Porto

Cette ville que j’aime ❤️

Vous n’êtes pas sans savoir que j’aime porto, c’est la deuxième fois que nous visitons cette ville, la première fois c’était fin mars 2019 enceinte de Sacha et cette fois ci en février 2022. J’aime cette ville, les habitants, la gentillesse, les façades colorées et parfois usées, le soleil, le linge qui sèche sur les fenêtres , le moderne côtoyant l’ancien…. C’est en plus une destination pas trop chère pour ceux venant de France et le temps est plus doux. On dit que le mois le plus froid à Porto c’est Février, mais nous étions agréablement surpris. Un ami portugais vivant en France m’a dit que Porto c’est comme Dunkerque, pour moi porto c’est Hawaï ( oui j’abuse mais c’est tout comme..), nous n’avons pas les mêmes goûts, les mêmes envies, comme pour tout, faites vous votre propre avis.

Dans les airs

Pour les deux voyages, nous sommes passés par la compagnie aérienne EasyJet. La première fois, c’était au départ de Nantes pour 19€ par vol et par personne et la seconde fois au départ de Rennes pour 30€ par vol et par personne. Si vous anticipez, vous pouvez même partir pour 9€ par vol et par personne à certaines périodes. la compagnie autorise un bagage de 15kg en cabine, Je vous avoue qu’avec des enfants, je n’ai pas envie d’embarquer 15kg x 4 dans l’avion donc nous payons pour une valise en soute, en ligne c’est moins cher 60€ environ l’aller et le retour . Nous payons aussi la réservation des sièges car je n’aime pas être placée aléatoirement et qu’on soit dispersé. Il est vraiment possible de partir pour peu cher tout dépend de vous et vos critères. C’est une compagnie low-cost donc pas de repas à bord, tout est payant, pensez y et anticipez, pour nous c’est un trajet de 2h de vol de Nantes ou rennes des petits gâteaux et c’est bon ! Pour un voyage en couple par exemple on peut se passer de toutes ces options payantes.

Louer un véhicule ou pas

Il n’est pas essentiel à mon humble avis de louer un véhicule pour visiter porto, il faut compter 2 jours un peu intense je l’avoue ou 3 jours maximum pour faire le tour des lieux à visiter pas plus. Le réseau de transport est très bien développé. Les lignes de métro et de bus sont très bien connectées aux lieux touristiques et utiles y compris l’aéroport. Louer un véhicule peut être utile si l’on fait des visites hors de la ville de porto, aller voir les vignes sur la vallée du DOURO et/ou aller sur la côte. Attention les sociétés de location de voiture n’acceptent que les cartes de crédit (appelées en France les cartes à débit différé) faute de quoi il va être difficile de louer un véhicule à porto, il faut bien vérifier les conditions sur les annonces de location. Louer une voiture ne coûte vraiment pas cher si vous voulez une voiture basique / classique, par contre les options peuvent vite faire monter la facture. J’avais fait une simulation pour ce deuxième voyage car nous souhaitions sortir de porto pour une journée, pas rentable du tout! Une voiture basique 150€, siège auto pour les 2 enfants environ 14€ par jour et par siège total 140€ et GPS 50€ pour ne pas abuser de mes données cellulaires etc… il faut ajouter le carburant, les péages éventuels, plus les places de parking dans une ville très touristique où on peut avoir du mal à se garer donc perdre du temps, plus le risque d’abîmer une voiture qui n’est pas la sienne et de voir la garantie de 1000€ ou 2000€ s’envoler etc…

Pour le transfert aéroport, nous l’avons fait en taxi environ 22€ environ par trajet (c’est comme en France il y a un compteur), en Uber ça aurait pu être moins cher mais souvent la question des sièges enfants se posent certains ont peur des contrôles et refusent alors qu’un taxi vous prendra systématiquement. Mais comme dit plus haut, l’aéroport est connecté au réseau de métro donc c’est possible en métro. Le budget transport dépend donc des besoins de chacun, des exigences, des habitudes etc.. une chose est certaine c’est que si on le refait à 2 ça sera un transfert aéroport en métro, pas de valise en soute, le maximum des visites à pied et bien sûr porto by night … avec des enfants qui n’aiment pas marcher c’est un peu plus compliqué.

Se déplacer dans Porto

Lors de notre premier séjour, nous avons pris la Porto Card pour 3 jours , 50€ pour 2 adultes. C’est une carte de transport qui permet également d’avoir des réductions sur certaines attractions et visites, je vous conseille de définir d’abord le programme des visites avant de l’acheter car elle peut s’avérer être pas rentable selon ce que l’on souhaite visiter (par exemple si aucune visite payante ou que vous logez en plein centre) secteur Dourou / Baixa etc vous pouvez faire tout à pied certaines rues sont en pente mais c’est faisable. Vous pouvez vous dépannez si besoin en Uber ça ne coûte pas vraiment cher à Porto.

En fin de compte, pour la journée à Aveiro, nous avons pris des billets de train pour via l’application OMIO pour 69,10€ A/R, pas de transport dans Aveiro car la ville est petite et on peut faire le maximum à pied. Ensuite, 16€ aller retour de Uber pour faire Aveiro – Costa Nova pour voir la mer. Dans porto, nous avons dépensé environ 36€ de tickets de transport, Pour information, le ticket journalier coûte 4,80€ par personne et le ticket pour un trajet avec correspondance coûte 1.85€ pour les non locaux pour les zones 1 et 2 (la zone où l’on trouve le maximum de choses à voir), selon l’emplacement de l’hébergement vous en aurez peut être pas besoin, nous étions à 2km du Sao-Bento, on aurait pu faire tout à pied car en général nous sortons pour revenir uniquement à la fin de la journée, les siestes se font en poussette. Si nous avions repris la Porto Card ça nous aurait coûté 75€ car Ethan paie désormais mais nous n’avons pas fait d’activité bénéficiant des remises avec cette carte cette fois donc elle n’était pas nécessaire. Je ne vous conseille pas de prendre les tickets directement dans les bus, c’est 2€ et c’est sans aucune correspondance possible. Nous avons donc dépensé environ 170€ dans les transports pour tout le séjour contre à minima 400 € pour une location de voiture.

C’est une ville totalement praticable en poussette. Pas de mauvaise surprise pendant les 2 séjours, les ascenseurs fonctionnent et il y en a partout dans les stations de métro contrairement à Lisbonne où j’avais eu l’impression de faire de la manutention en permanence et décider de finir en Uber chaque fois. Il n y a pas forcément de logo prioritaire pour familles avec enfants partout mais ils laissent passer en priorité sans problème.

Notre hébergement

Nous avons logé à l’hôtel VILA GALE PORTO pour les 2 séjours, celui du centre, il est à 300m de la station de métro de la station de métro Campo 24 Agosto et à 10 minutes à pied du quartier commerçant de la Rua de Santa Catarina. Le Vila Gale Porto est situé à 1,4 km de l’avenue centrale dos Aliados et à 1,6 km de la tour des Clercs. Également placé à 1,6 km, le pont Louis Ier se trouve à proximité de Ribeira et des caves à vin de Porto. Il propose un club de bien-être avec piscine intérieure, salle de sport, sauna et hammam. .. C’est un grand hôtel 4 étoiles, une structure d’environ 20 étages, 3 lignes d métro y passent, environ 8 lignes de bus, à 50m il y a une station de taxi et il y a une borne dans l’hôtel pour les appeler, une gare routière si vous voulez prendre des cars pour sortir de porto, un KFC, une pharmacie et des petits commerces aux alentours d’autocar pour les connections inter -villes. L’hôtel possède 2 restaurants, un pour le déjeuner, un second restaurant pour le petit déjeuner et le dîner, tout comme notre premier séjour nous avions pris la formule demi pension.. La première fois il y avait du monde plus que cette seconde fois sûrement dû au contexte.

Ce n’est pas comme chez l’habitant ou dans un Airbnb mais on est au petit soin quand même les chambres sont refaits tous les jours même si on quitte la chambre tard, le linge est changé, même en formule buffet au restaurant ils débarrassent ils passent pour savoir si tout est ok. Nous avons choisi la formule demi pension pour les 2 séjours pour un tarif de 985€, pour 5 nuits 6 dîners 6 petits déjeuners. À cette période, on pouvait clairement trouvé un Airbnb pour 300€ par contre ça nécessite d’aller faire les courses et de cuisiner ou de faire des sandwichs etc.. J’ai réservé via Booking comme souvent; j’aime me laisser la possibilité de régler sur place et d’avoir la flexibilité quant à une annulation en cas d’imprévus, ce qui n’est pas forcement le cas pour d’autres types de location.

C’est bon à savoir

A porto, la langue parlée est le portugais, logique, si vous tâtonnez les gens vous demanderont si vous parlez anglais ou français et vous basculez dans ladite langue, vous tomberez aussi sur des gens qui parlent anglais, français ou quelques mots de français. Si le dialogue n’est pas possible, ils vous feront signe qu’ils ne comprennent pas ou avec le langage des signes vous passez à la personne suivante. La déduction ça marche sinon dans les transports c’est comme en France il y a des plans, des symboles, des flèches.

Attention contrairement aux habitudes françaises, où l’on donne du pain et du beurre aux clients à volonté, à Porto, on vous donne du pain, des olives et de l’huile d’olive et c’est payant. Si vous ne les voulez pas, il faut décliner en général ils vous les ramènent systématiquement au début sans prévenir (ce n’est pas une arnaque c’est le fonctionnement normal ). Ils ne proposent pas non plus par défaut de l’eau en carafe, vous aurez systématiquement de l’eau en bouteille qui sera facturé. A noter également que les proportions sont énormes pour certains plats, regardez les assiettes des voisins, avec l’appétit de mes enfants si ce ne sont pas des pâtes et saucisses for sure l’un des plats ne sera pas mangé donc pour certains plats il vaut mieux 1 plat pour 2 enfants, on vous donnera ce qu’il faut pour que chacun ait son assiette.

La monnaie utilisée est l’euro, bien qu’on l’est moins senti lors de ce second séjour (probablement dû au contexte de la crise sanitaire où l’on privilégie le sans contact), les cartes bancaires sont peu acceptées, ayez quelques espèces sur vous surtout pour certains restaurants.

Porto en famille, on fait quoi et on mange où?

Comme annoncé plus haut, il faut 3 jours maximum pour visiter Porto. Notre premier séjour était de 5 jours dont 2 dédiées au départ et à l’arrivée. pour le second nous avons passé 6 jours dont une journée à Aveiro, un peu plus de jours car nous ne voulions pas nous presser dès le matin, mais Porto un week-end c’est tout à fait faisable. Pendant les 2 séjours, pour bien commencer la journée, nous commencions toujours par un petit déjeuner puis un petit tour à la piscine de l’hôtel puis sortie vers 10h/11h pour explorer la ville. Le jour de notre arrivée toujours dans l’après-midi nous profitons de la piscine de l’hôtel sans sortir (vol aller dans l’après midi et vol retour à midi ). Pour un voyage sans enfants, on peut envisager d’explorer directement la ville by night dès qu’on arrive.

Journée 1: culture et églises

Commencer la journée de visite par le hall « la salle des pas perdus » de la gare de Sao- Bento, on y voit des azulejos qui  représentent des scènes de la vie quotidienne dans le Nord du Portugal, ainsi que de grands évènements ayant marqué l’histoire du pays, il y a également une frise qui retrace aussi l’histoire des différents moyens de transport au Portugal.

Flâner sur la place de la liberté (actuellement en travaux pour le prolongement de la ligne de métro), il y a quelques restaurants en allant par la gauche vers la cathédrale Sé Porto (4 minutes à pieds, un peu de montées), nous l’avons visité la première fois (réduction avec une Porto Card) ou quelques magasins touristiques en allant vers la tour des clercs (5 minutes à pied) en partant de la gare par la droite, nous n’avons pas fait de visite de l’ intérieur lors des 2 séjours, pour 4€ il est possible d’admirer la vue. A proximité, on peut visiter la librairie Lello (fait lors de ce second séjour), pour les fans de Harry Potter, vous allez aimer l’ambiance de cette librairie au style gothique avec des jolis vitraux. La queue est souvent longue, il vaut mieux acheter un billet en ligne ( donne un accès prioritaire) et il y a une file pour les familles avec enfants (double priorité pour les familles), les poussettes sont gardées dans une pièce dédiée. Pour les enfants, vous pouvez acheter des souvenirs, numéros spéciaux de Tom Sawer, le livre de la Jungle par exemple, tarifs intéressants à partir de 3 livres. Nous avons acheté des billets datés sur leur site (ici), 5€, directement sur place avant d’intégrer la file. Pour information, c’est un spot instagrammable pour ceux qui ont la foi pour patienter. Nous avons visité l’église São Francisco (de 09h00 à 19h00) : 25% de réduction avec PORTO – 4€ tarif normal. Vous pouvez poursuivre vers l’Igrega do Carmo, Église baroque reliée à sa jumelle par une maison et présentant une célèbre façade latérale en mosaïque puis traîner au Jardim da Cordoaria).

Pour cette journée, nous avons mangé le midi dans l’un des restaurants du palace Intercontinental Porto – Palacio das Cardosas (séjour 1), pas de panique c’est un restaurant qui propose de la cuisine moderne portugaise à des prix accessibles avec des formules semaine, c’est le restaurant ASTORIA. Pour le second séjour, nous avons mangé au MAC Donald, oups on descend d’un cran, non nous sommes sortis tard donc nous avons mangé vers 14h30, le rez de chaussée est très instagrammable . Les deux se trouvent près de la place de liberté. A proximité, vous pouvez goûter chez Amorino Porto – Carmelitas, il se trouve juste en sortant de la librairie Lello à droite. Nous avons également testé le goûter de chez Miss Pavlova à quelques rues, une bonne découverte, coup de cœur sur le lieu, sa décoration instagrammable et les gâteaux portugais sont trop bons. Si vous passez à Porto, faites y un tour ! je vous le recommande.

Journée 2 : Prendre de la hauteur

De l’hôtel, nous sommes descendus à pied vers la station Bacalhau, nous avons pris le Funiculaire dos Guindais en direction du Pont DOM LUIS. J’ai peur du vide et des manèges à sensation mais le funiculaire ça passe, la vue est magnifique surtout quand il fait beau. Le tarif est de 2,50€ par adulte et 1,25 € pour les enfants à partir de 4 ans, totalement accessible en poussette, n’hésitez pas à signaler que vous souhaitez prendre le suivant, de vous mettre devant et profiter de la vue. Ensuite, on arrive sur le DOURO coté ribeira directemet sur le pont DOM LUIS , on flâne sur le quai tout au long, on admire les maisons anciennes de Miragaia, il y a des vendeurs et pleins de spectacles en plein air (danse et chants etc…), des maisons colorées avec du linge à sécher sur les fenêtres, on marche, on s’arrête, on se pose et on se crée des souvenirs.

Lors de notre premier séjour, nous avons fait une croisière en bateau au départ de Ribeira pour environ 45 minutes, pour 15€ par personne, c’est bien mais il y’ a trop de monde, avec des personnes plus ou moins respectueuses quand il s’agit de faire des photos, ils vous masquent la vue, se mettent devant vous et pour avoir la bonne place il faut faire la queue bien avant. Si le budget le permet il vaut mieux privilégier une croisière avec un pêcheur, avec cette formule on est seul et on profite mieux.

Pour le second séjour, nous avons préféré faire un tour en TUK TUK avec PORTO FUN TOUR cette fois ci c’était bien plus agréable, nous sommes donc partis pour une visite d’une heure, du pont Dom Luis avec un chauffeur super sympathique qui parle français et qui aime Porto, pour un prix total de 40€. Le chauffeur fait des arrêts sur certains lieux touristiques, racontent l’histoire de la ville et s’arrêtent à points de vue et il sert aussi de photographe.

Après le tour de TUK TUK, nous avons pris le pont (au premier niveau, accessible en poussette) pour passer de l’autre coté de la rive coté VILA GAIA. On y trouve essentiellement des caves à vins qui proposent des visites et dégustations. Lors du premier séjour, nous avons visité la cave de BUSMESTER, 13€ par adulte avec 2 dégustations et c’est gratuit pour les moins de 6ans . C’est une visite guidée d’une heure, pour savoir comment sont élaborés les vins de porto et connaître leur histoire. Du côté Gaia, on y trouve de tout : des vendeurs, des artistes, au bout du quai on a pris le téléphérique direction Jardin Do Mourro, il y a un parc de jeu pour enfant mais tout un espace où les adultes pic-niquent et admirent le coucher du soleil, il y a une station de métro à proximité.

Cette journée type est celle qui m’a fait aimé Porto! Flâner sur les quais, voir la vie autour des quais, sentir le soleil j’adore. Je ne vous conseille pas les bus sight-seeing je trouve qu’on perd du temps avec, les points d’attractions sont assez proches à porto et les expériences comme le tuk- tuk sont à mon sens bien plus intimistes, nous étions seuls, un vrai échange avec le conducteur, ce n’est pas un discours pré-enregistré.

Nous avons mangé au restaurant Trilhos do Tomilho lors de notre premier séjour et chez LAPIN lors du second séjour, attention les proportions assez conséquentes chez Lapin. Dans les 2 cas, il s’agit de la cuisine portugaise, les 2 restaurants se trouvent sur le quai côté RIBEIRA.

Journée 3 : Flâner en plein air

Lors du premier séjour, nous avons commencé la journée au centre commercial juste en face du Mercado do Bom Sucesso car nous souhaitions y manger. Ce marché possède avec 44 stands de restauration, Métro le plus proche : station Casa da Música – lignes A, B, C, E et F puis une bonne dizaine de minutes de marche). J’aime ce genre d’endroit et c’est en souvenir de celui de Lisbonne (Time Out Market) que j’ai tenu absolument à y aller. Bon le concept reste le même mais celui de Lisbonne est plus grand et plus joli.

Nous avons ensuite pris le bus direction les Jardins du palais de cristal, c’est un endroit que j’adore et que je vous recommande si vous êtes en famille ou entre amis surtout à l’approche du printemps c’est super joli, des fleurs, des jardins bien entretenus, des supers points de vue sur le DOURO, vous verrez avec du soleil c’est top, on y trouve aussi des canards, des paons, ça amuse les enfants. Les gens s’y posent et y Pic niquent certains y font du sport. Lors de notre second séjour, nous avons traîné à l’hôtel, déjeuné sur place puis nous sommes partis au jardin du palais de cristal en février ce n’est pas encore fleuri, ça reste tout aussi un bel endroit. A la fin de la journée, nous avons arpenté la Rua Catarina, c’est une rue commerçante qui pour ma part n’a aucun intérêt, nous n’avons fait la première fois mais pas pendant ce deuxième séjour.

Voilà en résumé ce que nous avons pu faire à porto pendant les deux séjours, cette fois ci nous avons passé une journée supplémentaire à Aveiro (disponible dans un autre article ). Pour une prochaine fois, je l’espère, nous poursuivrons sur la route des vignes ou nous le referons à deux pour explorer le Porto by night. Les activités de la journée aussi simples qu’elles soient restent à l’image que je me fais de la ville de Porto, chaleureuse. Je vous souhaite d’y passer un bon séjour et de l’apprécier encore mieux que moi.

Bon voyage !

3 commentaires sur “Porto

  1. Bonjour Nadia,
    Porto une ville chaleureuse et je l’aime tout comme toi. On ne sent pas perdu en tant que touriste et l’aide n’est jamais loin.
    Mon premier séjour suite à tes stories, Dès mon arrivée à l’aéroport, je me suis sentie pépélé. Merci pour ce second article, j’ai pris des notes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.