Marrakech, que faire en famille pendant une semaine?

De retour de Marrakech, je vous partage comme prévu un article récapitulatif de notre séjour. Comme vous le savez (ou pas), ce voyage était prévu pour octobre 2021, nous l’avions reporté pour février 2022 mais le Maroc était encore en restriction Covid. Nous avons donc revu nos plans et décalé nos billets pour les vacances d’octobre 2022. Deux jours avant le départ, Nous avions su que nous étions cas contact, petit coup de stress, mais les tests étaient négatifs, donc c’est parti!

Nous sommes partis au départ de Nantes, pour un vol direct avec la compagnie EasyJet. Nous avons payé au total 445€ pour 4 personnes avec un bagage de 26 kilos et des sacs à main de 15 kilos maxi chacun. Quand nous partons en famille, nous payons toujours des sièges et réservons les places à l’avance, EasyJet est une compagnie low-cost donc ils essaient de faire payer le maximum de choses, réserver les emplacements en avance est considéré comme un extra sauf si on a un certain statut de voyageur selon leur programme fidélité. Nous ne sommes pas obligés de payer mais j’aime bien que l’on soit les uns à côté des autres dans le vol donc je choisis les places d’office sinon ils les attribuent à l’enregistrement et ce sont des places par défaut. Nous sommes arrivés à l’aéroport de Marrakech Menara, les restrictions Covid étaient levées, pas de pass sanitaire, pas de test, pas de port de masque ni dans l’avion ni sur place, juste une fiche à remplir en amont et déposer à un agent avant le passage aux contrôles, à télécharger ici.

Le contrôle à l’entrée du pays n’était pas assez long car nous avons à un moment été appelé pour passer en priorité car nous avions des enfants en bas âge. Notre taxi nous attendait, je l’avais réservé via Booking.com pour 15,50€, avant d’embarquer à Nantes paiement direct via Booking.com en indiquant le numéro de vol le chauffeur attend environ 45 minutes après l’arrivée du vol. On a communiqué via Whatsapp ( connecté au wifi de l’aéroport). Nous avons su par la suite qu’il est possible de récupérer gratuitement une puce marocaine à l’aéroport pour la recharger, nous ne l’avions pas fait. Nous avons utilisé le wifi dans les hôtels et dans les restaurants il y en a partout.

Se loger à Marrakech

J’ai réservé les hébergements avec l’application Booking.com je passe toujours par iGraal (je vous en parle ici) pour accumuler du cash back. Tous les hébergements ont été réservés d’avance car j’avais une liste de souhait, je voulais tester certains et d’autres je les découvert sur Booking.com directement. Ce sont pour la plupart des locations assez demandées donc il faut anticiper, il est préconisé de les réserver quasiment 5 mois à l’avance. Je prends toujours l’option avec annulation avant l’arrivée (au cas où). Nous avons logé dans 5 hébergements différents en une semaine, c’était un choix de ma part, les 3 premiers RIAD se trouvent à proximité de DAR EL BACHA, l’une des portes d’entrée de la MÉDINA et donnent un accès rapide aux souks et aux restaurants connus, le quatrième hébergement un RIAD aussi se trouvait dans le secteur de la KASBAH à proximité des tombeaux saadiens et des palais El badi et bahia. Et enfin le dernier logement était excentré à environ 15 kilomètres du centre de la ville histoire d’être au calme avant le retour en France.

Avec du recul l’idée d’être au plus près des lieux de visite puis finir dans un lieu assez isolé n’était pas mal surtout avec des enfants le rythme des visites est quand même intense, récupérer un petit peu en fin de séjour n’est pas mal. Il n’est pas nécessaire de changer d’hébergement autant de fois que nous, mais au moins deux fois suffisent une location près de la médina et une seconde loin du centre. Je n’ai pas d’une manière générale de commentaires négatifs à faire sur tous ces hébergements, tout s’est globalement bien passé : au delà du coté touristique, j’ai trouvé l’ensemble du personnel à chaque fois bienveillant avec nous, les petits déjeuners étaient copieux, nous avons eu des bons conseils avant l’arrivée et même sur place sur les visites à faire, les choses sur lesquelles il faut faire attention, les prestations sur place. Nous avons logé deux nuits au RIAD NAYANOUR, une nuit au RIAD LUCIANO & SPA, une nuit au RIAD AMBRES et EPICES, une nuit au RIAD KASBAH & SPA puis deux nuits au PALAIS DES MIRAGES D’ATLAS dans la palmeraie.

Si je peux suggérer un seul RIAD, ce serait le RIAD NAYANOUR parce que c’est une petite structure avec uniquement 8 chambres, nous étions aux petits soins, on se sent comme à la maison, la piscine est chauffée, il y a la TV et ils ont des chambres familiales, AZIZ était d’une telle gentillesse… un deuxième le RIAD AMBRES et EPICES, piscine non chauffée, pas de TV mais la chambre est adaptée aux familles, le personnel est gentil et très aidant. Si je dois trouver quelque chose à redire sur un hébergement, je parlerais du RIAD LUCIANO & SPA il n’est pas adapté aux familles avec des enfants en bas âge, j’ai eu le sentiment que le niveau sonore des minis était un peu contrôlé, en même temps. la structure de la piscine et la décoration autour fait qu’il est propice au repos et à la lecture donc les clients viennent naturellement au bord avec leurs tablettes ou leurs livres pour lire donc les enfants qui sautent dans l’eau, ça avait l’air dérangeant, la piscine n’est pas chauffée, il n y a pas de TV, toutes les chambres sont pour minimum 2 personnes pour une famille de 4 c’est de 2 chambres obligatoires, je pense qu’il est plus adapté pour un couple en quête de quiétude, par contre on y mange très bien, des plats marocains ancestraux que l’on ne trouve pas forcement dans les restaurants classiques.

Nous n’avons pas eu de problème particulier pour passer d’hébergement en hébergement, les RIAD ont souvent des charrettes et se sont chargés de nous transférer au RIAD suivant c’était maximum à 600m ou au point d’arrêt des taxis pour aller dans un RIAD excentré, nous n’avons rien porté. Idem pour les horaires pour prendre les chambres et les quitter sont différents, il étaient d’accord pour qu’on dépose les affaires plus tôt afin d’être tranquille pour nos visites ensuite prendre les chambres à l’heure prévue. La seule contrainte c’est de faire sa valise chaque fois, si c’est étudié en amont il n y a aucun problème.

Marrakech jour après jour

Jour 1

Bien arrivé à Marrakech, notre taxi nous attendait après le débarquement, direction le RIAD, le taxi nous a déposé à Dar El Bach car il ne peut pas accéder au RIAD NAYANOUR c’est à 150m, nous avons marché, j’aurais clairement pu demander au RIAD de nous récupérer avec la charrette. L’hôtel propose les transferts aéroports avec leur partenaire mais je m’y suis prise trop tard. Un transfert aéroport vers la Médina coûte maxi 20/22 euros mais en passant par Booking j’ai payé encore moins. Nous avons fait le check-in après un thé d’accueil accompagné de pâtisseries marocaines, pris possession de notre chambre et fait la visite des lieux. Ensuite, nous avons traîné un peu, direction la piscine, elle est chauffée. Vers 18 heures, nous nous sommes préparés pour aller dîner en dehors du RIAD. Nous en avons donc profité pour faire une balade dans les souks car il a fallu retirer de l’argent (je n’ai pas anticipé par flemme tout simplement) ensuite nous avons dîné au Restaurant La Terrasse des Epices, sur le rooftop, le cadre nocturne est magnifique, la nourriture est bonne (je vous conseille de réserver et choisir l’extérieur). Enfin, retour à l’hôtel pour une nuit réparatrice.

Jour 2

Nous avons pris un petit déjeuner au RIAD NAYANOUR puis direction les Jardins secrets c’est un très joli cadre verdoyant, il y a un café et des salles avec des expositions, (nous avons payé 160 dirhams environ 16 € l’entrée). Ensuite, nous avons déjeuné au restaurant DAR CHERIFA, c’est une adresse un peu cachée et isolée, soit vous étudiez l’itinéraire en amont soit vous devez demander l’itinéraire, c’est un un joli cadre, des bons petits plats. Après le déjeuner, une petite balade dans les jardins de la mosquée de Koutoubia, les jardins sont accessibles à tous, la mosquée uniquement aux musulmans. On y a bu un bon jus de grenade, il y a des vendeurs aux alentours. Après une bonne pause, direction le jardin Majorelle, nous avons pris un taxi pour 50 dirhams environ 5€, nous avons préféré y aller en fin de journée pour éviter la foule, la queue, c’était une bonne idée, nous avons pris un billet combiné (440 dirhams environs 44€) qui donne accès au Musée Yves Saint- Laurent, au Jardin Majorelle et au Musée berbère qui se trouve au sein même du Jardin Majorelle. C’était une journée Jardins pour ne pas dire Green, journée assez rythmée mais les lieux visitées étaient propices à faire des pauses avec des enfants quand il fallait. Nous avons goûté tardivement à la Villa Majorelle juste à coté puis pause piscine au RIAD NAYANOUR. Le soir, nous avons dîné au Restaurant L’MIDA dans la médina (idem sur réservation, repas très bon et rooftop magnifique le soir).

Jour 3

Nous avons pris le petit déjeuner, puis nous avons libéré notre chambre au RIAD NAYANOUR (après deux nuits). Aziz nous a accompagné gratuitement jusqu’à notre nouveau Riad, le RIAD LUCIANO & SPA, la valise et les garçons dans la charrette. Nous avons donc déposé nos bagages vers 11h, nos deux chambres ne devaient être normalement prêtes qu’à 15h on a donc fait notre café d’accueil immédiatement, on a pu faire une pause et prendre une première chambre qui était déjà disponible, ils ont monté nos affaires. Nous avons mangé ensuite au Restaurant le jardin, le cadre est magnifique il y a 3 terrasses et un niveau 0, du green du green! un peu bruyant mais canon. Après le restaurant, nous sommes allées visiter le Palais Bahia (entrée 140 dirhams environ 14€). Ensuite nous avons pris le goûter, au Palais des saveurs un peu moins touristique plus de locaux tout près du palais El Badi, j y ai découvert le Mojito version marocaine, assez spéciale, j’étais très surprise. Ensuite retour au RIAD LUCIANO & SPA, nous avons pris notre deuxième chambre, repos, piscine, dîner sur place puis au lit. Le riad propose des plats ancestraux marocains, ce qui change un peu des restaurants classiques.

Jour 4

Après le petit déjeuner au RIAD LUCIANO & SPA, nous avons fait le check-out, le riad a commandé une charrette pour le transfert de notre valise (50 dirhams), ils n’en ont pas. Puis direction le nouveau riad, RIAD AMBRES et EPICES. Après une petite pause, direction les souks, ensuite nous avons déjeuner au Nomad, puis retour de nouveau dans les souks pour acheter des souvenirs. En fin de journée, nous avons pris le goûter au café arabe, vers 17h30 nous sommes repartis au riad pour une pause piscine puis dîner sur place.

Jour 5

Comme tous les matins, nous démarrions la journée par le petit déjeuner, ils sont copieux, puis de nouveau check-out car nous partons vers notre dernier riad du séjour. Ils nous ont proposé gratuitement une charrette jusqu’à Dar El Bacha et l’employé du riad qui nous a accompagné, a négocié un taxi pour nous au tarif que l’on souhaitait, il a chargé les bagages et hop direction le RIAD KASBAH & SPA. Nous sommes descendus au point d’arrivée convenu avec l’hôtel, un employé est venu nous chercher. L’hôtel nous a prévenu par message Booking.com de n’accepter aucune aide de qui que ce soit. Nous avons déposé nos affaires, fait nos formalités d’entrée, bu un thé puis direction les tombeaux Saadiens, l’entrée nous a coûté 140 dirhams environ 14€, nos enfants n’ont pas payé. Après nous avons filé au Palais El Badi, l’entrée nous a coûté également 140 dirhams. Après les visites, nous avons déjeuné tardivement au restaurant Café des épices. Vers 16h, nous sommes repartis dans les souks pour acheter une toile qu’on a vu la veille mais on avait hésité à la prendre (doute sur les dimensions). Après les souks, puis retour au Riad en passant par la place Jemaa el-Fnaa, on nous avait conseillé de s’y arrêter mais pas de ne surtout pas y manger. Arrivé au RIAD, pause piscine, dîner sur place, douche et au dodo.

Jour 6

Nous avons pris le petit déjeuner au RIAD KASBAH & SPA, puis un chauffeur nous attendait pour aller dans le désert. Nous avions réservé directement via le RIAD KASBAH & SPA, les tarifs étaient corrects comme ceux que j’avais vu sur divers sites. Nous avions négocié pour qu’il nous dépose directement au prochain hébergement moyennant un supplément car c’est en dehors de la ville. Les véhicules n’accèdent pas au Riad, un employé nous a accompagné jusqu’au chauffeur. Direction le désert d’Agafay, ce n’est pas le vrai désert comme celui de l’atlas plus loin, minimum une journée de transport mais c’est mieux que la palmeraie. On y fait du quad, du buggy et des balades en chameau. Nous n’avons choisi que les balades en chameau d’une durée d’une heure, je sentais moins les autres activités avec Sacha. Nous avons pris la route pour environ 45 minutes de trajet, puis nous sommes arrivés chez leur partenaire, nous nous sommes équipés, direction pour la balade, avec des stops photos, c’est encore mieux la nuit avec le coucher de soleil parait-il. Le guide du chameau faisait des pauses et prenait des photos, bon j’avoue que le business est très bien rodé, il prend mon téléphone pour faire des vidéos et met la musique sur le sien. A la fin, direction le restaurant les Dunes, j’ai aimé le cadre, le chauffeur avait téléphoné pour réserver quand nous étions en route : balade en chameau ( 500 Dirhams environ 50€), transport et accompagnement du chauffeur (500 Dirhams environ 50€), repas (600 dirhams environ 60€ boissons incluses). Sur le chemin du retour, nous avons fait un stop dans une association des femmes berbères qui travaillent l’argan, je pense que vous avez vu mes exploits en stories Instagram, on sait qui cassait les « kandis » petite ou pas ! 😊. La journée s’est terminée avec le check-in au PALAIS DES MIRAGES D’ATLAS, c’est parti pour 48h de repos avant le retour, ce soir là nous avons dîner sur place en room service. Je vous laisse le contact du chauffeur ici, très sympathique, il travaille avec son frère , le véhicule était propre et climatisé ( Malak – Amine transport touristique, visite de ville, transfert, excursion et circuit 00212 6 68 88 55 71 / 00212 6 07 80 23 31, vous pouvez échanger par whatsApp)

Jour 7

Nous avons passé toute la journée PALAIS DES MIRAGES D’ATLAS à la piscine avec petit déjeuner, déjeuner et dîner sur place. Nous avions de la famille en vacances aussi à Marrakech qui nous a rejoint. L’hôtel propose des pass piscine avec repas inclus, vous pouvez y accéder même si vous ne résidez pas sur place. L’hôtel comprend une grande piscine adultes non chauffée et une piscine enfants chauffée qui inclut une pataugeoire, les deux sont sur le même prolongement donc pratique pour surveiller les enfants. Il n y a pas de limite d’heure pour manger (enfin 22h) on peut déjeuner tard, demander un room service (ce que l’on a fait les soirs). il y a pour les minis un trampoline, un mini parc animalier, un poulailler, des divers jeux. C’est un cadre propice au repos après le rythme effréné des visites. On y va pour se reposer pas pour aller vadrouiller sauf si on est véhiculé car il se trouve à près de 30 minutes du centre.

Jour 8

Nous avions pris le petit déjeuner au PALAIS DES MIRAGES D’ATLAS puis ils ont commandé un taxi direction l’aéroport de Marrakech Menara, Bye Bye Marrakech.

C’est bon à savoir

Concernant les transports personnellement, je n’aurais pas pu louer de voiture, la conduite est stressante surtout aux heures de pointe. Même si vous prenez un taxi en direction de la médina on vous laissera souvent vers les portes d’entrée car les rues sont étroites, ne pas prévoir d’aller déambuler en talons aiguilles. Certaines entrées de rues se confondent parfois avec des portes, il faut faire attention et lire les écrits. La médina et les souks regroupent pas mal de zones à visiter qui se font très bien à pied. Les 10000 pas de marche au quotidien, vous y serez et vous les ferez. Pour se déplacer, je vous conseille l’application RUBY c’est un peu comme UBER, le prix de la course est annoncé d’avance lors de la réservation pas de débat avec le chauffeur, prévoyez la monnaie surtout si vous avez négocié verbalement un taxi car il y en a quand même qui essaie de discuter en faisant comme s’ils n’ont pas de monnaie et soyez fermes au cas où. N’essayez pas de dealer même avec un chauffeur avec qui vous avez sympathisez, ils peuvent demander toujours plus. Nous avons téléchargé l’application maps.me (logo avec cartable) puis la carte du pays concerné, elle est très pratique pour se déplacer, pas besoin de données cellulaires ou de wifi pour avoir l’itinéraire. l’application est assez précise pour guider d’un point à l’autre, c’est vraiment celui que nous avons le plus utilisé pendant le séjour pour les balades à pied. A pied dans les souks, il faut marcher du coté droit, ne pas laisser une seconde les enfants, car il y a des vélos, des motos et des charrettes qui sortent d’un coté ou de l’autre, c’est très dangereux, j’ai passé ma semaine à crier « moto, moto », deux accidents vus en live.

J’ai entendu avant, pendant et après que beaucoup de personnes avaient eu une mauvaise expérience ou ont des mauvais retours sur cette destination compte tenu du coté oppressant sur le rapport à l’argent et la pseudo hospitalité qui n’en serait pas une, car chaque fois qu’on vous aide on demande de l’argent. Ce n’est pas un mythe, c’est oppressant, un peu comme quand on descend du métro château d’eau à Paris et que quelqu’un t’accoste pour la pose d’ongles et d’un tissage, sauf que là ce n’est pas château d’eau, après si vous n’avez jamais mis les pieds à château d’eau, tout va être nouveau, un peu stressant vous allez mal le vivre. Il faut être ferme, ils ont peur des gens, peur de la police et savent qu’ils ne doivent pas vous toucher, s’approcher oui, toucher non, les hébergeurs en général expliquent les règles et mettent en garde, faut décliner poliment et continuer son chemin.

Si vous vous perdez à Marrakech, faites comme si vous maîtrisez tout parce que partout à tout bout de rue vous avez des jeunes qui essaient d’aider par gentillesse soit disant ensuite, ils vont demander de l’argent et puis ils ne sont pas contents du montant ça se termine en dispute, nous étions au courant mais on en a quand même eu le coup le premier soir, le vigile du restaurant La Terrasse des épices et les vendeurs aux alentours sont intervenus, oui tout le monde n’est pas comme ça, il y a aussi ceux qui veulent préserver le tourisme et donc ne laissent rien passer, il m’a fait la totale j’ai 2 enfants, je suis au chômage et finalement il voulait plus juste pour acheter des cigarettes ! 5€ pour nous avoir montré le distributeur il n’était toujours pas content, un peu nouveau pour Mr JF, il montait en pression, moi encore ça va. Si vous vous perdez essayer de repérer une boutique dans laquelle il y a une seule personne, demandez au vendeur votre direction il vous aidera au moins il ne laissera pas sa boutique pour vous suivre, c’est ce que nous avons fait le reste du séjour.

Dans les souks et les magasins d’une façon générale lorsque les prix sont affichés clairement , ils ne sont pas négociables donc ne pas discuter. Lorsqu’ils ne le sont pas, il faut proposer la moitié du prix demandé si la personne en face n’est pas d’accord, vous abandonnez vous passez au suivant, vous allez souvent retrouver les mêmes choses dans les boutiques d’après.

Concernant les diverses questions que j’ai reçu, il y en avait beaucoup sur le racisme, je ne sais vraiment pas quoi répondre. Je ne peux pas vous dire qu’un pays ou une communauté ne l’est pas juste en me basant sur le fait que je n’ai jamais été victime de quoi que soit moi même. La seule chose que je peux vous dire c’est que je n’ai pas ressentie pendant ce voyage un quelconque malaise du fait de ma couleur de peau, je ne peux pas vous dire allez-y si vous ne le sentez pas ou si vous estimez que vous ne souhaitez pas donner votre argent pour contribuer au tourisme d’un pays ou d’une communauté raciste. J’essaie de me dire qu’il y a du bon et du mauvais dans chaque communauté, partir au Maroc ou dans une partie de l’Italie tout de suite, je choisirais plutôt le Maroc!

Coté budget, le Maroc n’est pas une destination très chère, selon vos critères et vos envies vous pouvez très bien vous en sortir niveau budget. Concernant notre voyage, je ne dirais pas que c’est un voyage économique pour cette destination, pour le Maroc nous avons dépensé environ 3000€ soit 445€ pour les vols A/R, environ 1350€ pour les hébergements (petits déjeuners inclus)  et le reste pour les restaurants, transports, visites payantes et achats souvenirs  soit 750€ par personne en moyenne. Nous avons mangé au restaurant (dans les riads ou hors riads) tous les midis et les soirs, on aurait pu se passer du déjeuner le midi si nous n’avions pas les enfants car les petits déjeuners étaient copieux mais les pauses restaurant aidaient aussi à faire une pause en général car on marche pas mal et pour les enfants c’est quand même intense, et puis dans les restaurants il y a le wifi 😊. Donc si vous êtes à l’aise avec les hébergements chez l’habitant ou encore faire l’impasse sur certains conforts ou critères, si vous pouvez ou voulez manger de la street-food ou dans des restaurants locaux, vous pouvez largement réduire le budget pour cette destination (les repas coûtent en moyenne 3/5€).

Je pense avoir tout dit sur ce voyage, avez vous déjà été au Maroc?, quel est votre retour sur cette destination? n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

A ceux qui ont prévu d’y aller, bonnes vacances!

5 réflexions sur “Marrakech, que faire en famille pendant une semaine?

  1. Bonjour Nadia
    Merci pour ce jolie article, tu nous fait voyager.

    J’ai une question dans cette ville ils utilisent uniquement les espèces ou les paiements par carte bleu sont acceptés dans les restaurants boutiques etc ?

    Durant ton séjour vous avez principalement dîner dans les riads est ce un choix ou ça craint la nuit ? Je pars aussi avec les enfants et j’appréhende.

    Je découvre que la gentillesse n’est pas gratuite.

    Aimé par 1 personne

    1. Tous les riads et les restaurants que nous avons fait prennent des cartes bancaires mais tu auras des frais plus élevés ils nous disaient que c’était moins coûteux de faire un gros retrait en terme de frais que multiplier les paiements en CB. Dans les boutiques plutôt les espèces les souks c’est un peu comme au grand marché au Congo ☺️ et puis si tu négocies il vaut mieux avoir exactement le montant négocié en espèces. Nous avons dîné dans les riads car ça fait des bonnes journées de sortie quand tu rentres le soir avec les enfants en bas âge c’est plus pratique après si vous rentrez faire les siestes au riad l’après midi vous pouvez sortir facilement le soir car vous êtes reposés, dans notre cas je trouvais cela compliqué après être rentré à 18h mais les 2 premiers soirs nous avons mangé dehors non ça ne craint pas c’est éclairé les magasins sont fermés vers 22h30 c’est plus facile pour marcher y’a moins de motos et vélos .

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.