Il n y a point de personnes parfaites sur instagram, il y a des morceaux de vies choisis…

Je n’ai “jamais” pensé que les gens avaient une vie parfaite sur les réseaux sociaux, juste par le simple fait qu’ils ne montrent que les bons moments ou ne montrent que très peu leurs galères, puisque moi même je trie les informations que je partage. A quoi bon venir raconter que j’ai donné un croche-patte à mon homme (oh la killeuse!), si ce n’est pas rassurer ceux qui font de même, que je suis dans la même galère qu’eux. Nous avons tous des mauvais moments dans la vie mais la personnalité de chacun fait qu’on le gère plus ou moins différemment. Cela dépend également de l’objectif de chacun sur les réseaux sociaux et faire le choix de ne montrer que les bons moments est une décision que chacun intègre dans ce que moi “j’appelle la ligne éditoriale sur les réseaux”, tout le monde l’a (même les guetteurs) et certains ne veulent pas y déroger et c’est normal.

Il n y a point de personnes parfaites sur instagram. Il y a surtout et avant tout des morceaux de vie choisis et s’il faut les choisir vaut mieux choisir et partager les bons côtés.

Quand on veut voir en permanence le côté obscur ou négatif de la vie des gens, parce que ce qu’on perçoit ce qu’ils montrent comme étant la perfection et ça nous gonfle : c’est qu’on est face à notre propre insécurité, ces moments où on se sent mal et on a besoin des potes de galère. C’est aussi une forme d’alerte, un signe de l’univers qui nous dit : IL EST TEMPS DE TE DÉCONNECTER PROVISOIREMENT OU DÉFINITIVEMENT. Le problème c’est que si les gens broient du noir sur les réseaux en permanence, ça peut nous contaminer, donc autant suivre et échanger avec des personnes positives.

Et tant mieux si les gens que je suis, ne montrent que les bons côtés de leur vie! C’est super cool d’être dans un bad mood, se connecter et tomber sur une storie dans laquelle la personne danse par exemple ça vous met du bon pied et ça vous sort peut être de votre bad mood., comme un bon verset biblique qui tombe à pic pour vous réconforter quand vous êtes mal.

Dans le contexte actuel de confinement, que l’on s’agace parce que d’autres personnes font trop d’activités, trop de cuisine, trop de pâtisserie, trop de ceci ou cela avec leur famille, c’est un peu euh …. => IL EST TEMPS DE SE DÉCONNECTER. Si on sent de la frustration (c’est le mot adapté) pendant que les autres s’éclatent ou noient le stress de cette période anxiogène en s’occupant comme ils peuvent, c’est qu’on a vraiment un problème « personnel » à résoudre et même se déconnecter ne traitera que partiellement les choses. On tente de gérer les angoisses actuelles comme on peut en s’occupant, ça ne doit stresser personne en vrai sauf les gens déjà stressés par leur propre vie.

Ce n’est pas parce que certains sont malheureux, dans un bad mood que tout le monde doit l’être. il faut accepter dans la vie que quelque fois ca aille mal pour nous et mieux pour les autres. Quand on arrive à ne pas prendre en mal, le bonheur, els rires et sourires, les cotés positifs des autres, on prépare en quelque sorte nos propres bénédictions. C’est probablement l’occasion de se dire que ça ira forcement bien pour nous aussi, un jour (même quand on enchaîne les galères)!.

En fait est-on responsable de tous les malheurs du monde? Les gens veulent se sentir rassurés en voyant les autres galérer comme ils galèrent mais en fait non, chacun sa route, chacun son chemin….

Ma sœur, mon frère, mon ami réel, mon ami virtuel, ma connaissance, si tu vois les autres s’occuper et s’éclater autour de quelque chose, même si ça te fait mal et ça t’agace essaie de transformer cela en positif sinon tu creuses ton propre trou.

Non nul n’est parfait! Tout est une question de ligne éditoriale et on choisit de ne partager une partie de sa vie négative et/ou positive. Tout est contagieux, la bonne et la mauvaise humeur, et s’il faut être contaminé il vaut mieux être contaminé par la bonne humeur, des nouvelles positives et faire ce choix ce n’est pas forcement être dans “la fake life” ou vouloir montrer une « vie parfaite ». Ce sont des tranches de vie qu’on choisit d’exposer ou non . Instagram c’est à la fois la vraie vie et pas la vraie vie (tout dépend des moments)!.

Si les gens vous gonflent, offrez vous le droit à la déconnexion, vous en avez besoin!

XoXo

4 commentaires sur “Il n y a point de personnes parfaites sur instagram, il y a des morceaux de vies choisis…

  1. Bonjour Nadia
    Il vaut mieux faire envie que pitié disant le comme ça. Je partage le fait de ne montrer que ce que je veux et pourtant les choses difficiles ne sont pas loin de ma route…Et je ne considère pas insta comme un thérapeute mais une petite facette positive de mon existence… Le bonheur des autres il faut s’en réjouir car nous ne sommes pas tous nés sous la même étoile et ça ne m’enlève rien. Les personnes qui trouvent aucune gaieté sur la réussite des autres peu importe le domaine ont un véritable souci cérébral…
    Merci pour ce billet et lorsque ta plume s’étale sur les tranches de vie. J’y trouve mon plaisir.

    J'aime

  2. Bonsoir,

    J’essaye de suivre des personnes qui me correspondent plus ou moins. Je ne cherche pas du parfait ni du obscur. Des personnes normales, avec une vie normale , qui partagent leur galères comme le bonheur. Une copine / copain virtuel ( je ne sais pas si vous me suivez ?).

    J'aime

Répondre à clem. st Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.