Et si l’on décidait d’être heureux?

Peut être que tout comme moi à un certain moment, une certaine période de votre vie, vous avez estimé que pour être heureux il vous fallait quelque chose, quelqu’un … enfin bref cette sensation que la vie est puzzle et qu’il manque une pièce à compléter.

On entend souvent, on dit souvent: je ne demande pas plus : je veux juste un travail, un mari, des enfants etc… pour compléter ce qui manque dans ma vie et je serais heureux. C’est quelque fois ce qui arrive, personnellement je dis toujours que j’ai besoin de l’addition de plusieurs choses pour être bien, vous m’entendrez souvent dire : avoir quelqu’un dans ma vie + un travail qui me plaît + mes enfants + la santé de mes proches et la mienne + un toit où dormir. Mais est- ce suffisant pour être heureux?.

Il peut arriver, qu’une fois le but atteint qu’on ressente toujours un vide, un manque inexplicable qu’on arrive pas à combler … à quoi cela est dû?

Le bonheur ne repose pas uniquement sur ce que l’on possède ou l’on parvient à réaliser dans sa vie

Les critères du bonheur varient d’une personne à une autre, ce qui me rend heureux ne rend pas forcément quelqu’un d’autre heureux!MAIS …. certains facteurs sont à mon sens indéniablement liés au bonheur de chacun, nul n’est parfait … y travailler nous rapproche de la meilleure version de nous même et il n’est jamais trop tard

#1: Être résilient

Parfois les mauvaises choses de la vie nous mettent directement sur la voie du bonheur

La tristesse fait perdre des forces, en écrivant ceci je visualise dans la foulée les images de GIF qu’on voit partout, cette batterie rouge, déchargée qui clignote, quand on est triste, on a pas envie, on a pas de force, la batterie est à 2% voire 0%. Il est inévitable de ne pas être triste au moins une fois dans sa vie mais le plus important c’est de se relever rapidement (tristesse éphémère et non durable), adopter un caractère résilient c’est accepter qu’on ne maîtrise pas tout dans la vie et que lorsque les choses mauvaises, perturbantes arrivent il faut tout faire pour en tirer le positif et se focaliser sur quelque chose de bien, de mieux …. un exemple simple on a pas d’influence sur la météo, quand il doit pleuvoir il pleut, à nous de voir ce que nous pouvons faire pour égayer notre journée pluvieuse. Ce n’est pas que de la théorie ça marche avec un peu de pratique … il faut juste choisir quelle voix écouter. Les choses arrivent pour une raison connue ou inconnue, on le découvre parfois plus tard ou pas du tout, en attendant on active le mental de gagnant et on avance! Yes! We can… être résilient c’est aussi être reconnaissant pour ce qu’on a déjà et ne pas se focaliser sur ce qu’on a pas. ..

#2: Aimer les autres

C’est notre attitude, bien plus que notre aptitude qui détermine notre altitude

On ne se suffit pas à soi même ! On a toujours besoin des autres, on apprend des autres. Pour être heureux on a besoin de donner de l’amour mais aussi de recevoir de l’amour. On a besoin donc de travailler sur les blessures du passé , de travailler sur le pardon, je ne dis pas qu’il faut côtoyer les gens qui nous ont fait du mal mais les lourds secrets, les blessures profondes non traitées sont un frein inévitable au bonheur : vous savez la petite chose qui fait qu’on sent toujours un manque alors qu’on a tout le travail, le mari, la voiture, la maison, les enfants, la santé mais… il y a toujours ce pardon non accordé, ce secret trop lourd à porter, cette haine envers … quelque chose qui fait qu’on toujours se sent vide… il ne faut peut être pas oublier mais il est important de pardonner pour avancer. Avoir ce regard aimant face aux autres, va permettre d’avancer et de vivre sereinement.

#3: Ne pas envier les autres

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, elle est verte la où elle est arrosée!

On m’a dit une fois, j’aime bien parler de ce sujet avec toi parce que je ne te sens pas envieuse, nous parlions vêtements, vêtements de luxe, c’est son truc, elle aime ça, elle investie dans ça, c’est son truc, moi mon truc ce sont les vêtements tous horizons confondus, je sais qu’on peut être belle dans son petit Zara à 19,99€ pas besoin d’envier. Pourquoi elle dit qu’elle est l’aise parce que lorsqu’elle abordait les mêmes sujets avec les autres pas de réaction, mais dans la foulée les personnes allaient acheter les mêmes choses, les mêmes modèles, pas forcément avec les mêmes moyens: c’était assimilé à de l’envie.

On peut admirer les autres sans les envier, on est envieux lorsque l’on ressent le besoin de posséder absolument ce que les autres ont alors qu’on a pas forcément les moyens, lorsque l’on ressent de la colère, de l’amertume ou de l’irritation face aux avantages que les autres ont, y a plusieurs étapes et niveaux ça commence déjà par les petites phrases négatives quand on apprend que X ou Y est devenu ceci ou cela, a obtenu ceci ou cela.

Bénissons ceux qui ont plus que nous et demandons, croyons et travaillons pour obtenir ce qui nous est réservé! C’est marrant mais j’ai lu sur le statut Facebook d’un ami cette semaine qu’en général certaines personnes passent du temps à envier les personnes qui ont moins qu’eux, ça doit être parce qu’on se focalise sur les paillettes que les autres nous mettent en quelque sorte dans les yeux à défaut de se concentrer sur notre propre vie, c’est ainsi qu’on peut vouloir vivre à vitesse grand V en imitant une personne qui par exemple obtient son argent de façon malhonnête.

#4: Savoir se contenter

Savoir se contenter ne signifie pas ne pas vouloir avancer, évoluer etc… je précise d’emblée. L’argent procure une protection mais ne fait pas le bonheur … il n y a qu’à voir les personnes au destin tragique qui était fortuné mais qui se sentaient seules dans leurs vies, seules . Plus on a de l’argent plus on en veut, c’est un cercle sans fin il n’est pas interdit de chercher l’argent (#cherchonslargentvivant). Il est important de trouver un juste milieu entre l’avidité, l’avarice, la cupidité… les excès ont toujours des dangers.

Alors es tu heureux?

Ces 4 choses sont pour moi des éléments importants dans la marche vers le bonheur, les autres critères quant à eux différent selon les personnes.

Prenez soin de vous et soyez heureux!

Xoxo 💋

2 commentaires sur “Et si l’on décidait d’être heureux?

  1. Le secret du bonheur :

    Ne rien dire Ne rien voir Ne rien entendre 😃

    C est une très bonne recette qui résume pas mal de choses 😃

    Des bisous aux loulous 😚😚

    J'aime

  2. Un zeste d’humilité, une légèreté dans certaines situations ,une prise de conscience de nos différences et une non compétitivité avec les autres mènent tout droit au bonheur

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.