Maternité : l’accouchement, une très belle aventure

L’accouchement fait clairement partie de la plus belle aventure de la maternité. Comme indiqué dans mon article disponible ici, j’aime les bébés mais je n’aime pas être enceinte. Avec l’accouchement on est clairement dans la phase que j’aime dans ce processus de maternité. Je n’avais pas forcément de crainte ou d’appréhension avant et pendant la grossesse sur l’accouchement, les douleurs etc… j’ai beaucoup regardé avec intérêt pendant les 2 grossesses l’émission Babyboom , je n’étais perturbée par les éventements tragiques quand il y en avait. Cette émission me donnait plus envie de me rapprocher de cette étape.

Je n’étais pas hyper stressée mais j’avoue que les cours de préparation à l’accouchement que j’ai fait lors de ma première grossesse m’ont plutôt stressée à défaut de me rassurer (ce qui est son rôle premier). Dieu merci j’en ai fait que 3 sur 5 et je n’ai pas refait pendant la seconde grossesse, toutes ses explications détaillées sur les forceps etc… c’était trop pour mon cerveau. Je me souviens toujours de ce que m’avait dit la sage femme en charge des cours : j’aimerais bien être là le jour J quand vous accoucherez, je pense que ça va être marrant. Oui je posais des questions qui laissaient susciter quelques craintes. bref ces cours ne m’ont pas aidé!

J’avais quand même compris et dû conclure que l’accouchement c’était comme « aller aux toilettes quand on est constipé , un coup de hum hum et bébé sera là» et comme avant la première grossesse j’étais une éternelle constipée, je savais comment m’y prendre … ça m’a beaucoup aidé pour la suite et surtout pour l’accouchement.

Si je peux résumer mes 2 accouchements en 2 mots je dirais : SPECIAL et GENIAL. Spécial à cause de toutes ces sensations contrôlées ou incontrôlées, son lot d’événements prévus et imprévus. L’accouchement c’est génial car c’était la rencontre avec les seuls êtres qui savent comment battent mon cœur de l’intérieur, la rencontre avec des êtres attendus et imaginés, la rencontre avec ceux dont j’imaginais la ressemblance, les faits et gestes, la vie ensemble, la concrétisation de 9 mois d’attente : c’est vraiment un moment merveilleux.

A la question « Que vous évoque l’accouchement? » posée sur instagram, voici les réponses : courage, rencontre, bonheur, angoisse, césarienne, bouleversement, amour, bénédiction, ma plus belle réussite, peur, douleur, libération, délivrance, émotions , inoubliable, mon plus grand désir, rencontre avec la personne qui me suis la plus chère, l’horreur, j’ai revu un bon nombre de mes folies à la baisse, surnaturel, une grâce, soulagement avec ou sans péridurale, découverte.

Mon premier accouchement, déclenchement et voie basse

Je me suis rendue à un RDV de contrôle le 26 décembre au matin car j’étais surveillée de près. Après les différentes analyses poids, urines, tension et monitoring, on m’a annoncé la mauvaise et bonne nouvelle: vous êtes en pré-éclampsie on vous garde! A défaut de paniquer, j’étais soulagée car j’étais clairement venue à ce RDV avec l’intention d’accoucher. C’était en hiver j’étais en tongs j’avais 3 pointures de plus, je ne rentrais plus dans rien, je ne marchais plus je me traînais, je ne dormais plus et les jours restants comptaient comme des mois. C’était donc un soulagement : j’allais enfin rencontrer l’amour de ma vie! J’ai donc été déclenché à 4 jours de mon terme.

Le propress a été posé vers 12h30, j’ai perdu les eaux à 3h du matin en allant aux toilettes, j’étais déjà à 3. Une infirmière est venue me chercher dans la chambre pour me transférer en salle d’accouchement. Je souhaitais accoucher sans péridurale, la sage femme m’a reposé la question en précisant que c’était ma dernière chance et qu’après ça ne sera plus possible, j’avais 5 minutes pour réfléchir, immédiatement l’univers m’envoya une contraction ultra puissante qui m’a aussitôt fait changer d’avis immédiatement : “je ne suis pas venue dans ce monde pour souffrir ok”, allez vous pouvez poser la pépé! Que Dieu soit bénie pour la péridurale!

A 6h30, on nous informe que ça n’allait pas tarder, fallait qu’on se mette déjà en position. Puis quelques minutes plus tard c’était parti. Les sages femmes étaient ultra bienveillantes, ça n’a pas duré longtemps, 3 poussées juste 3 mais en fait la troisième n’était pas nécessaire car le bébé était déjà sorti mais je ne me suis pas rendue compte car il n’a pas pleuré immédiatement . A ce stade pour moi accoucher c’était comme aller aux toilettes! Facile! un gros et beau bébé! il était là.

7h08, 3kg920 d’amour, le premier plus beau jour du reste de ma vie, Ethan!

Mon deuxième accouchement, déclenchement et voie basse

J’ai été déclenché à 39SA pour risque de pre- éclampsie (on ne change pas nos habitudes), je suis rentrée à l’hôpital 13/07 à 7h30, on m’a posé le propress à 9h, 24h plus tard rien n’a changé. Check up avec la sage femme le 14/07 préconisation méthode 2 pose ballonnet pendant 12h (méthode de déclenchement 2), contre-analyse du gynécologue les choses ont bougé un peu, on peut passer à la perfusion. La perfusion a été posé le 14.07 à 9h, suivi d’une péridurale à 10h suite à des violentes contractions de 140/150!.. Que Dieu bénisse la péridurale, c’est vraiment merveilleux!

Une fois la péridurale posée, plus de contractions (10/20), finalement 8,9,9,5 et beaucoup de temps pour arriver à 10, la poche des eaux a été percé manuellement. A 17h enfin 10! Mais il va falloir attendre 3 paliers encore avant d’accoucher. 20h10 tout est ok on y va … mais j’ai faim mais vraiment faim plus de 24h sans avoir mangé. Je ne peux pas pousser sans manger et avec quasiment pas de contractions, je ne peux pas manger je pense qu’à ce stade dans ma tête il n y avait que le mot manger manger qui tournait , désolé vous ne mangerez pas me dit la sage femme, c’est parti. A 20h33, après 2 poussées, bébé est là c’est le bonheur.

Petit problème : 30 min plus tard le placenta ne s’est toujours pas décollé … l’anesthésiste et la gynécologue arrivent en support de la sage femme, on remet une dose de péridurale , les jambes sont bien lourdes et puis finalement ça se décolle seul avant l’intervention de la gynécologue elle vérifie si tout est bon, contrôle le placenta, tout est bon ! Bientôt le retour en salle, il vous reste une heure, je dépêche Monsieur au Mac Do. 22h00 plus que 30 min et vous irez en salle. 2 min plus tard… 6 personnes s’activent autour de moi, des espèces de morceaux de bœuf bourguignon sortent de mon corps et sont pesés au fur et à mesure, c’était un peu comme au marché combien de grammes? 200g, on met dans un bac …. une sage femme me masse le ventre (en vrai elle me poignarde ) … c’est ce qu’on appelle faire une HÉMORRAGIE … J’étais entrain de faire une hémorragie (j’ai eu peur,ma vie a défilé un peu oups!). ça sonne, c’est Monsieur qui revient, isolez le et donnez lui le bébé! j’entendais des voix, j’avais froid au dos, mal au ventre… . une sage femme se tenait à coté de moi, me parlait et tentait de me rassurer, j’avais faim et j’étais un peu perturbée d’avoir 6 personnes autour de moi.

Oups, tout est sous contrôle mais vous devez rester en salle d’accouchement encore 5/6h pour vérifier si tout va bien désolé, vous ne pouvez toujours pas manger! en gros je devais passer près de 24h dans la salle d’accouchement …. je n’étais plus stressée à cause de l’hémorragie car tout semblait être maîtrisée enfin je me répétais no stress par contre savoir que le macdo était dans la chambre et que je ne pouvais pas manger m’a clairement achevé! (l’appel du ventre)! Ce n’est que le lendemain vers 6h50 que nous avons regagné la chambre en maternité, fatigués mais heureux. Bon la superbe bonne nouvelle c’est que ma deuxième merveille née sous les ors de la république (comme le dit mon ancien chef), arrivé comme un feu d’artifice, en bonne santé et tout beau comme je l’imaginais.

20h33, 3kg390 d’amour, le deuxième plus beau jour du reste de ma vie, Sacha!

Bien que douloureux et plein d’imprévus, l’accouchement est une très belle expérience que j’ai aimé vivre et merci à mon colocataire, qui dans ces moments là s’est avéré être le meilleur co-équipier de l’univers et qui a su rester zen (ce n’est pas sa nature).

Voilà mon petit partage sur l’accouchement!

Hâte de vous lire vos récits d’accouchement!

Un commentaire sur “Maternité : l’accouchement, une très belle aventure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.