Grossesse, après-grossesse et rééducation du périnée

4 commentaires

Je suis née en Afrique

Au Congo, lorsqu’on aborde les questions de l’après grossesse, du corps des femmes qui change et du rééquilibrage à faire, on met l’accent sur le fait de retrouver son corps de femme, ce qui est normal mais la façon dont les choses sont abordées et présentées me laisse un peu perplexe sur certains points… A entendre les points de vue sur le sujet, mon sentiment est plutôt qu’on se prépare pour son homme et non pour soi, histoire de se faire enceinter une seconde fois … un peu comme si on voulait vous aider à retrouver votre virginité perdue (je rigole de ma bêtise mais c’est vrai c’est vraiment ça…..).

La technique la plus courante

Alors la technique la plus courante, c’est une bonne dizaine de jours à se laver avec de l’eau chaude, bien chaude, très très chaude, de l’eau chaude sur le ventre, sur l’appareil génital, tout un rituel où sincèrement je pense que c’est la galère…je ne sais pas si c’est vraiment efficace ou c’est le fait de croire que ça marche qui fait que ça marche ? le pouvoir de la pensée quoi … Je n’ai pas connu ça personnellement et déjà en écoutant les autres partager leurs expériences, je me disais pourquoi tant de barbarie envers soi? et sans même connaître la douleur réelle de l’accouchement! …. bref ma sœur et ma mère m’ont confirmé que ce n’est plus conseillé, voire interdit tant mieux! ouf il était temps d’abolir ces méthodes, en voilà une qui renie ses origines me dira t-on … je plaide coupable et j’assume.

Mon premier bébé …

Après mon accouchement en décembre 2016, tout le monde y allait avec les conseils, les coups de fil du bled me rappelant que je ne devais pas oublier de « fermer mon corps » = toutes les actions visant à retrouver ventre plat, tout son appareil génital comme avant ou mieux qu’avant même la grossesse ». Alors comment vous dire 1) je trouvais ça barbare 2) j’avais bien galéré avec cette grossesse que je voulais juste souffler 3) j’avais bel et bien des douleurs post accouchement etc…, je ne suis pas venue dans ce monde pour souffrir ok?

L’eau chaude, non pour moi

Conclusion, c’était NON à l’eau chaude ! Vous connaissez la suite (enfin si vous venez d’Afrique hein), on vous chantera limite la chanson d’Hardos Massamba qui dit que la France nous a transformé, on a oublié les coutumes et les racines bref! pas grave je suis africaine quand ça m’arrange, face à la douleur je suis Française ah ah (ça marche aussi finalement pour la péridurale, vous connaissez? ce petit coup de pouce pour lequel on remercie le seigneur pendant et après l’accouchement …

La rééducation, round 1

Alors lorsque ma sage femme m’avait parlé de la rééducation du périnée, j’étais en mode mais « CHE QUOI CHA » ensuite pourquoi pas? Dans tous les cas, soit ça me fait du bien (on ne le sait pas d’avance forcement) soit ça ne fait rien (dans tous les cas ça ne me fera pas de mal), pas de médicament nécessaire, pas d’opération chirurgicale, rien de cela. Et puis, on vous parle quand même des risques comme la descente d’organe si vous ne faites de rééducation, même de la manière la plus bienveillante, ça fait peur! Vous vous voyez en future grand -mère pimpante et bien en tout genre et puis on vous présente une image de vous dans le futur avec des choses qui pendouillent plus tard (OMG!). Allez, c’est parti pour 13 séances chez la sage femme libérale avec la méthode manuelle (je ne savais même pas que l’on pouvait faire avec la sonde enfin je n’ai pas le souvenir que quelqu’un m’ait parlé de cette méthode).

13 séances plus tard, tout s’était bien passé, nos échanges avant et après chaque séance, le suivi etc… Mais je ne vous cache pas que j’étais très passive, comme une personne qui doute des effets de l’hypnose sur elle et qui fait tout pour faire échouer le test de l’hypnotiseur et le faire passer pour un imposteur . Oui, c’est très bien la rééducation du périnée mais il y a quand même un petit trifouillage de foufoune (je ne trouve pas d’autres termes pour expliquer cela) qui m’a dérangé à l’époque, je ne saurais pas vous dire pourquoi, je ne suis pas chatouilleuse je vous assure mais c’est bizarre, c’est mon ressenti .. et pourtant la sage femme était très respectueuse, très douce, ne me touchait pas sans demander etc.. , mais j’avais un petit blocage et puis j’avais du mal à imaginer et me projeter dans les exercices.. Pour résumer, j’ai fait mes séances, plutôt satisfaisante selon la sage femme lors du bilan. Enfin, c’était fini, je pouvais donc retourner à mes occupations.

Grossesse 2, des mois de désagrément…

Les 4 premiers mois c’était clairement la catastrophe (comme pour beaucoup je suppose), le plus difficile ce n’était vraiment pas la fatigue et les baisses de tension, c’était clairement le statut de Madame PIPI! je toussais, je pissais, je rigolais, je pissais, c’était limite je disais bonjour je pissais, Au revoir je pissais! j’avais une toux qui avait duré longtemps, le genre de toux qui oppresse, opprime, compresse, comprime tout le périnée qu’il est impossible de ne pas pisser. ..du coup 5/6 douches par jour et je n’ai pas travaillé entre fin décembre 2018 et fin janvier 2019, j’étais inapte à la vie collective.

Ceux qui me suivent sur instagram PLUSFUNLAVIE ont dû voir le jour du nouvel an une personne qui s’est amusée (c’est la partie visible, en vrai j’étais bien affalée proche des toilettes..comme ceux qui travaillent dans les toilettes publiques payantes qui vous filent les jetons contre une pièce de monnaie. Madame PIPI s’est faite grillée pendant la soirée tout le monde savait que j’étais enceinte 2 mois please, juste 2 mois ..pas de bidon juste des effets bizarres beaucoup trop visibles.

Pour faire simple, je ne pouvais pas passer ma journée sans serviette hygiénique. Heureusement que tous ces inconforts ont disparu en fin de grossesse, il était quand même nécessaire de ne pas passer outre la rééducation du périnée pour apprendre et réapprendre à ce corps de se retenir. Je me suis donc convaincue qu’un second round de rééducation du périnée était nécessaire, j’en étais sûre, il avait souffert le martyre!

La rééducation , round 2

Convaincue et motivée mais un peu feignasse quand même, je me suis renseignée sur Instagram sur la méthode avec la sonde, en fait, je ne voulais pas faire d’effort, j’étais bien dans ma passivité (ce n’est vraiment pas ce qu’il faut faire je vous rassure..). Après un sondage et des discussions sur Instagram, on m’a conseillé de faire la méthode manuelle quand même, ça servirait pour après c’était mieux pour sentir les choses. Je suis restée sur ma position initiale sauf que la vie m’a joué un petit tour, tous ceux qui proposaient la rééducation avec la sonde à Morlaix ont arrêté, même ma sage femme le faisait parait-il! pas le choix retour à la méthode manuelle…. il va falloir travailler ma petite Nadia.

En Août, quand j’ai revu ma sage femme d’hôpital en consultation, j’avais à peine posé une question je ne sais plus laquelle… peut être sur le sport… qu’elle avait déjà répondu « tant pis pour vous, ce n’est pas maintenant que ça se passe, RDV dans 10 ans, 20 ans  » elle parlait encore de cette descente d’organe (OMG!).. elle m’a réexpliqué que la rééducation du périnée c’est important, ça doit passer avant une reprise de l’activité physique, éviter de porter des charges lourdes, de faire des efforts.. etc.. elle s’énervait pour rien si et seulement elle savait combien j’étais motivée pour le sport ah ah … ( j’ai la phobie du sport).

Comme la première fois, tout s’est bien passé, je me suis répétée encore et encore que c’était important pour moi, que mon corps avait souffert, .. c’est donc dans un état d’esprit enjoué disant le quand même que j’ai fait mes séances. Trifouillage de foufoune il y avait toujours mais bon …on y peut rien. Pont levis, herse, la grotte, les portes, la concentrique aspirée … je les ai visualisé comme il fallait…c’est important que la grotte se referme (des sacrés concepts quand même!)

La rééducation c’est fini ?

J’ai fini mes séances le 8 novembre dernier, si je le souhaite je pourrais en faire une dernière avant Juillet 2020, mon ordonnance me le permet. Victoire, je suis contente d’avoir tenu 3h dans le train lors de mon dernier voyage à Paris et ne pisser que 5 min avant l’arrivée à la gare de Montparnasse. Croyez moi que pendant la grossesse ou encore 1/2 mois ce n’était pas possible! Mais bon voyons voir dans la durée car la toux est vraiment la bête noire dans cette affaire, quand je tousse hum..hum!. So, wait and see….et il faut peut être que je fasse des efforts pour m’entraîner moi même chez moi ..

Et voilà, vous savez tout…

On se dit RDV dans 10 ans, 20 ans?

4 comments on “Grossesse, après-grossesse et rééducation du périnée”

  1. MDR!!! je suis MDR avec tes histoires de rééducation. C’est vrai que le concept de la visualisation , le grotte qui se ferme ,… J’ai aussi connu. Tout comme j’ai aussi connu la rééducation avec la sonde. J’avoue que j’ai beaucoup apprécié ma dernière rééducation avec des exercices à refaire chez soi pour continuer à muscler son périnée. Bref maintenant pour moi, le périnéé est l’histoire de tous les jours. Quand je suis debout, je contracte. Quand je porte des poids même leger, idem,…

    Aimé par 1 personne

  2. Depuis le temps que je dois lire ton article sur le périnée 😩. Après mon premier accouchement je n’ai pas fait de rééducation du périnée. J’étais très mal à l’aise à l’idée de me laisser toucher la foufoune à plusieurs reprise par la sage-femme. Mais aujourd’hui je suis plus informée sur les bien faits de cette pratique et je compte faire quelques séances pour refermer la porte de ma grotte 😆.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.