Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginé!

Toi qui me lit qui es tu? Une éponge émotionnelle, une personne sûre d’elle? une personne qui fonce vers sa destinée ? Une personne qui se laisse guider et dicter les choses ? …. Je vais vous parler de la frustration causée par les diverses remarques de l’entourage proche au nom de la bienveillance (ou de la malveillance) : dicter tout, imposer, de donner son avis pour tout et n’importe quoi n’importe quand.

Je ne vais pas revenir sur le cas de l’allaitement vs biberon à la naissance de mon fils aîné ou encore des amitiés où vous devez rendre des comptes pour absolument tout ou comme un bébé on vous dicte tout et si vous n’appliquez pas vous n’êtes pas la bonne copine. Je connais l’incidence et l’impact des mots que les gens posent sur nous ou que nous posons d’ailleurs sur les autres. Et même quand on est une personne confiante, avec une forte personnalité, qui ne se laisse pas faire …certains mots restent dans nos têtes: il y a des gens qui un jour vous disent des choses et ça vous bloque! Ça me fond le cœur chaque fois même sur un sujet banal de savoir que quelqu’un a prononcé des mots ou balancé des phrases qui ont fini par créer de la frustration ou des blocages à une autre personne.

Faites attention aux tueurs de rêves ça commence par des petites phrases du quotidien ça se poursuit pour des choses importantes l’entreprise que tu veux créer, le voyage que tu veux faire etc…. : oui oui voyager avec des enfants c’est galère! Oui mais je veux oser si je ne le vis je ne saurais pas, créer son entreprise c’est risqué mais si je ne saute pas le pas je ne saurais pas, partager sa vie sur les réseaux sociaux c’est risqué mais si tu as envie de le faire et que ça te rend heureux fais-le!

Parce qu’il est temps de vivre la vie que tu mérites et tant pis si tes amis d’hier ne sont plus tes amis d’aujourd’hui c’est le cycle de la vie! pas besoin de payer des cours de développement personnel pour qu’on te le dise: reprends toi et vis! il parait qu’on ne vit qu’une fois …. c’est maintenant.

En général, les gens qui vivent dans l’insécurité permanente veulent transmettre leur peur aux autres (de manière volontaire ou pas d’ailleurs).

Ce matin en échangeant avec une maman, je me suis rendue compte de la lourdeur de la tâche, je lui confiais que son compte Instagram voué à être un compte professionnel allait bien avec le thème famille (parce qu’elle m’a posé la question) et que je ne comprenais pas pourquoi elle s’entêtait à s’orienter vers un autre domaine et bim bim! : « Je sais que c’est aussi mon créneau mon problème actuellement c’est que mon entourage me sermonne à propos de l’exposition des enfants, ça m’a bloqué! Ça m’a freiné! J’en suis à un point où quand même on me demande de dépanner pour garder un autre enfant on me dit pas de storie pas de photos sur Instagram stp alors que je n’ai jamais partagé leurs enfants sur mes réseaux juste les miens et quand je vois les polémiques sur ces sujets sur d’autres comptes je suis totalement bloquée, j’y travaille mais le regard des autres sur ma vie est trop pesant» ….

Libérez vous des personnes qui ne cherchent pas à comprendre vos besoins, vos motivations, vos envies et qui vous sermonnent ou vous bloquent . Il est important que chacun vive sa vie comme il l’a décidé! Personnellement mes amis, ceux que j’appelle amis ne peuvent pas prononcer ce genre d’injonction envers moi car ils savent très bien que je ne me peux pas me permettre de balancer leurs enfants sur les réseaux sociaux s’ils ne le font pas eux mêmes 1) sans leur autorisation 2) …. les vrais amis le savent et savent différencier leurs insécurités de mes besoins. Ils savent aussi que ce qui me passionne, ne les passionnent pas forcement tant que « chacun est bien dans sa chose et respecte celle des autres tout va bien ».

Mamansem ne me dira pas ça parcequ’elle sait je ne le ferais pas sans accord, nos amies doivent nous connaître et dans mon cas je reçois plutôt des messages de type : tu peux le mettre dans ta storie ça ne dérange pas. C’est dans ce sens que ça doit marcher! OK… il est temps de vivre la vie que vous avez décider, il n’est pas anormal qu’on vous questionne sur votre besoin de partager ceci ou cela, certains ne demandent qu’à comprendre mais il n’est pas normal que l’on transpose ses craintes et ses peurs à d’autres. L’exposition (ou le partage selon moi) dépend de sa vie personnelle, de ses valeurs et de ses envies etc… ce qui est beaucoup trop pour les uns, ne l’est pas pour les autres.

Je viens de loin aussi et j’ai dû dire stop aux messages du type « maintenant plus besoin de s’appeler y a qu’à aller sur Instagram on sait tout »: Comme vous voulez, vous êtes libres de choisir votre mode de communication avec moi, mais j’avoue que c’est le caractère typique de ceux qui pensent que 15 secondes de storie c’est toute votre vie et c’est too much … ils te voient sourire ou pleurer ils savent tout : ton état de santé, ton solde de compte bancaire, bref ta vie quoi…

Posez vous 2 secondes! Réfléchissez bien c’est en général ceux qui ne prennent pas souvent de vos nouvelles qui pensent ce genre de choses. j’ai pris le large il y a 2 ans : « Bonjour si un sorcier veut me bouffer il me bouffera il saura où me trouver que j’expose ou non ma vie sur les réseaux sociaux je prends la décision de vivre ma vie comme je l’entends car j’ai compris qu’en partageant comme ça, ça me rend heureux » Voilà comment j’ai pris mon indépendance: les freins, les limites c’est moi qui les définit et je suis plutôt dans le mood plus on m’interdit plus je fais.

Si vous êtes d’origine africaine, vous saurez donc que la peur de sorciers et de la jalousie est un leitmotiv du « vivons caché, vivons heureux » et si vous êtes congolaises, vous connaissez certainement le mythe ou la légende du sorcier qui prend le « Air Makanda » un avion utilisé par les sorciers pour aller attaquer les gens de manière obscure même à 10000 km la nuit! Si la légende se confirme je pense qu’un sorcier même si vous vous cachez saura vous atteindre alors prenez le risque de vivre la vie que vous méritez pour mourir dignement le jour J! Je suis de celles qui pensent que plus on a peur des choses plus on les attire.

Si vous êtes dans le monde des réseaux sociaux vous avouerez aussi que voir les stories, lire les blogs et regarder les photos de certaines personnes connues ou inconnues peuvent remonter le moral à un moment de bad mood, susciter des envies de se surpasser, de donner le meilleur de soi, être heureux etc… Internet a des bons cotés je vous assure!

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous conseille le livre « les mots pour un bien«  de Celine , avec une superbe préface de Danielle (BestofD), un retour d’expérience sur les bienfaits sur le partage.

En écrivant ses mots, je repense à toutes ces personnes avec qui j’ai échangé et j’échange sur les difficultés d’enfanter, de trouver l’amour, des relations au travail, de maintenir son couple, sur la gestion d’un budget, les bons plans bref de tout ou de rien etc… c’est aussi ça les réseaux partager et recevoir , croyez moi certaines relations virtuelles sont plus saines que les relations réelles.

Choisissez votre entourage et libérez vous des injonctions! Vivez la vie que vous avez décider de vivre et vivez la à fond! Vous n’êtes pas dans ce monde pour conforter les insécurités des autres. Les personnes qui vous aiment comprendront vos choix, s’ils ne les comprennent pas ils respecteront vos décisions par amour, par pudeur, par respect. Si elles ne le comprennent pas et ne les acceptent pas, peut être que vous n’êtes pas avec les bonnes personnes pour être vous mêmes?

Et si vous viviez la vie que vous méritez de vivre? FOUTEZ VOUS LA PAIX vraiment!

Et puis un jour, vous osez!

Et puis un jour,vous dites non!

Et puis un jour, vous vous en foutez!

Et puis un jour, vous vivez!

J’espère que ce message fera du bien à plus d’une personne, Yes YOU CAN!

14 commentaires sur “Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginé!

  1. Nous n’avons pas deux mais une vie. Je ne crois pas en la réincarnation et je pense que celle que je vis actuellement le dois essayer de la vivre comme me dicte mon cœur et non comme le décident les gens. Mon attention je l’accorde à ceux qui ont décidé de réellement m’aimer . Les autres on se regarde je n’ai pas le temps à perdre . Et là je m’adresse à cette famille dans laquelle on naît mais qu’on ne choisit pas . J’ai choisit de rester dans mon coin , si tu veux entrer dans ma bulle viens mais si tu veux la percer je vais te traiter . Les amis … c’est une affaire de choix et là avec l’âge les choix sont clairs point de toxicité . Ma
    Vie est en chantier est mon slogan donc je termine d’abord ma construction .

    J'aime

  2. Cet article me parle tellement. Même si je dis que je me fous du regard des autres, je me rends compte que je suis encore enfermée dans ce schéma et que je me place des barrières qui m’empêche de m’épanouir complètement. La preuve je veux bien alimenter mon compte Instagram mais je n ose pas. Quel gâchis, je sais. Merci pour cet article ça m’a beaucoup fait réfléchir.

    J'aime

Répondre à Savy Alcherie Samba Yelolo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.