Archives pour la catégorie ESCAPADES

Aveiro

Durant notre séjour à porto, nous avons passé une journée à Aveiro et À la Praia da Costa Nova. Comme expliqué dans mon article sur Porto ici, c’est pour cette raison que nous souhaitions louer une voiture mais l’opération ne s’avérait pas forcément rentable. Et pour être plus sincère c’était plus excitant pour les enfants de prendre le train ou le car surtout que Sacha n’a pas encore pris le train. Je suis tombée sur plusieurs applications comme OMIO, train on Line etc en cherchant sur Google… j’ai comparé les offres. Nous avions un avantage, l’hôtel est situé à moins de 50 mètres d’une station de car et aussi à 2/3 stations de la gare de Porto Campanha ou Sao Bento.

Les tarifs pour le car ou le train étaient quasiment similaires mais il y avait plus de choix pour les retours en train. Niveau sécurité, je préfère le train que le car donc nous avions validé pour 69,10€ un aller et retour pour le trajet en train. C’est l’hôtel qui nous a édité les billets, la compagnie ferroviaire demande d’arriver environ 20 minutes avant le départ du train. Le matin, nous avons pris le petit déjeuner à l’hôtel un peu plus tôt que d’habitude puis nous sommes allés directement la station de métro, 2 arrêts plus tard nous voici à la gare.

C’est assez similaire à la France à un détail près , nous n’avons pas vu sur le quai des panneaux indiquant la composition du train pour savoir où se positionner pour accéder rapidement à notre voiture. J’ai du demander à quelqu’un qui m’a expliqué qu’elle le savait par habitude mais regarder sur les rames quand le train rentre en gare puis avancer ou courir si on est mal positionné sur le quai c’est assez drôle tu te vois courir avec les minis, qu’il y a du temps pour le faire … bon la bonne nouvelle c’est que les numéros de voiture sur les trains équivalents aux TGV sont assez grands on ne peut pas les rater ! Si vous voyez un grand 1 puis 2 ce sont pas les classes ce sont les voitures.

Direction Aveiro! Après 50 minutes de trajet nous voici. Nous sommes sortis à droite de la gare on y trouve un bâtiment avec des façades recouvertes des Azulos. On attaque le centre ville, juste en prenant la grande rue en face. Nous l’avons parcouru à pieds 1km environ on arrive sur les rives. Nous avons pris des pirogues appelés Moliceiro, pour un tour de la petite Venise portugaise, coup de chance nous étions seuls, le guide et le conducteur rien que pour nous, nous avons payé 26€, on a navigué le long des canaux et on écoute l’historie de la ville, c’était en français et raconté par le guide. On a pu échanger sur pleins de choses car notre guide est un pêcheur qui débarque aussi au port de Roscoff en Bretagne.

Cette activité est souvent mal notée sur divers sites. Nous avons aimé, les enfants aussi, il faisait beau donc c’était agréable. Aveiro est une petite ville, grâce au tour de Moliceiro, les points d’intérêts sont présentés. Il y a un lieu pour louer gratuitement des vélos pour visiter la ville appelée LOGA BUGA. Après le tour en Moliceiro nous avons arpenté les rues du centre ville, nous souhaitions mangé au restaurant du Mercado de Peixo mais c’est fermé le lundi, si vous faites un tour à Aveiro testez le en souvenir de moi. Nous avons donc mangé d’un restaurant portugais Tasquinha Do Leitao pour un total de 30€ boissons comprises. Le guide nous avait dit que ce côté d’Aveiro avait des bons restaurants locaux à tarifs intéressants.

Après le repas, nous avons filé à la plage de Costa nova il faisait beau c’était l’occasion. Nous avons fait le trajet en Uber 16€ aller retour, c’est au près plus du prix total pour le car pour tous les 4 avec les contraintes en moins, le Uber on l’appelle il est là dans les 4/5 minutes qui suivent, le car a des horaires , s’arrête partout et ça dure 35 minutes contre 8 minutes environ pour le Uber. Arrivée à Costa nova , nous avons longé les maisons colorées puis au bout nous sommes remontés pour aller à la plage. La plage est belle et dispose d’une passerelle en bois qui permet de rouler en poussette tout le long. Après la balade, nous nous sommes posés au restaurant le Bronze pour le goûter, ils font un peu de tout avec une amplitude d’ouverture assez large , attention les chiens ne sont pas autorisés. Enfin de journée, nous avons repris le Uber direction la gare d’Aveiro puis retour à porto en train.

En voilà, une autre manière de prolonger votre petite escapade à porto.

Xoxo!

Porto

Cette ville que j’aime ❤️

Vous n’êtes pas sans savoir que j’aime porto, c’est la deuxième fois que nous visitons cette ville, la première fois c’était fin mars 2019 enceinte de Sacha et cette fois ci en février 2022. J’aime cette ville, les habitants, la gentillesse, les façades colorées et parfois usées, le soleil, le linge qui sèche sur les fenêtres , le moderne côtoyant l’ancien…. C’est en plus une destination pas trop chère pour ceux venant de France et le temps est plus doux. On dit que le mois le plus froid à Porto c’est Février, mais nous étions agréablement surpris. Un ami portugais vivant en France m’a dit que Porto c’est comme Dunkerque, pour moi porto c’est Hawaï ( oui j’abuse mais c’est tout comme..), nous n’avons pas les mêmes goûts, les mêmes envies, comme pour tout, faites vous votre propre avis.

Dans les airs

Pour les deux voyages, nous sommes passés par la compagnie aérienne EasyJet. La première fois, c’était au départ de Nantes pour 19€ par vol et par personne et la seconde fois au départ de Rennes pour 30€ par vol et par personne. Si vous anticipez, vous pouvez même partir pour 9€ par vol et par personne à certaines périodes. la compagnie autorise un bagage de 15kg en cabine, Je vous avoue qu’avec des enfants, je n’ai pas envie d’embarquer 15kg x 4 dans l’avion donc nous payons pour une valise en soute, en ligne c’est moins cher 60€ environ l’aller et le retour . Nous payons aussi la réservation des sièges car je n’aime pas être placée aléatoirement et qu’on soit dispersé. Il est vraiment possible de partir pour peu cher tout dépend de vous et vos critères. C’est une compagnie low-cost donc pas de repas à bord, tout est payant, pensez y et anticipez, pour nous c’est un trajet de 2h de vol de Nantes ou rennes des petits gâteaux et c’est bon ! Pour un voyage en couple par exemple on peut se passer de toutes ces options payantes.

Louer un véhicule ou pas

Il n’est pas essentiel à mon humble avis de louer un véhicule pour visiter porto, il faut compter 2 jours un peu intense je l’avoue ou 3 jours maximum pour faire le tour des lieux à visiter pas plus. Le réseau de transport est très bien développé. Les lignes de métro et de bus sont très bien connectées aux lieux touristiques et utiles y compris l’aéroport. Louer un véhicule peut être utile si l’on fait des visites hors de la ville de porto, aller voir les vignes sur la vallée du DOURO et/ou aller sur la côte. Attention les sociétés de location de voiture n’acceptent que les cartes de crédit (appelées en France les cartes à débit différé) faute de quoi il va être difficile de louer un véhicule à porto, il faut bien vérifier les conditions sur les annonces de location. Louer une voiture ne coûte vraiment pas cher si vous voulez une voiture basique / classique, par contre les options peuvent vite faire monter la facture. J’avais fait une simulation pour ce deuxième voyage car nous souhaitions sortir de porto pour une journée, pas rentable du tout! Une voiture basique 150€, siège auto pour les 2 enfants environ 14€ par jour et par siège total 140€ et GPS 50€ pour ne pas abuser de mes données cellulaires etc… il faut ajouter le carburant, les péages éventuels, plus les places de parking dans une ville très touristique où on peut avoir du mal à se garer donc perdre du temps, plus le risque d’abîmer une voiture qui n’est pas la sienne et de voir la garantie de 1000€ ou 2000€ s’envoler etc…

Pour le transfert aéroport, nous l’avons fait en taxi environ 22€ environ par trajet (c’est comme en France il y a un compteur), en Uber ça aurait pu être moins cher mais souvent la question des sièges enfants se posent certains ont peur des contrôles et refusent alors qu’un taxi vous prendra systématiquement. Mais comme dit plus haut, l’aéroport est connecté au réseau de métro donc c’est possible en métro. Le budget transport dépend donc des besoins de chacun, des exigences, des habitudes etc.. une chose est certaine c’est que si on le refait à 2 ça sera un transfert aéroport en métro, pas de valise en soute, le maximum des visites à pied et bien sûr porto by night … avec des enfants qui n’aiment pas marcher c’est un peu plus compliqué.

Se déplacer dans Porto

Lors de notre premier séjour, nous avons pris la Porto Card pour 3 jours , 50€ pour 2 adultes. C’est une carte de transport qui permet également d’avoir des réductions sur certaines attractions et visites, je vous conseille de définir d’abord le programme des visites avant de l’acheter car elle peut s’avérer être pas rentable selon ce que l’on souhaite visiter (par exemple si aucune visite payante ou que vous logez en plein centre) secteur Dourou / Baixa etc vous pouvez faire tout à pied certaines rues sont en pente mais c’est faisable. Vous pouvez vous dépannez si besoin en Uber ça ne coûte pas vraiment cher à Porto.

En fin de compte, pour la journée à Aveiro, nous avons pris des billets de train pour via l’application OMIO pour 69,10€ A/R, pas de transport dans Aveiro car la ville est petite et on peut faire le maximum à pied. Ensuite, 16€ aller retour de Uber pour faire Aveiro – Costa Nova pour voir la mer. Dans porto, nous avons dépensé environ 36€ de tickets de transport, Pour information, le ticket journalier coûte 4,80€ par personne et le ticket pour un trajet avec correspondance coûte 1.85€ pour les non locaux pour les zones 1 et 2 (la zone où l’on trouve le maximum de choses à voir), selon l’emplacement de l’hébergement vous en aurez peut être pas besoin, nous étions à 2km du Sao-Bento, on aurait pu faire tout à pied car en général nous sortons pour revenir uniquement à la fin de la journée, les siestes se font en poussette. Si nous avions repris la Porto Card ça nous aurait coûté 75€ car Ethan paie désormais mais nous n’avons pas fait d’activité bénéficiant des remises avec cette carte cette fois donc elle n’était pas nécessaire. Je ne vous conseille pas de prendre les tickets directement dans les bus, c’est 2€ et c’est sans aucune correspondance possible. Nous avons donc dépensé environ 170€ dans les transports pour tout le séjour contre à minima 400 € pour une location de voiture.

C’est une ville totalement praticable en poussette. Pas de mauvaise surprise pendant les 2 séjours, les ascenseurs fonctionnent et il y en a partout dans les stations de métro contrairement à Lisbonne où j’avais eu l’impression de faire de la manutention en permanence et décider de finir en Uber chaque fois. Il n y a pas forcément de logo prioritaire pour familles avec enfants partout mais ils laissent passer en priorité sans problème.

Notre hébergement

Nous avons logé à l’hôtel VILA GALE PORTO pour les 2 séjours, celui du centre, il est à 300m de la station de métro de la station de métro Campo 24 Agosto et à 10 minutes à pied du quartier commerçant de la Rua de Santa Catarina. Le Vila Gale Porto est situé à 1,4 km de l’avenue centrale dos Aliados et à 1,6 km de la tour des Clercs. Également placé à 1,6 km, le pont Louis Ier se trouve à proximité de Ribeira et des caves à vin de Porto. Il propose un club de bien-être avec piscine intérieure, salle de sport, sauna et hammam. .. C’est un grand hôtel 4 étoiles, une structure d’environ 20 étages, 3 lignes d métro y passent, environ 8 lignes de bus, à 50m il y a une station de taxi et il y a une borne dans l’hôtel pour les appeler, une gare routière si vous voulez prendre des cars pour sortir de porto, un KFC, une pharmacie et des petits commerces aux alentours d’autocar pour les connections inter -villes. L’hôtel possède 2 restaurants, un pour le déjeuner, un second restaurant pour le petit déjeuner et le dîner, tout comme notre premier séjour nous avions pris la formule demi pension.. La première fois il y avait du monde plus que cette seconde fois sûrement dû au contexte.

Ce n’est pas comme chez l’habitant ou dans un Airbnb mais on est au petit soin quand même les chambres sont refaits tous les jours même si on quitte la chambre tard, le linge est changé, même en formule buffet au restaurant ils débarrassent ils passent pour savoir si tout est ok. Nous avons choisi la formule demi pension pour les 2 séjours pour un tarif de 985€, pour 5 nuits 6 dîners 6 petits déjeuners. À cette période, on pouvait clairement trouvé un Airbnb pour 300€ par contre ça nécessite d’aller faire les courses et de cuisiner ou de faire des sandwichs etc.. J’ai réservé via Booking comme souvent; j’aime me laisser la possibilité de régler sur place et d’avoir la flexibilité quant à une annulation en cas d’imprévus, ce qui n’est pas forcement le cas pour d’autres types de location.

C’est bon à savoir

A porto, la langue parlée est le portugais, logique, si vous tâtonnez les gens vous demanderont si vous parlez anglais ou français et vous basculez dans ladite langue, vous tomberez aussi sur des gens qui parlent anglais, français ou quelques mots de français. Si le dialogue n’est pas possible, ils vous feront signe qu’ils ne comprennent pas ou avec le langage des signes vous passez à la personne suivante. La déduction ça marche sinon dans les transports c’est comme en France il y a des plans, des symboles, des flèches.

Attention contrairement aux habitudes françaises, où l’on donne du pain et du beurre aux clients à volonté, à Porto, on vous donne du pain, des olives et de l’huile d’olive et c’est payant. Si vous ne les voulez pas, il faut décliner en général ils vous les ramènent systématiquement au début sans prévenir (ce n’est pas une arnaque c’est le fonctionnement normal ). Ils ne proposent pas non plus par défaut de l’eau en carafe, vous aurez systématiquement de l’eau en bouteille qui sera facturé. A noter également que les proportions sont énormes pour certains plats, regardez les assiettes des voisins, avec l’appétit de mes enfants si ce ne sont pas des pâtes et saucisses for sure l’un des plats ne sera pas mangé donc pour certains plats il vaut mieux 1 plat pour 2 enfants, on vous donnera ce qu’il faut pour que chacun ait son assiette.

La monnaie utilisée est l’euro, bien qu’on l’est moins senti lors de ce second séjour (probablement dû au contexte de la crise sanitaire où l’on privilégie le sans contact), les cartes bancaires sont peu acceptées, ayez quelques espèces sur vous surtout pour certains restaurants.

Porto en famille, on fait quoi et on mange où?

Comme annoncé plus haut, il faut 3 jours maximum pour visiter Porto. Notre premier séjour était de 5 jours dont 2 dédiées au départ et à l’arrivée. pour le second nous avons passé 6 jours dont une journée à Aveiro, un peu plus de jours car nous ne voulions pas nous presser dès le matin, mais Porto un week-end c’est tout à fait faisable. Pendant les 2 séjours, pour bien commencer la journée, nous commencions toujours par un petit déjeuner puis un petit tour à la piscine de l’hôtel puis sortie vers 10h/11h pour explorer la ville. Le jour de notre arrivée toujours dans l’après-midi nous profitons de la piscine de l’hôtel sans sortir (vol aller dans l’après midi et vol retour à midi ). Pour un voyage sans enfants, on peut envisager d’explorer directement la ville by night dès qu’on arrive.

Journée 1: culture et églises

Commencer la journée de visite par le hall « la salle des pas perdus » de la gare de Sao- Bento, on y voit des azulejos qui  représentent des scènes de la vie quotidienne dans le Nord du Portugal, ainsi que de grands évènements ayant marqué l’histoire du pays, il y a également une frise qui retrace aussi l’histoire des différents moyens de transport au Portugal.

Flâner sur la place de la liberté (actuellement en travaux pour le prolongement de la ligne de métro), il y a quelques restaurants en allant par la gauche vers la cathédrale Sé Porto (4 minutes à pieds, un peu de montées), nous l’avons visité la première fois (réduction avec une Porto Card) ou quelques magasins touristiques en allant vers la tour des clercs (5 minutes à pied) en partant de la gare par la droite, nous n’avons pas fait de visite de l’ intérieur lors des 2 séjours, pour 4€ il est possible d’admirer la vue. A proximité, on peut visiter la librairie Lello (fait lors de ce second séjour), pour les fans de Harry Potter, vous allez aimer l’ambiance de cette librairie au style gothique avec des jolis vitraux. La queue est souvent longue, il vaut mieux acheter un billet en ligne ( donne un accès prioritaire) et il y a une file pour les familles avec enfants (double priorité pour les familles), les poussettes sont gardées dans une pièce dédiée. Pour les enfants, vous pouvez acheter des souvenirs, numéros spéciaux de Tom Sawer, le livre de la Jungle par exemple, tarifs intéressants à partir de 3 livres. Nous avons acheté des billets datés sur leur site (ici), 5€, directement sur place avant d’intégrer la file. Pour information, c’est un spot instagrammable pour ceux qui ont la foi pour patienter. Nous avons visité l’église São Francisco (de 09h00 à 19h00) : 25% de réduction avec PORTO – 4€ tarif normal. Vous pouvez poursuivre vers l’Igrega do Carmo, Église baroque reliée à sa jumelle par une maison et présentant une célèbre façade latérale en mosaïque puis traîner au Jardim da Cordoaria).

Pour cette journée, nous avons mangé le midi dans l’un des restaurants du palace Intercontinental Porto – Palacio das Cardosas (séjour 1), pas de panique c’est un restaurant qui propose de la cuisine moderne portugaise à des prix accessibles avec des formules semaine, c’est le restaurant ASTORIA. Pour le second séjour, nous avons mangé au MAC Donald, oups on descend d’un cran, non nous sommes sortis tard donc nous avons mangé vers 14h30, le rez de chaussée est très instagrammable . Les deux se trouvent près de la place de liberté. A proximité, vous pouvez goûter chez Amorino Porto – Carmelitas, il se trouve juste en sortant de la librairie Lello à droite. Nous avons également testé le goûter de chez Miss Pavlova à quelques rues, une bonne découverte, coup de cœur sur le lieu, sa décoration instagrammable et les gâteaux portugais sont trop bons. Si vous passez à Porto, faites y un tour ! je vous le recommande.

Journée 2 : Prendre de la hauteur

De l’hôtel, nous sommes descendus à pied vers la station Bacalhau, nous avons pris le Funiculaire dos Guindais en direction du Pont DOM LUIS. J’ai peur du vide et des manèges à sensation mais le funiculaire ça passe, la vue est magnifique surtout quand il fait beau. Le tarif est de 2,50€ par adulte et 1,25 € pour les enfants à partir de 4 ans, totalement accessible en poussette, n’hésitez pas à signaler que vous souhaitez prendre le suivant, de vous mettre devant et profiter de la vue. Ensuite, on arrive sur le DOURO coté ribeira directemet sur le pont DOM LUIS , on flâne sur le quai tout au long, on admire les maisons anciennes de Miragaia, il y a des vendeurs et pleins de spectacles en plein air (danse et chants etc…), des maisons colorées avec du linge à sécher sur les fenêtres, on marche, on s’arrête, on se pose et on se crée des souvenirs.

Lors de notre premier séjour, nous avons fait une croisière en bateau au départ de Ribeira pour environ 45 minutes, pour 15€ par personne, c’est bien mais il y’ a trop de monde, avec des personnes plus ou moins respectueuses quand il s’agit de faire des photos, ils vous masquent la vue, se mettent devant vous et pour avoir la bonne place il faut faire la queue bien avant. Si le budget le permet il vaut mieux privilégier une croisière avec un pêcheur, avec cette formule on est seul et on profite mieux.

Pour le second séjour, nous avons préféré faire un tour en TUK TUK avec PORTO FUN TOUR cette fois ci c’était bien plus agréable, nous sommes donc partis pour une visite d’une heure, du pont Dom Luis avec un chauffeur super sympathique qui parle français et qui aime Porto, pour un prix total de 40€. Le chauffeur fait des arrêts sur certains lieux touristiques, racontent l’histoire de la ville et s’arrêtent à points de vue et il sert aussi de photographe.

Après le tour de TUK TUK, nous avons pris le pont (au premier niveau, accessible en poussette) pour passer de l’autre coté de la rive coté VILA GAIA. On y trouve essentiellement des caves à vins qui proposent des visites et dégustations. Lors du premier séjour, nous avons visité la cave de BUSMESTER, 13€ par adulte avec 2 dégustations et c’est gratuit pour les moins de 6ans . C’est une visite guidée d’une heure, pour savoir comment sont élaborés les vins de porto et connaître leur histoire. Du côté Gaia, on y trouve de tout : des vendeurs, des artistes, au bout du quai on a pris le téléphérique direction Jardin Do Mourro, il y a un parc de jeu pour enfant mais tout un espace où les adultes pic-niquent et admirent le coucher du soleil, il y a une station de métro à proximité.

Cette journée type est celle qui m’a fait aimé Porto! Flâner sur les quais, voir la vie autour des quais, sentir le soleil j’adore. Je ne vous conseille pas les bus sight-seeing je trouve qu’on perd du temps avec, les points d’attractions sont assez proches à porto et les expériences comme le tuk- tuk sont à mon sens bien plus intimistes, nous étions seuls, un vrai échange avec le conducteur, ce n’est pas un discours pré-enregistré.

Nous avons mangé au restaurant Trilhos do Tomilho lors de notre premier séjour et chez LAPIN lors du second séjour, attention les proportions assez conséquentes chez Lapin. Dans les 2 cas, il s’agit de la cuisine portugaise, les 2 restaurants se trouvent sur le quai côté RIBEIRA.

Journée 3 : Flâner en plein air

Lors du premier séjour, nous avons commencé la journée au centre commercial juste en face du Mercado do Bom Sucesso car nous souhaitions y manger. Ce marché possède avec 44 stands de restauration, Métro le plus proche : station Casa da Música – lignes A, B, C, E et F puis une bonne dizaine de minutes de marche). J’aime ce genre d’endroit et c’est en souvenir de celui de Lisbonne (Time Out Market) que j’ai tenu absolument à y aller. Bon le concept reste le même mais celui de Lisbonne est plus grand et plus joli.

Nous avons ensuite pris le bus direction les Jardins du palais de cristal, c’est un endroit que j’adore et que je vous recommande si vous êtes en famille ou entre amis surtout à l’approche du printemps c’est super joli, des fleurs, des jardins bien entretenus, des supers points de vue sur le DOURO, vous verrez avec du soleil c’est top, on y trouve aussi des canards, des paons, ça amuse les enfants. Les gens s’y posent et y Pic niquent certains y font du sport. Lors de notre second séjour, nous avons traîné à l’hôtel, déjeuné sur place puis nous sommes partis au jardin du palais de cristal en février ce n’est pas encore fleuri, ça reste tout aussi un bel endroit. A la fin de la journée, nous avons arpenté la Rua Catarina, c’est une rue commerçante qui pour ma part n’a aucun intérêt, nous n’avons fait la première fois mais pas pendant ce deuxième séjour.

Voilà en résumé ce que nous avons pu faire à porto pendant les deux séjours, cette fois ci nous avons passé une journée supplémentaire à Aveiro (disponible dans un autre article ). Pour une prochaine fois, je l’espère, nous poursuivrons sur la route des vignes ou nous le referons à deux pour explorer le Porto by night. Les activités de la journée aussi simples qu’elles soient restent à l’image que je me fais de la ville de Porto, chaleureuse. Je vous souhaite d’y passer un bon séjour et de l’apprécier encore mieux que moi.

Bon voyage !

Les Sables d’Olonne en famille

Première fois aux Sables d’Olonne, nous avons déjà fait l’île de Noirmoutier, l’île d’Yeu, Saint Jean des monts et Saint Gilles croix de vie. C’est donc naturellement que nous continuons la découverte de la Vendée en allant aux Sables d’Olonne. Nous avons logé à la Résidence de la plage, localisée tout près du front de mer sur la promenade du remblai . J’ai réservé sur Booking. Ce sont les locations meublées avec cuisinée équipée, le parking est payant 10€ par jour, il y a également à proximité 100m max un parking gratuit. La résidence est équipée d’une piscine extérieure. Elle n’est pas du tout bruyante du fait que la zone n’est pas une zone à circulation dense. C’est à mon sens l’emplacement parfait pour bénéficier du front de mer et faire quelques activités avec les enfants, flâner sans avoir besoin de prendre la voiture. Les arrivées se font entre 15h et 18h et les départs à 10h. Nous avons occupé l’appartement NOIRMOUTIER, elle a une vue sur la piscine, elle était fermée donc c’était assez calme.

6 choses à faire au Sable d’Olonne avec les enfants

1. Flâner le long du remblai : manger des glaces, des chichis, s’arrêter et admirer la mer, profiter du couché de soleil. C’est la première chose à faire pour s’imprégner de l’atmosphère de cette ville

2. Arpenter les petites rues du quartier de l’île Penotte, un musée en plein air avec des œuvres faits à base de coquillages au centre ville

3. Faire des tours de manège: au bout du remblai, place de la mairie ou encore à la chaume il y en a plusieurs et ils sont différents et ça fait toujours plaisir à nos petits bouts.

4. Marcher le long de la côte sauvage et en prendre plein les yeux avec la piscine naturelle du bassin Drombet et à quelques mètres admirer le phare de l’Armendeche

5. Se balader autour du port de plaisance, passer d’une rive (Sables d’Olonne) à l’autre (la chaume) en prenant le passeur, je recommande à 100%, la traversée ne dure pas longtemps. Mon amour, pour les passeurs, ces bateaux à petits prix qui permettent de passer d’une rive à l’autre, j’adore, ça plaira forcement aux enfants, moi je suis un enfant aussi! ma vie pour les passeurs!

6. Faire un tour à l’aquarium de Vendée et/ou faire un tour au zoo des Sables d’Olonne, nous avons fait les 2 activités.

Et nous avons également eu le temps de faire un tour au village du Vendée Globe pour voir les bateaux.

Bien manger c’est le début du bonheur

Nous avons testé 2 restaurants Le PIERROT proche du front de mer, plusieurs salles et une terrasse, service rapide. Et mon véritable coup de cœur est le restaurant chez CÉSAR et ROSALIE, sur le quai Emmanuel Garnier, ne vous fiez pas à la façade), les plats sont bons et copieux, les tarifs sont accessibles, nous l’avons trouvé totalement par hasard via une recherche Google, je ne regrette pas du tout, si vous êtes de passage aux sables d’Olonne, je vous le recommande.

Bon séjour aux sables d’Olonne si vous y allez

A bientôt pour des nouvelles aventures

xoxo!






Lisbonne, 3 jours de visite chrono avec un enfant

Lisbonne est le premier voyage hors France que nous avons fait avec notre bébé à 10 mois. C’est incontestablement un bon souvenir, son premier vol, son premier long voyage. Et voici le carnet de route de notre voyage 🤍

Nous sommes allés à Lisbonne fin octobre/ début novembre, pendant une semaine où il y’avait une grande convention, les hôtels étaient assez complets et je n’ai eu aucun coup de cœur pour les offres AIRBNB disponibles. Nous avons logé à l’hôtel Novotel Lisboa, c’est un hôtel 4 étoiles avec piscine extérieure, l’hôtel est assez confortable pour les familles même si la chambre n’était pas exceptionnelle pour le prix facturé. Le petit déjeuner, l’espace jeux pour enfants et le restaurant LA BICICLETA sont tops, c’est probablement pour cette raison que je recommanderais cet hôtel à un couple ou des parents avec enfants. Le restaurant est magnifique et les plats proposés sont très bons ! l’hôtel est à 300 m de la station de métro.

Adresse de l’hotel : Avenida Jose Malhoa 1, Lisbonne 1099-051 Portugal

Se déplacer

Nous avons voyagé avec la compagnie Easyjet de Nantes à Lisbonne, il y’a des vols réguliers quasiment tous les jours à bas prix. Sur place, nous avions acheté une LISBOA card depuis l’aéroport, pour 72h, 45€ par adulte, selon ce que nous devions faire c’était assez pratique et nous étions gagnants pour les transports et les activités. Le seul bémol c’est que les transports dans certaines zones sont hyper bondés toute la journée (place du commerce, Belém etc…) avec un enfant fatigué si on n’a pas la patience c’est un peu compliqué. Les UBER ne coûtent pas chers, prennent moins de temps, dans certains lieux, il vaut mieux privilégier le UBER que certains transports en commun et la marche si on a pas de voiture de location.

Nos activités à Lisbonne

Nous sommes arrivés dans la nuit le jour 1 et repartis vers midi le jour 5, les visites étaient donc essentiellement concentrées sur 3 journées complètes :

Première journée de visite

o Trainer autour de la place du commerce (Praca do Comercio ) ensuite s’arrêter à l’arc de triomphe de la rua Augusta. Flaner au bord du tage, il faisait assez beau et chaud, voir les peintres dessiner et écouter des chants.

o Manger au TimeoutMarket, j’ai vraiment adoré le concept, c’est un peu bruyant avec un enfant mais c’est vraiment une expérience à faire

o Prendre l’ascenceur de Santa Justa , il permet d’avoir une vue sur toute la ville, ses toits, les collines environnantes et le Tage , l’accès est prioritaires pour les familles, il y a une zone pour laisser les poussettes, par contre pour monter au dernier niveau accessible les parents doivent le faire à tour de rôle. Ensuite filer sur la place Rossio.

o Boire un verre à Bairro Alto

Deuxième journée de visite

o Visiter la tour de Belém, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco les familles avec enfants ont un accès prioritaire.

o Visiter le Monastère des Hiéronymites et la petite église qui est juste à coté

o Flâner autour du monument aux Découvertes (Padrão dos Descobrimentos), près du monument on peut acheter des cadenas et les laisser graver sur l’architecture prévue à cet effet qui porte la mention L.O.V.E.

o Goûter les fameuses PASTEIS DE BELEM, elles sont très bonnes mais je n’ai pas aimé l’aspect commercial, très touriste et un peu à la chaîne.

o   Prendre le tramway 28 qui relie Martim Moniz à Campo Ourique, le parcourir de bout à bout

Troisième journée de visite

o Visiter le Panthéon national puis le monastère de Saint Vincent de Fora (attention ça monte, ça monte par ici)

o   Pénétrer dans le métro de Lisbonne et admirer la beauté des stations, traîner dans les quartiers du centre-ville

o  Faire du shopping à AMOREIRAS SHOPPING CENTER

o Terminer la journée au Parc EDOUARDO VII

Manger, c’est le début du bonheur

o Cafe do forte près de la tour de Belém

o La bicecleta, le restaurant de notre hôtel nous a conquis et nous y avons majoritairement mangé

o Timeoutmarket, que je recommande à 100%

Lisbonne est une très jolie ville, assez chaleureuse mais un peu moins pratique avec bébé en poussette (des ascenseurs en panne, peut-être une situation ponctuelle ?) nous avons beaucoup porté la poussette à bras levés (je déteste ça). Ce que j’ai apprécié, c’est la priorité accordée aux parents avec enfants, peu d’attente pour les activités ou les visites et à certains endroits c’est carrément un haut privilège de passer devant tout le monde ! c’est la base me dira-t-on, les loulous ce sacré alibi !

Bon séjour à Lisbonne si vous y allez !

7 astuces pour partir en vacances en optimisant les coûts

On ne va pas se mentir les vacances, les séjours, les week-ends hors de chez soi ça coûte mais la notion du coût élevé ou non est propre à chacun car elle dépend des revenus de chacun d’une part et du choix de la destination, la saison et les activités d’autre part. Selon les moyens de chacun, il convient de faire des concessions ou non, pour avoir au moins la possibilité de sortir de chez soi et voir d’autres environnements.

Je ne suis pas de l’avis de ceux qui pensent que pour partir ou que ce soit il faut être riche ou ceux qui se privent de partir parce que ça coûte (quelques fois ce sont des affirmations basées uniquement sur l’expérience des autres et leurs exigences). On peut faire des compromis et parvenir à s’offrir des moments inoubliables tout en restant dans les clous:

1. L’organisation est le mot d’ordre

Quand le budget est plus que serré ou n’est pas illimité ne rien planifier d’avance s’avère plus que catastrophique. S’organiser équivaut à : définir un budget à ne pas dépasser , définir quand partir, où partir, quelles activités faire, combien d’activités payantes on s’autorise à faire, quels extras on s’autorise (par exemple la petite tournée de glace non prévue au programme pour une famille de 5 sur un lieu touristique a un coût, la bouteille de vin imprévue au restaurant a un coût etc…., ne pas définir et annoncer le budget restaurant d’avance et donc autoriser chacun à se lâcher dans sa commande a un coût, ne pas prévoir et annoncer à un enfant combien de tours de manèges il a droit a un coût …). Il peut s’agir des activités peu chères mais mis bout par bout tout a un coût.

Faire un carnet de route avec toutes les informations est salutaire! Je fais toujours un document word avec toutes les informations nécessaires à notre séjour, document que j’imprime et j’embarque avec nous.

2. Réserver en avance les séjours, les activités

On peut bénéficier des tarifs préférentiels en réservant d’avance en ligne, en choisissant des créneaux de première heure ou dernière heure (exemple pour les musées, les attractions car de toute façon en journée il y’a plus de monde, plus d’attente et on ne fait pas tout, il y a aussi des jours ou des créneaux gratuits pour les musées ) , des formules hors week end etc … Les réservations datées coûtent moins chères que les réservations open day et celles payées sur place aux guichets, quand on est certain de faire une activité on peut anticiper et faire des économies. Et parfois dans certains cas, faire des réservations de dernière minute en ligne peut aussi coûter moins chères que le tarif habituel. Il faut chercher les informations, tester des horaires etc..

Nous faisons tous nos voyages européens à 99% avec easyJet et tout se passe très bien, nous anticipons dans nos réservations 6 à 8 mois en avance vols avec option non annulable exemple pour porto 13€ par personne (hors bagages), ce n’est pas clairement pour 13€ que je vais pleurer si on décide d’annuler pour diverses raisons, ensuite hôtel avec Booking option payable sur place ou 1/2 jours avant l’arrivée avec option annulable Jusqu’à la veille je m’autorise à ne pas perdre l’argent de l’hébergement et même donc la possibilité de prendre un autre hébergement à la dernière minute si promotions en cours et si le voyage est maintenu.

3. Partir moins longtemps, être flexible sur les dates

Si 2, 3, 4 semaines de vacances coûtent beaucoup trop chères, on peut envisager de partir moins longtemps une semaine , choisir de partir en semaine et non les weeks-end, être flexible sur son planning de départ +2/3 jours avant ou après …. ce sont des petits détails qui peuvent faire varier considérablement le coût d’un voyage, d’un séjour.

Mappy, cosy cosy , Airbnb, Booking, tripadvisor, plages tv etc sont des applications qui sont utiles au quotidien pour organiser nos déplacements loisirs. Même si vous souhaitez partir pour un roadtrip et si vous vous autorisez à dormir à la belle étoile il est pour ma part important de tout planifier, je suis peut être trop pointilleuse mais pour certaines situations je fais des scénarios. Si on ne peut pas faire ceci on fait cela : prévoir un cas 1, 2, 3 … tout noter, même le cas où la météo est changeante que faire ?

4. Partir hors saison, hors week-end

La saisonnalité a clairement un effet sur les tarifs, car tout le monde souhaite partir en même temps. Il est donc judicieux de partir hors saison dans la mesure du possible on profite ainsi des tarifs assez intéressants. Partir hors saison (juste avant le début de la saison ou juste après la fin de la saison) peut s’avérer être un super bon plan, je n’ai jamais été fan par exemple du concept des campings mais je vous assure en avoir fait 4, au mois de mai et juin donc hors saison c’est le bonheur absolu (peu de monde, activités et piscine pour nous et c’est beaucoup moins cher, ils sont plus à l’écoute des exigences clients).

5. Bien choisir son hébergement en fonction de

Partir dans des hébergements comme des campings ou des locations équipées type AIRBNB peuvent permettent de réduire les coûts comme ceux de la restauration, on est pas obligé de manger dans des restaurants matin midi et soir, on peut facilement faire des petits déjeuners avant de sortir pour la journée et préparer des sandwichs pour le midi. Un restaurant à l’arrivée pour fêter le début des vacances et/ou un restaurant au départ pour fêter la fin des vacances ou aucun restaurant d’ailleurs ça n’empêche pas de passer des vraies et bonnes vacances.

Choisir des hébergements comme les ibis budget, B&B hôtels permettent de baisser le coût des hébergements car certains ont des tarifs accessibles tout en ayant des hôtels propres et confortables même si le design est sommaire. Et lorsqu’on est de passage pour 1 ou 2 nuits ça passe. Mais attention qui dit hôtel dit probablement restaurant.

6. Optimiser les déplacements

Ne rien faire au hasard définir et mapper son plan de visite pour éviter de faire des aller retours dans des lieux qu’on a déjà fait, éviter de visiter À puis C puis retour à B, en vacances on est souvent en mode freestyle et on oublie ce qui peut augmenter les coûts. Et ça arrive aussi quand on n’anticipe pas son organisation. Plus de place pour l’activité A le matin on commence par C puis À puis B etc … en résumé suivez un itinéraire précis pour ne pas faire des déplacements inutiles .

Prendre la nationale sans péage en période des grands départs peut s’avérer plus avantageux que prendre l’autoroute et se retrouver coincée dans les bouchons. Il est probable de ne pas arriver à la même heure en prenant deux solutions ou itinéraires différents ce qui est sur c’est qu’on arrivera au même endroit ☺️!. Tout chemin mène à Rome à condition d’avoir mis dans le gps Rome comme étant la destination finale 😉.

7. Faire des recherches sur ce que l’on peut faire

C’est grâce à internet, Pinterest, les blogs que je découvre les jolis spots de la région. Des spots qui sont d’ailleurs parfois mis en avant dans les journaux locaux distribués par la ville mais que je négligeais tant. Pas besoin de partir loin pour se sentir en vacances. Grâce aux médias et réseaux sociaux on peut découvrir et découvrir des lieux proches de chez soi. On a tendance à voir les photos et les vidéos des autres et se dire oh ça ne doit pas être donné ça! Mieux vaut faire les recherches par soi même, ajuster en fonction de son budget, on peut se faire des petits plaisirs sous estimés à des tarifs abordables. Ce genre de recherche permettent aussi de tomber sur des articles qui sont des mines d’informations : itinéraires, coûts etc… pensez y!

Voilà les 7 astuces que je souhaitais partager ici, ce sont des petites choses que l’on connaît certainement tous mais qu’on a du mal à appliquer quelques fois.

Bonnes vacances à ceux qui ne sont pas encore partis et à bientôt pour des nouvelles aventures.

Nadia ✨

Cap sur l’archipel des Glénan, une journée à l’île Saint-Nicolas, mon petit rêve réalisé

Ce n’est peut être rien pour toi qui me lit mais je viens de réaliser un petit rêve qui date déjà s’il y a 4 ans: un rêve pourtant accessible mais jamais réalisé faute de beau temps et aussi d’imprévus de la vie, j’ai passé une journée à l’île saint Nicolas dans les archipels des glenans dans le Finistère sud, une journée magnifique!

La beauté de l’eau ✨🤩

C’était il y’a 4 ans au journal de 13h, JPP m’avait vendu du rêve, plan de drone, eau turquoise, bienvenue dans le Tahiti breton. Ce n’est pas Hawaï, ce n’est pas Tahiti mais c’est mon petit rêve breton qui vient d’être réalisé. J’ai regretté avant, pendant et après de ne pas avoir de drone pour pieux contempler la beauté des lieux (JF si tu passes par ici mon anniversaire c’est le 21.12 you know 😂😅).

Mon petit paradis

Pour choisir le jour de notre escapade j’ai vérifié la météo de l’île saint Nicolas et heureusement il fait beau toute la semaine à benodet voire dans toute la France mais ce n’est pas le cas dans l’île : départ dimanche météo 27 degrés avec quelques passages nuageux mais sans pluie, c’est top.

10h du matin, 25 degrés au départ de Bénodet

Pour avoir la bonne place dans le bateau, il faut arriver plus tôt, la traversée dure 1h. Nous avons réservé les billets sur le site internet des vedettes de l’odet, départ du port de benodet ( possible aussi de concarneau ou autres ports). Ensuite un mail de confirmation nous a été envoyé, il est précisé de se présenter 30 minutes avant le départ et retirer les billets en version papier. L’agence est juste en face du quai de départ.

Nous avons opté pour une formule découverte qui inclut la traversée aller retour (1aller et 1 retour) et la visite commentée d’une heure des autres îles, cela 45€ par adulte et 7€ pour les enfants. La visite se fait vers 15h et clairement nous ne l’avions pas faite car une fois posée au calme on n’a plus eu envie de quitter la plage il aurait fallu tout démonter et ranger, s’habiller et y aller ensuite revenir sur la plage jusqu’au retour à 18h30, non! Nous étions trop bien on y est resté.

Départ de Bénodet

Et hop, embarquement! Le départ du port de Bénodet est commentée : Combrit sainte marine, île tudy, loctudy, l’île aux moutons …. toute l’histoire est contée! Nous avons eu la chance d’apercevoir des phoques en pleine mer.

BON À SAVOIR

Tout est faisable avec les enfants, en porte bébé ou poussette, les chemins d’accès sont aménagés pour rouler en poussette, mais ce n’est pas utile avec un porte bébé ça passe aussi. C’est une petite île sans voiture, on fait le tour en 20 min Max.

Petits bonheurs ✨

Il n y a pas d’eau potable sur l’île soit on emmène ses bouteilles soit on achète de l’eau en bouteilles sur place. Il y’a 2 restaurants sur l’île il faut impérativement réserver, avec du recul je dirais qu’il vaut mieux emmener son petit picnic et filer directement à la plage. Prévoir le goûter et anticiper tout le matériel possible dont on peut avoir besoin pour la journée : crème solaire, maillots, serviettes, bouées etc…

On s’éclate, c’est parti pour la guerre de l’eau

Une tente pour s’abriter du soleil et faire les siestes, il n y a pas de zone d’ombre enfin pas beaucoup sur l’île alors une tente ca aide la notre c’est ce modèle décathlon qui ne chauffe pas du tout, assez légère et se stocke dans une housse pratique à transporter donc parfait.

Sacré Éthan qui pense qu’il peut me faire tomber

Il n y a pas de système de collecte de déchets sur l’île et c’est une île préservée, prévoir des sacs poubelles pour ramener les déchets en repartant.

C’était une belle journée tranquille et je suis contente d’avoir partagé ce moment avec les hommes.

Sables blancs, eau turquoise

Dois je dire que cet endroit est un véritable coup de cœur et que j’ai hâte d’y retourner? OUI OUI

Direction la plage

À bientôt pour des nouvelles aventures!

Nadia

Île Renote, petite balade en famille

Oh ma Bretagne, petit bout de paradis pour ceux qui veulent bien le reconnaître! L’île Renote est une presqu’île qui se situe dans le département des côtes d’Armor (22) si vous vous perdez un jour à proximité de Lannion ou encore si vous débarquez pour une escapade ou des vacances dans le coin, laissez vous tenter par une petite balade à l’île Renote puis une baignade en fin de journée. Bon j’avoue l’eau n’est pas chaude mais après une bonne balade ça passe!

Pour les parents avec enfants, la balade est possible en poussette tant que l’on reste sur les chemins, il faut prévoir des méduses pour les enfants pour la plage car il y a petits galets à certains endroits. La plage de l’île est très accessible et familiale, il y a de temps en temps des bateaux qui peuvent gêner la baignade surtout pour les enfants mais la zone reste quand un bel espace de jeu.

Xoxo

En prendre plein la vue à la pointe du Corsen en Bretagne

Si vous ne connaissez pas ce coin, foncez, bref c’est un véritable pour moi c’est un véritable coup de cœur: eau turquoise, pas de phénomène de marée, plage presque intimiste (s’il y a peu de monde), une vue à coupler le souffle. La pointe de Corsen est un cap situé sur la commune de Plouarzel, dans le Finistère (29), en France. La pointe est le point le plus à l’ouest de la France: c’est BEAU!

Pour se baigner, mon coup de cœur paradisiaque

Plage de Ruscumunoc 29810 Plouarzel, France

On y accède grasse aux escaliers (oui ça se mérite), il y a un rocher qui permet d’avoir une zone ombragée. On peut y aller avec les enfants mais pour la baignade ce n’est pas à mon sens adapté (pour les enfants en bas âge comme les miens, c’est pour le château de sable, pour les adultes c’est le kiff total).

Si vous souhaitez une plage plus familiale rdv à la plage de Ploumoguer – Kerhornou, plage soumise aux phénomènes de marée, je la trouve moins jolie.

Retrouvez mes spots bretons sur mon compte instagram ici

Xoxo!

Un bel après-midi à Armoripark en famille

Hello la terre, de retour sur le blog pour vous partager cette activité à faire avec les enfants. Nous avons passé un après midi au parc Armorik à Bégard, dans les côtes d’Armor (22), entre Morlaix et Lannion, nous y étions avec les enfants et c’était super. J’ai récemment découvert ce parc sur internet, parc à taille humaine et parfait pour les enfants qui n’aiment pas marcher comme Ethan, il n’est pas très grand et il y a de quoi faire pour les petits! .

Adresse : ARMORIPARK Rue de Gwenezhan, 22140 Bégard, France

Nous avons payé 10 euros par adulte (inclus l’option parc aquatique + piscine ) sinon c’est encore moins cher, Ethan et Sacha (- de 4ans) n’ont pas payé. Vous trouverez sur place, un restaurant, un coin café couvert avec table et chaises pour picnic et un peu partout au parc des bancs pour pic niquer.

A ne pas louper: petit tour en pédalo, super apaisant, il peut être fait avec un bébé et par groupe de 4 maxi Sacha était tout excité et aussi la tyrolienne possible à partir de 8 ans!

Ce parc est une bonne alternative pour ceux qui ne souhaitent pas aller dans les parcs bondés et/ou beaucoup marcher.

Première piscine pour Sacha

Xoxo

Morlaix, marcher le long du port, mon spot préféré

J’aurais pu vous dire que c’était mon spot de ce matin pendant mon running de ce matin mais hélas le sport et moi ça fait 2! Je m’arrête souvent ici quand il fait beau pour faire quelques photos comme une touriste et souvent avec ma petite famille nous nous baladons aux alentours : le port d’un coté ou de l’autre, la manufacture des tabacs ou une pause au TEMPO pour boire un verre.

Si vous êtes de passage dans ma chère ville, n’hésitez pas! tous les jours je réalise la chance de vivre ici . J’ai appris à aimer cette ville et ça me fait bizarre quand mes proches me demandent si je compte passer ma vie ici! En fait partout en France c’est un peu chez moi, je ne suis accro à aucune ville en particulier je réponds souvent que je vivrais partout où je peux travailler, mais j’avoue que j’aime MORLAIX.

Bonne balade

Un bol d’air au port de plaisance de Roscoff

Si vous êtes de passage en Bretagne / Finistère), plus précisément en baie de Morlaix, voici une petite balade que j’aime faire. Elle est parfaitement adaptée aux familles, la balade au port de plaisance de Roscoff. Il y’a 2 parkings à proximité, ils sont payants normalement mais le plus souvent les barrières sont ouvertes donc pas besoin de payer. Le ponton est accessible en poussette via une passerelle ou un ascenseur.

Adresse exacte

Port du Bloscon, 29680 Roscoff

Hello Roscoff ! un petit reel pour avoir un aperçu du port

Bonne balade ✨!

Los Angeles : carnet de voyage dans la cité des Anges

De retour de Los Angeles, je vous partage notre expérience voyage dans la cité des anges. Los Angeles est une ville agréable, il fait beau presque toute l’année, nous sommes partis en février, il faisait 22 à 25 degrés la journée. Même si l’on préfère la nature, le calme, voyager et visiter Los Angeles au moins une fois est une belle aventure et nous sommes contents de l’avoir fait. Voici quelques éléments qui peuvent êtres utiles et à prendre en compte lors du voyage:

1) Ne pas oublier le formulaire ESTA

Si vous êtes français, quelque que soit votre destination aux USA, il est impératif d’avoir une autorisation d’entrée sur le territoire américain. Elle coûte 14$ par personne (bébé y compris) et est indispensable faute de quoi vous ne pourriez pas séjourner chez l’oncle Sam. Vous pouvez la demander directement sur le site officiel (cliquez ici). Attention! plusieurs sites la propose à des tarifs élevés à partir de 78$ (arnaques et sous traitants, j’ai failli même me faire avoir pour celui de Sacha)!. Aussi, il convient d’anticiper la demande même si la réponse intervient dans les 72h environ, pas de problème si le billet n’est pas encore réservé, le document est valable 2 ans.

2) Choisir la compagnie aérienne

Nous avons réservé avec Air France, trajet fait en collaboration avec Delta (aller avec Air France et retour avec Delta) pour un tarif de 1750€ l’aller -retour à 4 (Sacha ne paie que l’assurance car il a moins de 2 ans). Il est possible de trouver beaucoup moins cher, si vous anticipez longtemps à l’avance ce qui n’était pas le cas pour nous, si vous êtes flexibles niveau date et ou si vous acceptez des vols avec correspondance notamment via Londres par exemple ça coûte moins cher. Si vous souhaitez y aller, vous pouvez vérifier les possibilités avec la compagnie Norwegian (si elle survit), Air Tahiti Nui Nui (nous devions la prendre mais plus de disponibilités à nos dates qui étaient figées) et aussi voir avec ULYSSE TRAVEL, une agence de voyage qui propose des vols à des tarifs intéressants, il y avait des vols à 1100€ pour nous 4 avec des correspondances plus ou moins longues dans divers pays .

3) Choisir son hébergement

Avant de choisir l’hébergement, il est important de définir le planning des activités jour par jour ainsi que les moyens de déplacement que vous souhaitez utiliser éventuellement afin de faire un choix optimal car Los Angeles est une ville avec des bouchons, les quartiers sont grands et éloignés les uns des autres, les parkings coûtent chers. J’ai lu partout qu’il valait mieux loger à Venice Beach ou Santa Monica, j’avoue que les quartiers sont biens et c’est en bord de mer, sauf que c’est soit très cher si vous voulez quelque chose de bien ou c’est pas top (plutôt catastrophique je dirais) si on ne met pas le prix et de surcroît c’est loin des autres activités à faire, avec le trafic ça peut être très compliqué.

West Hollywood est bruyant mais ça reste quand même un emplacement intéressant pour faire du tourisme à Los Angeles. Pour résumer, soit vous changez d’hôtel / de quartier en fonction du planning des visites si vous avez une voiture de location, soit vous restez du coté d’Hollywood, si vous ne souhaitez pas bouger ou vous n’avez pas de voiture et vous vous déplacez en Uber ou en transport dans les autres quartiers.

4) Se déplacer à Los Angeles

Los Angeles est une ville dynamique avec une circulation dense pour aller de Hollywood à Venice par exemple, le trajet peut prendre 35 minutes à 1h30 selon la circulation), des parkings payants partout (coût élevé) et les quartiers sont assez grands et éloignés les uns les autres.

Nous avons fait le choix de ne pas louer de véhicule parce que nous n’aimons louer des véhicules dans des pays que nous ne maîtrisons pas mais aussi nous sommes des bons râleurs au volant alors les bouchons c’est juste pas possible. Aussi, dans certains lieux très touristiques se garer même quand c’est payant c’est un peu compliqué, nous n’avons pas cette patience non plus! Compte tenu du choix de notre hébergement (Hollywood) et de la liste de nos activités, nous avons donc fait un choix délibéré de nous déplacer en transport en commun, en UBER et faire certaines activités à pied.

Louer un véhicule à Los Angeles ne coûte pas cher en soi, vous pouvez vous en sortir à 150/200 € la semaine, le carburant ne coûte pas cher non plus, le plus compliqué ce sont les bouchons (perte de temps), le stationnement (disponibilité et coût élevé) et puis ne vous trompez pas, les amendes sont pimentés (plus que salées! et c’est clairement affiché). Vous lirez partout que les transports en commun sont un casse tête à L.A, je dirais plutôt tout dépend de votre point de départ et d’arrivée, de la durée etc…Attention si vous avez l’occasion de monter dans le bus, prévoyez la monnaie, si vous souhaitez payer uniquement un trajet soit 1.75 dollars et que vous tendez 20 dollars au conducteur, il vous donnera une carte rechargée à 20 dollars!

Si vous prenez des Uber, le principe est à la fois différent et similaire en France. Il est similaire car vous utilisez la même application, éventuellement votre compte paypal et les options de réservation ( Uber X, Pool etc…) sont les mêmes. Ils sont différents car les prix en France sont souvent figés avec quelques rares fois une petite taxe pour les bouchons. A Los Angeles, le prix annoncé lors de la validation est un prix variable par exemple de 30 dollars à 40 dollars, le prix payé sera affiché à la fin de la course et bonjour les taxes! Quand c’est très cher, l’information est disponible, tarif élevé circulation dense par exemple pour aller à Disneyland nous avons payé 40 dollars, 30 min avant le tarif affiché était entre 90 dollars – 110 dollars, conséquence de la circulation!

Au départ de l’aéroport, les taxis et les UBER ne récupèrent pas les passagers dans les terminaux. Ils disposent d’un centre de stationnement situé une dizaine de minutes de l’aéroport qui fait office de lieu de départ. Si vous souhaitez prendre un taxi ou un Uber, vous devez prendre la navette à destination de LAX- IT qui vous récupère devant le terminal ensuite une fois sur place vous pouvez commander votre Uber si vous avez trop de bagages ne vous inquiétez pas il y a du personnel dédié aux navettes qui vont permettre de charger les bagages dans la navette et une fois arrivée sur le centre de départ il a du personnel pour décharger les navettes et vous accompagner vers le départ taxi ou le départ Uber.

Pour les réservations au départ de l’aéroport, l’application ne fournit pas la plaque d’immatriculation mais plutôt un code de réservation à présenter au premier chauffeur de la file UBER ensuite c’est à lui de valider la course sur son application s’il souhaite la prendre en charge.

5) Réserver les activités

Nous avons payé tout sur place, pour le musée des illusions et le musée des selfies par exemple, je n’ai pas vu de différence entre le prix sur place ou les prix en ligne, idem pour Disneyland, vous aurez probablement des offres combinées transport + entrée mais dans tous les cas ça ne réduira pas le tarif de l’entrée et nous ne souhaitons pas des prestations combinées car les horaires de départ et de retour vers les hôtels sont figés, avec les enfants on doit être flexible, nous avons donc choisi d’être indépendants. Nous n’avons pas non plus la carte GO LOS ANGELES CARD car je la trouvais beaucoup trop chère et contraignante.

Nous voulions visiter les studios WARNER BROS mais nous avions dû annuler car la visite de 3h ne peut se faire avec les enfants de moins de 8 ans. Si vous pouvez faites le, ça peut être intéressant, il faudrait comparer les tarifs entre les applications CEETIZ et GETYOURGUIDE.

6) Dans les valises … n’oubliez pas.

Un adaptateur électrique France Vers USA pour charger les téléphones ou brancher les appareils qu’on apporte, retrouvez notre modèle ici

Le porte bébé réversible utilisé la plupart du temps pour Sacha (face ou dos) lors de nos visites => modèle disponible ici

Des organisateurs de voyage pour ranger vos affaires en fonction de vos journées dans les valises, c’est indispensable surtout si vous décidez de changer d’hébergement tout le temps, ça sera pratique, retrouvez le modèle similaire ici

Notre poussette CHICCO GOODIE à pliage facile, elle passe en cabine et prend peu de place, utilisé soit par bébé 1 (3ans) et bébé 2 (7 mois), prend jusqu’à 22 kg, retrouvez la ici.

N’oubliez pas les médicaments de base surtout avec les enfants en bas âge, pour information nous avons payé une boite de 70 sérums physiologiques chez CVS à 31 dollars! en France ça coûte 2,95 euros: n’oubliez pas les basiques, doliprane, vogalene, advil etc… Et prévoyez même de quoi grignoter ou manger pour les enfants, nous étions bien contents d’avoir embarquer du lait demi-crémé (oui oui) et des petits pots pour bébé 2 lorsqu’il réclamait de quoi manger à 3h du matin. En parlant de petits pots, prenez les en France ne vous amusez pas à les acheter sur place.

Los Angeles par jour avec nos minis

Jour 1 : Départ de Roissy, Arrivée sur Los Angeles et repos à l’hôtel

Nous sommes partis de Roissy le samedi à 10h, si vous prenez le vol Air France / Delta, au départ l’enregistrement se fait sur les bornes/ guichets Air France (même si le départ est annoncé avec Delta. et nous sommes arrivés à Los Angeles le samedi à 13h avec un décalage horaire de 9h. Le voyage s’est bien passé dans l’ensemble avec les petits, il y a eu quelques périodes de pleurs pour Sacha car ça correspondait à son horaire habituel pour dormir sinon le trajet s’est bien passé il a joué avec une bouteille en plastique vide, il a pleuré à l’atterrissage parce qu’il avait mal aux oreilles. Les 2 enfants ont dormi à peu près 3 heures pour un trajet de 10h environ.

Nous avons mis à peu près 1h30 entre les contrôles et la récupération des bagages. Il est formellement interdit de filmer entre la descente de l’avion et le passage de contrôle attention à vous car les agents sont très très féroces en cas dérive. Aussi si votre passeport se trouve dans un étui de protection, veuillez anticiper pour l’enlever car la première étape des contrôles c’est de s’enregistrer sur des bornes et vous devez passer chaque passeport dans la borne, elle est calibrée pour recevoir le passeport sans son étui. Il n y a pas de file prioritaire parents avec enfants comme ils existent dans certains pays, vous pouvez toujours demander on vous laissera passer si nécessaire.

Le transfert de l’aéroport à l’hôtel s’est fait en UBER. Nous avons pris possession de notre hôtel à Hollywood au Best Western Plus Hill La soirée s’est soldée par un repas via Uber Eats histoire de se reposer et récupérer les forces pour pouvoir explorer Los Angeles dès le lendemain matin.

L’hôtel BEST WESTERN PLUS HILL est à 600 m environ de Hollywood Boulevard (arrivée par le numéro 6200) et proche de la station de Métro Hollywood Vine de la Red Line. Ce positionnement est assez stratégique pour visiter Hollywood, Beverly Hills. L’hôtel est doté d’une piscine extérieure et d’un restaurant, les chambres sont très bien équipées et le ménage était fait tous les jours quelque soit l’heure à laquelle nous sortions. Par contre il est assez bruyant du fait de sa proximité avec la Freeway et les grands boulevards. Nous avons payé 1450 dollars pour la durée du séjour.

Jour 2: Explorer Hollywood Boulevard

Pour notre première journée de visite nous avons exploré Hollywood à pied notamment : Hollywood boulevard – The Walk of frame – Musée des illusions – Déjeuner au Mac Donald – Musée des illusions (la maison retournée) – Musée des Selfies – Passage devant le TCL – Passage devant le musée Madame Tussauds, avec des arrêts dans les différents magasins (pour la plupart des magasins de souvenirs). Nous avons fait aller retour à pied toutes les grandes activités sont centrées entre le numéro 6200 au 6950 Hollywood Boulard (En métro de Hollywood vine à Hollywood Highland) avant et après il n y a rien d’intéressant.

C’est en parcourant toute l’avenue que vous découvrirez les étoiles des stars, certains sont dans les rues adjacentes. Si vous souhaitez celle d’un artiste en particulier il convient de regarder sur internet la position exacte. Pour Charles Aznavour, c’est aux alentours du numéro 6200 proche de la station Hollywood Vine. Si vous cherchez la mienne, vous ne la trouverez pas, vous pouvez vous offrir la vôtre au prix de 10$ (et oui la célébrité a un coût), le vendeur ambulant qui vous offrira ce moment de célébrité se situe proche du musée Mme Tussauds.

C’était une bonne journée de marche, de visite à rythme lent. Il y a beaucoup de monde au musée des illusions, nous sommes arrivés à 10h c’était parfait. Nous avons payé 40$ par adulte pour le musée de l’illusion (car nous avons fait les 2 cotés sinon c’est 25$ et 15$ pour la maison retournée) et 25$ pour le musée des selfies, Sacha et Ethan n’ont pas payé, c’était gratuit. Ce sont les 2 musées du secteur qui sont intéressants à faire avec les enfants, le reste avait peu d’intérêt pour moi et les avis ne sont pas forcément top sur les différents sites d’évaluation.

Jour 3 : Prendre de la hauteur sur Hollywood et flâner à The Farmer Market and The Grove

Nous avons démarré cette journée en mettant le cap sur le HOLLYWOOD SIGN. Si vous êtes parents avec enfants, flemmards ou non sportifs l’adresse exacte est : 7300 CANON DRIVE DR, nous avions un super point de vue. Si vous êtes sportifs et randonneurs il y a 1000 itinéraires pour y aller. Après le HOLLYWOOD SIGN, nous avons filé au Griffith’s Observatory, c’est un lieu qui permet d’avoir une vue sur le Hollywood Sign (de loin) mais aussi sur la ville d’Hollywood. Vous retrouverez dans le coin des pique-niqueurs, des coureurs etc…

Ensuite nous sommes allés à the Farmer Market and the Grove. Je vous recommande vivement d’y faire un tour pour nous ça a été le coup de cœur absolu.J’aime ce genre d’endroit où lorsque vous arrivez vous vous sentez bien d’entrée. C’est un mélange de la Vallée Village (France), Time Outlet Market (Lisbonne) et certaines places de Porto.

Flâner, faire les magasins, manger assis ou sur le pouce au marché fermier, se poser dans un mini parc en écoutant de la musique où assister aux arts de la rue, faire quelques aller et retour dans ce mini tram appelé TROLLEY à la fois moderne et d’époque …. vous avez le choix! Le trolley est gratuit et ne parcourt que quelques mètres mais il permet de se mettre dans l’ambiance des lieux ! Attention il ne circule pas entre 15h45-17h car il recharge sa batterie.

Nous avons déjeuné au rooftop du MIXOLOGY BUCA THE FARMER MARKET, pour environ 70 dollars.. Les burgers sont à tomber et on a une vue imprenable sur the farmer market et le trolley du Groove.

Jour 4 : Une journée à Beverly Hills

Pour cette journée, nous nous sommes baladés à Berverly Hills en commencant par la célèbre avenue RODEO DRIVE, le centre commercial TWO RODEO, nous avons arpentés les rues Canon DR, Beverly DR. C’est assez calme comme endroit, assez chic et épuré, des jolies boutiques (très instagrammables d’ailleurs).

Nous souhaitions manger dans un restaurant californien « The rooftop Grill » situé au 225N Canon DR mais finalement impossible d’accès suite à la venue du président américain dans la zone, si vous allez à L.A et que vous la testez dites moi ce que vous en pensez. Nous avons finalement mangé dans un restaurant italien VIA ALLORO , installé à la terrasse arrière, pas mal avec les enfants. En ce qui concerne les plats en eux mêmes rien de fou fou pour nous.

Après le restaurant, nous avons mis le cap sur le BEVERLY HILLS SIGNS (adresse exacte 9439 Santa Monica Blvd, Beverly Hills), ensuite nous avons fait le tour à pied de quelques maisons de célébrités, il existe plusieurs activités payantes en moyenne 40 dollars pour faire le tour en mini bus avec un guide au cas où vous ne souhaitez pas marcher. Dernière visite de la journée, petit stop pour un joli spot au BEVERLY HILLS HOTEL (adresse exacte 9641 Sunset Boulevard, Beverly Hills).

Jour 5 : Le Centre de Los Angeles ou presque

Pour cette journée, nous avons pris le métro au départ de la station Hollywood Vine « Red Line  » jusqu’à Union Station puis la Gold Line pour aller à CHINA TOWN, LITTLE TOKYO et ART DISTRICT. Je vous conseille de visiter ces lieux uniquement si restez plus de 6 jours à Los Angeles , si vous êtes passionnés du street art ou la multiculturalité, sinon on peut s’en passer. Si vous êtes fan du street art, il y a des visites guidées avec de nombreux organismes pour visiter LITTLE TOKYO, connaître l’histoire de ce quartier et faire le tour de ART DISTRICT.

Nous avons déjeuné chez KURA REVOLVING SUSHI BAR, la nourriture est très bonne, le restaurant est bien organisé et l’attente est quasiment inexistante une fois installée, on passe la commande et on réceptionne les plats soi même. Je vous recommande le « BEEF OJYU », c’est une tuerie.

Nous avons ensuite terminé la journée du coté Hollywood Studio à la tombée de nuit, rien que la zone, le mouvement des personnes et le flux des véhicules c’est quelque chose de beau à voir. Concernant le métro, il est parfaitement adapté à des familles avec enfants et poussettes, les ascenseurs sont fonctionnels et assez larges, les lignes Red Line (métro) et Gold Line (version RER) sont assez propres avec des planchers au même niveau que le quai (pas besoin de surélever la poussette pour descendre ou monter).

Jour 6 : De Venice à Santa Monica

On commence par la fin : A FAIRE et A FAIRE, superbe journée!

Nous avons démarré la journée par les Canaux de Venice en arpentant au hasard, les canaux sont artificiels, les maisons sont jolies, puis nous sommes arrivés à Venice beach ocean front walk (5/10 minutes de Venice Beach à pied), nous avons marché jusqu’à Venice Pier.

Nous avons déjeuné au Restaurant MERCEDES GRILL VENICE BEACH, ce sont des plats latinos, des saveurs très très proches de celles d’Afrique (haricots, plantains etc…).

Ensuite nous avons marché de Venice Beach à Santa Monica environ 3km à allure lente tout en profitant des nombreuses attractions et des spectacles du parcours: arrêt au Venice Sign, une petite glace, du street-art, le muscle de Venice Beach, les cabanes de secouristes en bord de mer, Venice Beach Skate Park, les spectacles de danses, les artistes, les musiciens, les magasins de souvenir, les magasins vintage et décalés etc… il est possible de le faire à vélo, il y a une piste cyclable adaptée.

Et puis, l’arrivée à Santa Monica à la tombée de la nuit est un magnifique spectacle pour les yeux et je ne suis pas certaine de bien retranscrire avec mes photos ce que je vois avec mes yeux: c’est ce que j’appelle les petits bonheurs et ça mérite de la gratitude envers .. Bon je dérape! c’est l’émotion mais si vous avez l’occasion d’y aller, restez jusqu’à la tombée de la nuit, c’est magnifique. Allô les SUNSET LOVER! Et puis la célèbre roue offre un magnifique spectacle pour les yeux.

C’était une MA-GNI-FI-QUE journée, que je RECOMMANDE!

Jour 7 : Une journée à Disneyland Park

Après toutes ces émotions des visites, nous avons consacré cette journée à Disneyland, histoire de faire plaisir à mini nous. Nous avons choisi Disneyland au lieu de Hollywood Studio car il y avait plus de choses à faire à Disney Park pour son âge, aussi nous ne l’avons pas encore fait en France avec lui c’était l’occasion. Et puis Le parc Disneyland en Californie est le premier des parcs Disney, de plus le seul Royaume Enchanté conçu et vu par Walt Disney, il a une histoire.

Personnellement, je ne suis pas fan des attractions à haute sensation (autrement dit j’ai la trouille) donc nous avons fait des attractions plutôt calmes et adaptées pour les 3 ans. J’ai particulièrement adoré l’expérience en sous marin et je le recommande. Nous avons déjeuné sur place, les tarifs étaient assez accessibles et c’était assez bon.

Jour 8 : Hollywood – Melrose – Hollywood by night

Dernière journée à Los Angeles, nous avons commencé la journée par Hollywood Boulevard, puis nous avons déjeuné au JAMESON IRISH PUB tarif accessible, des bons sandwich, pas très kids friendly mais on a trouvé un moyen de se poser.

Ensuite nous avons pris le bus, direction MELROSE (ce n’est pas très loin en soi): Street-art, magasins vintages, des restaurants de toutes spécialités et tout au début de Melrose Avenue c’est le château d’eau de L.A (pour se faire une manucure, pédicure etc.. les tarifs sont quasiment les mêmes qu’en France).

Nous avons terminé la journée par Hollywood Boulevard by Night, si vous n’avez pas d’enfants je vous recommande de le faire c’est vraiment un autre monde, on y voit de tout, il ne faut pas avoir un esprit coincé. Il y a aussi beaucoup de food truck qui s’installent la nuit et certains ont une longue file d’attente, signe que ça doit être bon!. Nous avons dîné au HARD ROCK CAFE à Hollywood Boulevard, le cadre est super mais un peu bruyant et pas très kids friendly (mais bon les garçons dormaient dans le boucan 😅). C’est donc ainsi que nous avons passé notre dernière journée à Los Angeles.

Jour 9: Retour en France

Le retour s’est fait avec la compagnie Delta. Tout s’est bien passé, l’attente, le vol et l’arrivée. Les garçons ont dormi dès le départ pendant 2h et aussi à l’arrivée.

Et alors combien ça coûte tout ça …

Je tiens à préciser qu’un voyage à L.A (aux USA d’ailleurs) n’est pas un voyage économique mais ce n’est pas un voyage à Tahiti non plus donc la notion d’argent dépend du budget de chacun. Ci dessous quelques idées de tarifs :

  • Vol Aller – Retour: 1750 € avec AIR FRANCE
  • Hôtel 8 nuits : 1280 € avec BEST WESTERN HOLLYWOOD PLUS
  • Restaurant: note variable entre 60 € et 100 € selon les restaurants (attention les tarifs affichés dans les restaurants n’incluent pas les taxes) + les menus enfant n’existent pas partout, regarder les portions du voisin peut être que vous pouvez partager l’assiette avec votre mini s’il ne mange pas beaucoup comme le mien ou faire vos sandwichs si vous êtes en location AIRBNB (ce que nous n’avons pas fait). Les factures de nos UBER EATS étaient en moyenne de 40€.
  • Musée des selfies : 22€ par adulte
  • Musée des illusions : 22€ par adulte + 13 € pour la maison retournée (optionnel)
  • Disneyland Los Angeles : tarif journée 123€ par adulte + 117€ pour un enfant de moins de 3 ans (nous avons fait le parc Disney Park uniquement et attention il s’agit des tarifs en semaine, le week-end c’est plus cher).
  • Métro journée : 1.76 € la carte et 6.18€ la journée

Nous habitons en province donc il faut ajouter à cela, le carburant aller retour vers Roissy, le parking à Roissy, les péages, les UBER à Los Angeles, les goûters, les dépenses utiles et inutiles etc…

Toutes les bonnes choses ont une fin…

Notre séjour à Los Angeles s’est bien passé, j’ai aimé parcourir ses spots et cette ville très clichée. Mes plus beaux souvenirs sont the farmer market and the grove, le parcours de Venice Beach à Santa Monica et la tombée de la nuit à Santa Monica Pier.

Si vous avez déjà visité la cité des Anges, je serais ravie d’avoir vos impressions. Qu’avez-vous pensé de Los Angeles ? Avez-vous d’autres conseils voyage pour découvrir la ville ? Qu’avez-vous préféré ? Qu’est ce que vous n’avez pas aimé?. Nous sommes certains d’y retourner pour visiter les parcs nationaux californiens et les alentours et soyons fou pourquoi pas une escale à Los Angeles en allant à Tahiti ou à Hawaï (petit message à l’univers ou à Dieu pour mes finances)

A bientôt pour des nouvelles aventures!