Archives du mot-clé ENAVANT

De la lumière au bout du tunnel : le raccordement électrique

Lights Lights Lights …..On a de l’électricité mon Dieu j’ai l’impression d’avoir mené le combat de toute ma vie en une seule tâche : le raccordement électrique⚡️, éprouvant du début à la fin. Notre maître d’œuvre disait oh ce coup de shoot final moi je dirais plutôt cette galère du début jusqu’à la fin. Je ne vais pas revenir sur la gestion de dossier catastrophique, les échanges et la gestion du rendez vous .. Vous savez combien j’étais stressée à l’idée que ce rendez vous ne se fasse pas puisqu’ils ont clamé haut et fort que dans mon secteur le prochain rendez-vous sera pour octobre plus de place quand tu as déjà donné ton préavis … paye ta zénitude . La fin du projet construction est assez épuisante même si, je vous l’avoue nous avons la chance c’est un projet sans véritable écueil, mais l’électricité mon Dieu je m’en souviendrais.

Mercredi 27 Juillet 9h45, les prestataires Enedis sont devant le terrain, deux véhicules de chantier stationnent, je suis contente ils sont à l’heure, je vais les accueillir avec le sourire, je vois un frère dans le premier véhicule, tous les noirs sont mes frères (c’est pas mon frère mais tu vois ce que je veux dire), je me dis entre nous ça va bien se passer . Ils descendent et nous allons dans la buanderie, l’un d’eux ne veut pas rentrer car ses chaussures sont trop sales dit-il, je réponds pas de soucis je vais nettoyer et là mon frère (qui devait être le chef d’équipe parmi les deux me fait remarquer d’un ton assez sec et un peu moralisateur de haut niveau que ma pompe à chaleur est proche du tableau électrique, ça ne vous choque pas? euh non ils ont mis ça ici c’est qu’il y a une raison et le Consuel est passé contrôler la conformité électrique de l’installation et n’a pas émis de remarques ou de réserves à ce sujet donc y a pas de problème pour moi. Il voulait m’embrouiller j’ai juste coupé court en disant que dans la vie je fais de la logistique pas l’électricité donc je n’en sais rien.

Il repart dans son camion, il téléphone pour son travail ou ses potes je ne sais pas trop mais il était dans un mood pas envie de bosser le mec. Le second travaille dehors, nous vidons le véhicule dans lequel nous avons emmené quelques affaires, je suis dans la maison les deux techniciens m’appelle (celui qui travaillait était allé chercher celui qui téléphonait) madame y a un soucis comme quand le médecin t’annonce une maladie grave … vous allez devoir reprendre rendez vous, on ne peut pas vous raccorder à l’électricité! Ma pire angoisse

Vous savez à quel point ce rendez-vous était attendu et à quel point le rater était ma pire angoisse, dans ma tête ça a vrillé « octobre octobre » j’ai pleuré net net comme on dit chez moi net net et sec sec, je pense que j’avais un stock de larmes qui attendait juste sous mes paupières d’être écoulé paramétré avec un code visual basic qui dit : if enedis Said that … then cry ma pauvre 😂😭… l’idée de savoir que je devais les rappeler pour un nouveau rendez vous m’a terrorisé! On ne parle pas du projet global on parle de se raccorder à l’électricité les gars! Quel chemin de La Croix! j’ai pleuré de toutes les larmes de mon corps, le mec m’a regardé avec un sourire na cointard en répétant on ne peut rien on tire le câble, ça renvoie au portail, vous devez reprendre rendez-vous! nous devons partir il y avait un petit air rien à foutre dans son regard! Je pensais tellement que ça devait se passer mal que ça se passait mal, j’en ai voulu à mes propres pensées, la résilience je l’avais oublié, résilience sans électricité!

Je me reprends (enfin j’essaie), mon rendez vous est de 10h-12h, s’il vous plait attendez n’a politesse y’a Muana y’a la bonne, on doit trouver une solution. J’appelle le maître d’œuvre: allô il y a un soucis, répondeur, rappel répondeur, troisième tentative Enedis est sur place il y a un soucis, je lui passe le téléphone, ils discutent et il finit par dire c’est bizarre cette entreprise bosse très bien, je doute qu’ils se soient trompés de câble ou ait oublié un câble … avez vous vérifié s’il n’était pas dans le vide sanitaire ? Le second mec répond d’un ton assez arrogant: nous ne sommes pas habilité à aller dans le vide sanitaire, à cet instant je pense qu’ils sont habilités à se barrer des chantiers (c’est dans ma tête que ça passe). Mon maître d’œuvre répond ok ne partez pas j’appelle le terrassier. Je suis sortie voir JF en lui disant qu’il y avait un soucis, fallait creuser et qu’il aille dans le vide sanitaire c’était ça ou pas d’électricité jusqu’en octobre 2022.

Bref, j’étais sous tension, préavis arrivant à terme et pas d’électricité c’était le truc de trop. J’ai dit à JF je vais dans la salle de bain je ne supporte plus de rester là. Mon téléphone sonne. C’est le pisciniste qui m’appelle pour me confirmer que la piscine sera mise en route vendredi je lui réponds on a pas l’électricité il y a un soucis je vous rappelle pour vous confirmer si c’est bon: elle m’enfonce, elle me poignarde, elle m’achève: ah mais il faut l’électricité madame, sinon l’eau va tourner, y aura des algues vous comprenez ? Oui je comprends mais ça ne dépend pas de moi et pour le moment je n’ai pas de solution. Elle ne me lâche pas, mes nerfs sont à vif, je pleure, je lui réponds si l’eau tourne, on vide on la change c’est pas bon pour l’écologie mais là j’ai pas de solution elle raccroche … je vais dans la salle de bain, elle m’avait déjà envoyé un mail pour me rappeler qu’il fallait l’électricité lors de leur prochain passage, c’était très pesant, à ce stade c’était comme si on m’avait mis en tête la chanson baby Shark en boucle et que j’en avais marre, électricité par ci électricité par là.

Quelques minutes plus tard, le maître d’œuvre me rappelle : je suis en rendez vous, je ne peux pas annuler, je n’ai pas eu le terrassier au téléphone j’ai laissé un message par contre j’ai appelé le responsable de la société d’électricité qui a fait l’installation il arrive dans dix minutes, ne les lâchez pas. Effectivement, les deux techniciens étaient déjà bien installés dans leurs véhicules prêt à partir, pas de bol ils étaient coincés par deux véhicules garées chez les deux voisins pour manœuvrer. Le responsable de la société qui a géré notre installation électrique arrive, il se gare derrière l’un des camions du prestataire , il va les voir, ils discutent, ils cherchent enfin ils = lui et l’un des gars parce que mon frère faisait toujours le bavardage sur son téléphone dans son camion, rien à foutre d’une maman en panique … il dit nous n’avons rien remarqué, le câble est sûrement quelque part … finalement celui qui n’est pas habilité à aller dans le vide sanitaire prend une lampe torche il y va puis revient en disant je n’ai rien trouvé donc c’est mort … qu’avait-il cherché ?

Le responsable de la société qui a géré notre installation électrique vient me voir en disant le câble est là j’en suis sur, je doute qu’il soit vraiment allé voir, je ne peux pas aller dans le vide sanitaire (l’entrée est assez petite faut pas être costaud). Il appelle donc l’un de ses employés qui était sur un autre chantier. Le gars arrive et il demande au prestataire d’Enedis d’y aller à 2. Ils rentrent dans le vide sanitaire, quelques minutes plus tard ils ressortent : ils ont trouvé le câble, le terrassier avait croisé les câbles électricité du futur potentiel portail avec celui qui va au compteur, ça se fait souvent comme nos réseaux ont été raccordé depuis novembre 2021, il a juste fallu les décroiser. Le duo revient me voir, mon fameux frère me dit : tout est bien qui finit bien, tu vois Doc Gynéco? Même démarche et même façon de parler .. je suis fatiguée je ne sais plus si mon analyse est correcte. Le mec n’avait pas bougé de son camion et de son téléphone, il est venu pour les conclusions.Est ce qu’il a voulu m’embrouiller par la suite pour la puissance souscrite qu’il pense être inférieure parce que j’ai une piscine oui. Est ce que j’ai réagi NON je n’avais plus de force. J’ai posé la question à tous ceux qui ont géré le dossier, on m’a répondu que celle souscrite suffira c’est ce que j’ai fait.

Et ainsi s’achève cette saga électrique, je vais me payer une bonne séance d’ostéopathe pour redescendre de toutes ces émotions (oui j’en pleurais encore le soir rien qu’à en parler), ce n’est que l’électricité mais bon sang la fin de projet parait déjà interminable alors ça! Je vous laisse je vais aller noter Enedis qui me demande ce que je pense de la prestation, les échanges etc…je vais donc disserter!

Alors combien pour Enedis ? moi je dis zéro mikaté!

Xoxo

Une organisation familiale simplifiée avec Share(d)

Il y a bientôt 2 ans je vous avais partagé sur le blog une application découverte par le biais de ma collègue: « Family Place ». Elle nous aidait jusque là à nous organiser au quotidien : elle n’était pas parfaite mais sa version gratuite donnait beaucoup d’accès que n’offrent pas forcément d’autres applications dans les mêmes conditions. Sa simplicité d’utilisation ont fait de cette application notre allié du quotidien. L’application s’arrête le 30 juin 2022 pour laisser place à une application déjà existante que je n’ai pas aimé en la testant. C’est ainsi que j’ai entamé les recherches pour trouver un remplaçant. Je suis une personne très organisée mais parfois une simple liste ou des simples notes un peu partout ne suffisent pas.

J’ai testé plusieurs applications notamment Famcal, Family.Zone, Cozi, Calroo, Calendars…. Et enfin share(d) et je suis conquise ! je vous l’avoue sa version gratuite est très restreinte une seule liste de tâches, une liste de courses etc…mais la version payante vaut vraiment le coup, pour nos besoins j’estime l’application très complète, un vrai tout en un, une charge mentale en moins quand on se l’approprie.

Le mood de l’application

Toutes les familles ne se ressemblent pas, mais elles se retrouvent sur Share(d)

Parce que devenir parent, c’est manquer de temps. On zappe, on oublie, on se disperse… même avec beaucoup de bonne volonté !

Parce que chaque famille est unique, Tout ne mérite pas d’être partagé avec le reste du monde.

Voici 5 raisons pour choisir share(d)

1.L’interface est agréable et assez moderne ça donne envie de naviguer d’option en option, cette application est plus « travaillée » que d’autres que j’ai pu tester jusque là.

2. Elle est disponible sur Apple (clique ici) ou sur Android (clique ici)

3. On peut la configurer selon notre situation familiale : parents toujours en couple ou parents séparés. En mode parents séparés, elle offre d’autres options comme la gestion d’un planning de résidence alternée. C’est trop cool (je parle de l’option bien évidemment pas de la séparation 😋).

4. Elle offre la possibilité de gérer un agenda partagé avec diverses options, une to-do, une option pour centraliser les documents, la gestion du cercle familial, le suivi du budget, la liste des courses, le stockage des photos, la gestion du répertoire et un fil d’actualité et des échanges de conversation, la géolocalisation etc…

5. Il y’a une option SOS remplacement qui permet à un membre du cercle familial qui le souhaite de prendre en charge la tâche si on ne peut pas le faire et qu’on l’a notifié. Avec la fonction SOS remplacement, si vous avez un empêchement, trouvez une solution parmi vos proches en un clic : le premier qui accepte lève l’alerte… et tout le monde est notifié !

Je n’utilise personnellement pas l’option budget car les applications de mes 2 banques permettent d’avoir un suivi qui me convient déjà mais je trouve ça bien d’avoir une application avec toutes ces options. Mais pour profiter pleinement de ces options je pense que la formule payante est inévitable, j’ai payé 39,99€ pour l’année ça vaut le coup et la période d’essai est longue 30 jours contre 3 à 7 jours pour d’autres. Les actions et tâches sont attribuées à des personnes définies et une liste récapitulative des tâches est générée pour chaque membre visible par lui même. Bref j’aime cette application, je vous la conseille si vous en cherchez une. N’hésitez pas tester et me faire un retour!

Adieu la charge mentale et Xoxo 💋 !

Article non sponsorisé, du partage ✨.

Aveiro

Durant notre séjour à porto, nous avons passé une journée à Aveiro et À la Praia da Costa Nova. Comme expliqué dans mon article sur Porto ici, c’est pour cette raison que nous souhaitions louer une voiture mais l’opération ne s’avérait pas forcément rentable. Et pour être plus sincère c’était plus excitant pour les enfants de prendre le train ou le car surtout que Sacha n’a pas encore pris le train. Je suis tombée sur plusieurs applications comme OMIO, train on Line etc en cherchant sur Google… j’ai comparé les offres. Nous avions un avantage, l’hôtel est situé à moins de 50 mètres d’une station de car et aussi à 2/3 stations de la gare de Porto Campanha ou Sao Bento.

Les tarifs pour le car ou le train étaient quasiment similaires mais il y avait plus de choix pour les retours en train. Niveau sécurité, je préfère le train que le car donc nous avions validé pour 69,10€ un aller et retour pour le trajet en train. C’est l’hôtel qui nous a édité les billets, la compagnie ferroviaire demande d’arriver environ 20 minutes avant le départ du train. Le matin, nous avons pris le petit déjeuner à l’hôtel un peu plus tôt que d’habitude puis nous sommes allés directement la station de métro, 2 arrêts plus tard nous voici à la gare.

C’est assez similaire à la France à un détail près , nous n’avons pas vu sur le quai des panneaux indiquant la composition du train pour savoir où se positionner pour accéder rapidement à notre voiture. J’ai du demander à quelqu’un qui m’a expliqué qu’elle le savait par habitude mais regarder sur les rames quand le train rentre en gare puis avancer ou courir si on est mal positionné sur le quai c’est assez drôle tu te vois courir avec les minis, qu’il y a du temps pour le faire … bon la bonne nouvelle c’est que les numéros de voiture sur les trains équivalents aux TGV sont assez grands on ne peut pas les rater ! Si vous voyez un grand 1 puis 2 ce sont pas les classes ce sont les voitures.

Direction Aveiro! Après 50 minutes de trajet nous voici. Nous sommes sortis à droite de la gare on y trouve un bâtiment avec des façades recouvertes des Azulos. On attaque le centre ville, juste en prenant la grande rue en face. Nous l’avons parcouru à pieds 1km environ on arrive sur les rives. Nous avons pris des pirogues appelés Moliceiro, pour un tour de la petite Venise portugaise, coup de chance nous étions seuls, le guide et le conducteur rien que pour nous, nous avons payé 26€, on a navigué le long des canaux et on écoute l’historie de la ville, c’était en français et raconté par le guide. On a pu échanger sur pleins de choses car notre guide est un pêcheur qui débarque aussi au port de Roscoff en Bretagne.

Cette activité est souvent mal notée sur divers sites. Nous avons aimé, les enfants aussi, il faisait beau donc c’était agréable. Aveiro est une petite ville, grâce au tour de Moliceiro, les points d’intérêts sont présentés. Il y a un lieu pour louer gratuitement des vélos pour visiter la ville appelée LOGA BUGA. Après le tour en Moliceiro nous avons arpenté les rues du centre ville, nous souhaitions mangé au restaurant du Mercado de Peixo mais c’est fermé le lundi, si vous faites un tour à Aveiro testez le en souvenir de moi. Nous avons donc mangé d’un restaurant portugais Tasquinha Do Leitao pour un total de 30€ boissons comprises. Le guide nous avait dit que ce côté d’Aveiro avait des bons restaurants locaux à tarifs intéressants.

Après le repas, nous avons filé à la plage de Costa nova il faisait beau c’était l’occasion. Nous avons fait le trajet en Uber 16€ aller retour, c’est au près plus du prix total pour le car pour tous les 4 avec les contraintes en moins, le Uber on l’appelle il est là dans les 4/5 minutes qui suivent, le car a des horaires , s’arrête partout et ça dure 35 minutes contre 8 minutes environ pour le Uber. Arrivée à Costa nova , nous avons longé les maisons colorées puis au bout nous sommes remontés pour aller à la plage. La plage est belle et dispose d’une passerelle en bois qui permet de rouler en poussette tout le long. Après la balade, nous nous sommes posés au restaurant le Bronze pour le goûter, ils font un peu de tout avec une amplitude d’ouverture assez large , attention les chiens ne sont pas autorisés. Enfin de journée, nous avons repris le Uber direction la gare d’Aveiro puis retour à porto en train.

En voilà, une autre manière de prolonger votre petite escapade à porto.

Xoxo!

Porto

Cette ville que j’aime ❤️

Vous n’êtes pas sans savoir que j’aime porto, c’est la deuxième fois que nous visitons cette ville, la première fois c’était fin mars 2019 enceinte de Sacha et cette fois ci en février 2022. J’aime cette ville, les habitants, la gentillesse, les façades colorées et parfois usées, le soleil, le linge qui sèche sur les fenêtres , le moderne côtoyant l’ancien…. C’est en plus une destination pas trop chère pour ceux venant de France et le temps est plus doux. On dit que le mois le plus froid à Porto c’est Février, mais nous étions agréablement surpris. Un ami portugais vivant en France m’a dit que Porto c’est comme Dunkerque, pour moi porto c’est Hawaï ( oui j’abuse mais c’est tout comme..), nous n’avons pas les mêmes goûts, les mêmes envies, comme pour tout, faites vous votre propre avis.

Dans les airs

Pour les deux voyages, nous sommes passés par la compagnie aérienne EasyJet. La première fois, c’était au départ de Nantes pour 19€ par vol et par personne et la seconde fois au départ de Rennes pour 30€ par vol et par personne. Si vous anticipez, vous pouvez même partir pour 9€ par vol et par personne à certaines périodes. la compagnie autorise un bagage de 15kg en cabine, Je vous avoue qu’avec des enfants, je n’ai pas envie d’embarquer 15kg x 4 dans l’avion donc nous payons pour une valise en soute, en ligne c’est moins cher 60€ environ l’aller et le retour . Nous payons aussi la réservation des sièges car je n’aime pas être placée aléatoirement et qu’on soit dispersé. Il est vraiment possible de partir pour peu cher tout dépend de vous et vos critères. C’est une compagnie low-cost donc pas de repas à bord, tout est payant, pensez y et anticipez, pour nous c’est un trajet de 2h de vol de Nantes ou rennes des petits gâteaux et c’est bon ! Pour un voyage en couple par exemple on peut se passer de toutes ces options payantes.

Louer un véhicule ou pas

Il n’est pas essentiel à mon humble avis de louer un véhicule pour visiter porto, il faut compter 2 jours un peu intense je l’avoue ou 3 jours maximum pour faire le tour des lieux à visiter pas plus. Le réseau de transport est très bien développé. Les lignes de métro et de bus sont très bien connectées aux lieux touristiques et utiles y compris l’aéroport. Louer un véhicule peut être utile si l’on fait des visites hors de la ville de porto, aller voir les vignes sur la vallée du DOURO et/ou aller sur la côte. Attention les sociétés de location de voiture n’acceptent que les cartes de crédit (appelées en France les cartes à débit différé) faute de quoi il va être difficile de louer un véhicule à porto, il faut bien vérifier les conditions sur les annonces de location. Louer une voiture ne coûte vraiment pas cher si vous voulez une voiture basique / classique, par contre les options peuvent vite faire monter la facture. J’avais fait une simulation pour ce deuxième voyage car nous souhaitions sortir de porto pour une journée, pas rentable du tout! Une voiture basique 150€, siège auto pour les 2 enfants environ 14€ par jour et par siège total 140€ et GPS 50€ pour ne pas abuser de mes données cellulaires etc… il faut ajouter le carburant, les péages éventuels, plus les places de parking dans une ville très touristique où on peut avoir du mal à se garer donc perdre du temps, plus le risque d’abîmer une voiture qui n’est pas la sienne et de voir la garantie de 1000€ ou 2000€ s’envoler etc…

Pour le transfert aéroport, nous l’avons fait en taxi environ 22€ environ par trajet (c’est comme en France il y a un compteur), en Uber ça aurait pu être moins cher mais souvent la question des sièges enfants se posent certains ont peur des contrôles et refusent alors qu’un taxi vous prendra systématiquement. Mais comme dit plus haut, l’aéroport est connecté au réseau de métro donc c’est possible en métro. Le budget transport dépend donc des besoins de chacun, des exigences, des habitudes etc.. une chose est certaine c’est que si on le refait à 2 ça sera un transfert aéroport en métro, pas de valise en soute, le maximum des visites à pied et bien sûr porto by night … avec des enfants qui n’aiment pas marcher c’est un peu plus compliqué.

Se déplacer dans Porto

Lors de notre premier séjour, nous avons pris la Porto Card pour 3 jours , 50€ pour 2 adultes. C’est une carte de transport qui permet également d’avoir des réductions sur certaines attractions et visites, je vous conseille de définir d’abord le programme des visites avant de l’acheter car elle peut s’avérer être pas rentable selon ce que l’on souhaite visiter (par exemple si aucune visite payante ou que vous logez en plein centre) secteur Dourou / Baixa etc vous pouvez faire tout à pied certaines rues sont en pente mais c’est faisable. Vous pouvez vous dépannez si besoin en Uber ça ne coûte pas vraiment cher à Porto.

En fin de compte, pour la journée à Aveiro, nous avons pris des billets de train pour via l’application OMIO pour 69,10€ A/R, pas de transport dans Aveiro car la ville est petite et on peut faire le maximum à pied. Ensuite, 16€ aller retour de Uber pour faire Aveiro – Costa Nova pour voir la mer. Dans porto, nous avons dépensé environ 36€ de tickets de transport, Pour information, le ticket journalier coûte 4,80€ par personne et le ticket pour un trajet avec correspondance coûte 1.85€ pour les non locaux pour les zones 1 et 2 (la zone où l’on trouve le maximum de choses à voir), selon l’emplacement de l’hébergement vous en aurez peut être pas besoin, nous étions à 2km du Sao-Bento, on aurait pu faire tout à pied car en général nous sortons pour revenir uniquement à la fin de la journée, les siestes se font en poussette. Si nous avions repris la Porto Card ça nous aurait coûté 75€ car Ethan paie désormais mais nous n’avons pas fait d’activité bénéficiant des remises avec cette carte cette fois donc elle n’était pas nécessaire. Je ne vous conseille pas de prendre les tickets directement dans les bus, c’est 2€ et c’est sans aucune correspondance possible. Nous avons donc dépensé environ 170€ dans les transports pour tout le séjour contre à minima 400 € pour une location de voiture.

C’est une ville totalement praticable en poussette. Pas de mauvaise surprise pendant les 2 séjours, les ascenseurs fonctionnent et il y en a partout dans les stations de métro contrairement à Lisbonne où j’avais eu l’impression de faire de la manutention en permanence et décider de finir en Uber chaque fois. Il n y a pas forcément de logo prioritaire pour familles avec enfants partout mais ils laissent passer en priorité sans problème.

Notre hébergement

Nous avons logé à l’hôtel VILA GALE PORTO pour les 2 séjours, celui du centre, il est à 300m de la station de métro de la station de métro Campo 24 Agosto et à 10 minutes à pied du quartier commerçant de la Rua de Santa Catarina. Le Vila Gale Porto est situé à 1,4 km de l’avenue centrale dos Aliados et à 1,6 km de la tour des Clercs. Également placé à 1,6 km, le pont Louis Ier se trouve à proximité de Ribeira et des caves à vin de Porto. Il propose un club de bien-être avec piscine intérieure, salle de sport, sauna et hammam. .. C’est un grand hôtel 4 étoiles, une structure d’environ 20 étages, 3 lignes d métro y passent, environ 8 lignes de bus, à 50m il y a une station de taxi et il y a une borne dans l’hôtel pour les appeler, une gare routière si vous voulez prendre des cars pour sortir de porto, un KFC, une pharmacie et des petits commerces aux alentours d’autocar pour les connections inter -villes. L’hôtel possède 2 restaurants, un pour le déjeuner, un second restaurant pour le petit déjeuner et le dîner, tout comme notre premier séjour nous avions pris la formule demi pension.. La première fois il y avait du monde plus que cette seconde fois sûrement dû au contexte.

Ce n’est pas comme chez l’habitant ou dans un Airbnb mais on est au petit soin quand même les chambres sont refaits tous les jours même si on quitte la chambre tard, le linge est changé, même en formule buffet au restaurant ils débarrassent ils passent pour savoir si tout est ok. Nous avons choisi la formule demi pension pour les 2 séjours pour un tarif de 985€, pour 5 nuits 6 dîners 6 petits déjeuners. À cette période, on pouvait clairement trouvé un Airbnb pour 300€ par contre ça nécessite d’aller faire les courses et de cuisiner ou de faire des sandwichs etc.. J’ai réservé via Booking comme souvent; j’aime me laisser la possibilité de régler sur place et d’avoir la flexibilité quant à une annulation en cas d’imprévus, ce qui n’est pas forcement le cas pour d’autres types de location.

C’est bon à savoir

A porto, la langue parlée est le portugais, logique, si vous tâtonnez les gens vous demanderont si vous parlez anglais ou français et vous basculez dans ladite langue, vous tomberez aussi sur des gens qui parlent anglais, français ou quelques mots de français. Si le dialogue n’est pas possible, ils vous feront signe qu’ils ne comprennent pas ou avec le langage des signes vous passez à la personne suivante. La déduction ça marche sinon dans les transports c’est comme en France il y a des plans, des symboles, des flèches.

Attention contrairement aux habitudes françaises, où l’on donne du pain et du beurre aux clients à volonté, à Porto, on vous donne du pain, des olives et de l’huile d’olive et c’est payant. Si vous ne les voulez pas, il faut décliner en général ils vous les ramènent systématiquement au début sans prévenir (ce n’est pas une arnaque c’est le fonctionnement normal ). Ils ne proposent pas non plus par défaut de l’eau en carafe, vous aurez systématiquement de l’eau en bouteille qui sera facturé. A noter également que les proportions sont énormes pour certains plats, regardez les assiettes des voisins, avec l’appétit de mes enfants si ce ne sont pas des pâtes et saucisses for sure l’un des plats ne sera pas mangé donc pour certains plats il vaut mieux 1 plat pour 2 enfants, on vous donnera ce qu’il faut pour que chacun ait son assiette.

La monnaie utilisée est l’euro, bien qu’on l’est moins senti lors de ce second séjour (probablement dû au contexte de la crise sanitaire où l’on privilégie le sans contact), les cartes bancaires sont peu acceptées, ayez quelques espèces sur vous surtout pour certains restaurants.

Porto en famille, on fait quoi et on mange où?

Comme annoncé plus haut, il faut 3 jours maximum pour visiter Porto. Notre premier séjour était de 5 jours dont 2 dédiées au départ et à l’arrivée. pour le second nous avons passé 6 jours dont une journée à Aveiro, un peu plus de jours car nous ne voulions pas nous presser dès le matin, mais Porto un week-end c’est tout à fait faisable. Pendant les 2 séjours, pour bien commencer la journée, nous commencions toujours par un petit déjeuner puis un petit tour à la piscine de l’hôtel puis sortie vers 10h/11h pour explorer la ville. Le jour de notre arrivée toujours dans l’après-midi nous profitons de la piscine de l’hôtel sans sortir (vol aller dans l’après midi et vol retour à midi ). Pour un voyage sans enfants, on peut envisager d’explorer directement la ville by night dès qu’on arrive.

Journée 1: culture et églises

Commencer la journée de visite par le hall « la salle des pas perdus » de la gare de Sao- Bento, on y voit des azulejos qui  représentent des scènes de la vie quotidienne dans le Nord du Portugal, ainsi que de grands évènements ayant marqué l’histoire du pays, il y a également une frise qui retrace aussi l’histoire des différents moyens de transport au Portugal.

Flâner sur la place de la liberté (actuellement en travaux pour le prolongement de la ligne de métro), il y a quelques restaurants en allant par la gauche vers la cathédrale Sé Porto (4 minutes à pieds, un peu de montées), nous l’avons visité la première fois (réduction avec une Porto Card) ou quelques magasins touristiques en allant vers la tour des clercs (5 minutes à pied) en partant de la gare par la droite, nous n’avons pas fait de visite de l’ intérieur lors des 2 séjours, pour 4€ il est possible d’admirer la vue. A proximité, on peut visiter la librairie Lello (fait lors de ce second séjour), pour les fans de Harry Potter, vous allez aimer l’ambiance de cette librairie au style gothique avec des jolis vitraux. La queue est souvent longue, il vaut mieux acheter un billet en ligne ( donne un accès prioritaire) et il y a une file pour les familles avec enfants (double priorité pour les familles), les poussettes sont gardées dans une pièce dédiée. Pour les enfants, vous pouvez acheter des souvenirs, numéros spéciaux de Tom Sawer, le livre de la Jungle par exemple, tarifs intéressants à partir de 3 livres. Nous avons acheté des billets datés sur leur site (ici), 5€, directement sur place avant d’intégrer la file. Pour information, c’est un spot instagrammable pour ceux qui ont la foi pour patienter. Nous avons visité l’église São Francisco (de 09h00 à 19h00) : 25% de réduction avec PORTO – 4€ tarif normal. Vous pouvez poursuivre vers l’Igrega do Carmo, Église baroque reliée à sa jumelle par une maison et présentant une célèbre façade latérale en mosaïque puis traîner au Jardim da Cordoaria).

Pour cette journée, nous avons mangé le midi dans l’un des restaurants du palace Intercontinental Porto – Palacio das Cardosas (séjour 1), pas de panique c’est un restaurant qui propose de la cuisine moderne portugaise à des prix accessibles avec des formules semaine, c’est le restaurant ASTORIA. Pour le second séjour, nous avons mangé au MAC Donald, oups on descend d’un cran, non nous sommes sortis tard donc nous avons mangé vers 14h30, le rez de chaussée est très instagrammable . Les deux se trouvent près de la place de liberté. A proximité, vous pouvez goûter chez Amorino Porto – Carmelitas, il se trouve juste en sortant de la librairie Lello à droite. Nous avons également testé le goûter de chez Miss Pavlova à quelques rues, une bonne découverte, coup de cœur sur le lieu, sa décoration instagrammable et les gâteaux portugais sont trop bons. Si vous passez à Porto, faites y un tour ! je vous le recommande.

Journée 2 : Prendre de la hauteur

De l’hôtel, nous sommes descendus à pied vers la station Bacalhau, nous avons pris le Funiculaire dos Guindais en direction du Pont DOM LUIS. J’ai peur du vide et des manèges à sensation mais le funiculaire ça passe, la vue est magnifique surtout quand il fait beau. Le tarif est de 2,50€ par adulte et 1,25 € pour les enfants à partir de 4 ans, totalement accessible en poussette, n’hésitez pas à signaler que vous souhaitez prendre le suivant, de vous mettre devant et profiter de la vue. Ensuite, on arrive sur le DOURO coté ribeira directemet sur le pont DOM LUIS , on flâne sur le quai tout au long, on admire les maisons anciennes de Miragaia, il y a des vendeurs et pleins de spectacles en plein air (danse et chants etc…), des maisons colorées avec du linge à sécher sur les fenêtres, on marche, on s’arrête, on se pose et on se crée des souvenirs.

Lors de notre premier séjour, nous avons fait une croisière en bateau au départ de Ribeira pour environ 45 minutes, pour 15€ par personne, c’est bien mais il y’ a trop de monde, avec des personnes plus ou moins respectueuses quand il s’agit de faire des photos, ils vous masquent la vue, se mettent devant vous et pour avoir la bonne place il faut faire la queue bien avant. Si le budget le permet il vaut mieux privilégier une croisière avec un pêcheur, avec cette formule on est seul et on profite mieux.

Pour le second séjour, nous avons préféré faire un tour en TUK TUK avec PORTO FUN TOUR cette fois ci c’était bien plus agréable, nous sommes donc partis pour une visite d’une heure, du pont Dom Luis avec un chauffeur super sympathique qui parle français et qui aime Porto, pour un prix total de 40€. Le chauffeur fait des arrêts sur certains lieux touristiques, racontent l’histoire de la ville et s’arrêtent à points de vue et il sert aussi de photographe.

Après le tour de TUK TUK, nous avons pris le pont (au premier niveau, accessible en poussette) pour passer de l’autre coté de la rive coté VILA GAIA. On y trouve essentiellement des caves à vins qui proposent des visites et dégustations. Lors du premier séjour, nous avons visité la cave de BUSMESTER, 13€ par adulte avec 2 dégustations et c’est gratuit pour les moins de 6ans . C’est une visite guidée d’une heure, pour savoir comment sont élaborés les vins de porto et connaître leur histoire. Du côté Gaia, on y trouve de tout : des vendeurs, des artistes, au bout du quai on a pris le téléphérique direction Jardin Do Mourro, il y a un parc de jeu pour enfant mais tout un espace où les adultes pic-niquent et admirent le coucher du soleil, il y a une station de métro à proximité.

Cette journée type est celle qui m’a fait aimé Porto! Flâner sur les quais, voir la vie autour des quais, sentir le soleil j’adore. Je ne vous conseille pas les bus sight-seeing je trouve qu’on perd du temps avec, les points d’attractions sont assez proches à porto et les expériences comme le tuk- tuk sont à mon sens bien plus intimistes, nous étions seuls, un vrai échange avec le conducteur, ce n’est pas un discours pré-enregistré.

Nous avons mangé au restaurant Trilhos do Tomilho lors de notre premier séjour et chez LAPIN lors du second séjour, attention les proportions assez conséquentes chez Lapin. Dans les 2 cas, il s’agit de la cuisine portugaise, les 2 restaurants se trouvent sur le quai côté RIBEIRA.

Journée 3 : Flâner en plein air

Lors du premier séjour, nous avons commencé la journée au centre commercial juste en face du Mercado do Bom Sucesso car nous souhaitions y manger. Ce marché possède avec 44 stands de restauration, Métro le plus proche : station Casa da Música – lignes A, B, C, E et F puis une bonne dizaine de minutes de marche). J’aime ce genre d’endroit et c’est en souvenir de celui de Lisbonne (Time Out Market) que j’ai tenu absolument à y aller. Bon le concept reste le même mais celui de Lisbonne est plus grand et plus joli.

Nous avons ensuite pris le bus direction les Jardins du palais de cristal, c’est un endroit que j’adore et que je vous recommande si vous êtes en famille ou entre amis surtout à l’approche du printemps c’est super joli, des fleurs, des jardins bien entretenus, des supers points de vue sur le DOURO, vous verrez avec du soleil c’est top, on y trouve aussi des canards, des paons, ça amuse les enfants. Les gens s’y posent et y Pic niquent certains y font du sport. Lors de notre second séjour, nous avons traîné à l’hôtel, déjeuné sur place puis nous sommes partis au jardin du palais de cristal en février ce n’est pas encore fleuri, ça reste tout aussi un bel endroit. A la fin de la journée, nous avons arpenté la Rua Catarina, c’est une rue commerçante qui pour ma part n’a aucun intérêt, nous n’avons fait la première fois mais pas pendant ce deuxième séjour.

Voilà en résumé ce que nous avons pu faire à porto pendant les deux séjours, cette fois ci nous avons passé une journée supplémentaire à Aveiro (disponible dans un autre article ). Pour une prochaine fois, je l’espère, nous poursuivrons sur la route des vignes ou nous le referons à deux pour explorer le Porto by night. Les activités de la journée aussi simples qu’elles soient restent à l’image que je me fais de la ville de Porto, chaleureuse. Je vous souhaite d’y passer un bon séjour et de l’apprécier encore mieux que moi.

Bon voyage !

When Nadia veut perdre du poids …..

Hello les filles, j’espère que vous allez bien. Ce n’était pas prévu à ce stade de faire un point sur ma perte de poids mais comme je reçois des questions entre Whattapps et Instagram et pour éviter de me répéter, je vais finalement vous partager les informations qui aideront peut-être celles/ceux qui sont dans la même démarche. Attention, je vous raconte mon expérience et mon organisation, je ne suis ni coach diététique, ni coach de sport, je ne suis pas suivie, je n’écoute que ma propre voix, mon corps et mes envies, pour résumer je suis mon propre coach. Je suis à mi-chemin entre régime et rééquilibrage alimentaire en m’aidant d’outils dont je vais vous partager plus bas. Ready?

Pourquoi je veux maigrir ?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours pris progressivement du poids, j’ai aussi perdu quelques kilos après mes accouchements mais pas des pertes énormes. Je suis une grande mangeuse, j’aime me resservir mais je sais que parfois je mangeais sans avoir réellement faim, le plat est en face de toi, tu as pitié tu te dis il veut que je le mange donc allez je me sacrifie. Quelques fois aussi je sens que « je n’ai plus de place mais je mange quand même ». Génétiquement parlant, je suis de l’ethnie mbembé du Congo Brazzaville du coté de ma mère, if you know you know quoi tout dans les cuisses, les fesses, dans le ventre ! je n’ai jamais sentie de mal être quant à la prise de poids ce sont plutôt les gens qui le ressentaient et qui me le faisaient remarquer, pour faire court je m’en foutais ! le déclic cet été 93.8 kg, en faisant un selfie et en regardant la photo je me suis dit « y a quelque chose à faire ma cocotte », je n’étais pas dans une position dépressive et malveillante vis-à-vis de mon corps je me suis juste dit un petit stop ne me ferait pas de mal. Il faut l’avouer aussi j’ai souvent l’habitude de m’étirer quand je reste longtemps assise, et à 93.8 kg, je me bloquais systématiquement le dos. Le soir même quand je n’avais pas trop mangé, j’avais l’impression que je ne digérais pas bien, depuis cet été j’ai eu du mal à dormir pendant plusieurs nuits. Clairement avant de me lancer dans ce défi, les calories ce n’était pas mon délire, je peux même vous avouer que je n’ai jamais regardé les étiquettes énergétiques d’aussi près. Je ne pratique pas de sport, je n’aime pas ça, en gros je mangeais beaucoup et je ne bougeais pas le combo de la muerte ! beaucoup de calories ingérées et peu dépensées.

Mon poids ne me définit pas, mais je veux perdre du poids pour être en accord avec moi même .

C’est décidé je me lance le 30 août 2021

J’avais posé une deadline, début septembre je me lance, je suis tombée en même temps sur le compte Instagram de Christelle qui entamait une perte de poids en démarrant le régime Thonon, elle avait créé des petits groupes via son deuxième compte pour se motiver. C’est dans ses paroles que j’ai puisé la force d’avancer car peu importe ce que vous faites comme elle le disait, que ça soit un régime ou un rééquilibrage alimentaire ça reste un changement dans les habitudes alimentaires ça reste un bouleversement. Ce qui a fait écho c’était surtout qu’elle nous a répété : si vous estimez avoir fait un écart, surtout n’arrêtez pas, continuez car arrêter équivaut à recommencer à zéro on perd patience et s’épuise vite.

Mes outils au quotidien

Dans cette aventure je suis accompagnée de plusieurs outils dont :

Une balance connectée de la marque RENPHO que vous pouvez retrouver sur Amazon à environ 32 euros et j’ai aussi une balance connectée FITTRACK. Le plus de la balance connectée, ce sont les données autres que le poids. On peut créer tous les profils bébé, femme avec grossesse etc. Renseigner les mesures, la balance renvoie les informations suivantes : poids, IMC, graisse corporelle, poids hors masses grasse, graisse sous cutanée, graisse viscérale, eau corporelle totale, muscle squelettique, masse musculaire, masse osseuse, protéine, taux de métabolisme de base et l’âge métabolique (bon j’ai clairement 43 ans alors que j’en ai 36 ans les 2 balances sont d’accord sur cet indicateur donc go retrouver ma jeunesse! On voit aussi la progression de chaque indicateur entre 2 dates, données et graphiques. Si vous cherchez une balance je vous la conseille vraiment.

LIEN DE LA BALANCE ICI

J’utilise au quotidien une application de suivi alimentaire nommée YAZIO : disponible sous Apple ou Android j’ai la version payante, elle m’a coûté 22 euros (si vous l’installez attendez que l’application vous affiche une promotion vous l’aurez entre 19.99 -22 euros), vous y trouverez les recettes, les défis alimentaires, le suivi de vos activités etc. il y a tout sauf les régimes comme Dukan et Thonon. Dans l’application Yazio en version payante, j’ai renseigné manuellement mes objectifs dans les paramètres : je veux perdre du poids (on peut aussi vouloir prendre du poids ou maintenir son poids), mon poids de départ est remonté par ma balance ou l’application santé car tout est connecté, j’ai renseigné le poids cible que je veux atteindre, mon niveau d’activité sportive, la marche étant aussi considérée comme du sport: Yazio calcule automatiquement un nombre de calories à faire par jour et un nombre de pas pour la marche. Dans mon cas précis, je ne peux pas m’engager à faire 10000 pas par jour car incompatible avec mon mode de vie en semaine et mon travail, dans ce cas j’ai baissé mon nombre de pas, Yazio a recalculé mes calories journalières, le système propose aussi une répartition glucides, lipides, protéines que l’on peut réajuster manuellement J’ai fait un calcul basique disponible sur tous les sites internet en ligne, en rentrant ma taille et mon poids etc., le site m’a donné mon poids idéal (il est trop bas car ça prône quand même la minceur ces sites faut l’avouer) donc j’ai rentré celle que mon propre goal.

J’ai récemment eu une montre connectée XIOMI WEAR LITE qui fonctionne avec l’application du même nom, elle coûte entre 50/60 euros sur internet. J’ai tenu à avoir une montre connectée car je voulais absolument avoir le nombre réels de mes pas, mes données n’étaient pas toutes comptabilisées via l’application santé car je ne prends pas mon téléphone chaque fois alors que ma montre je l’ai au poignée en permanence sauf quand je me douche. Pour l’instant elle fait l’affaire, je voulais une Apple qui coûte 350 euros mais elle ne sera en vente qu’à partir du 18/11/2021, je pense que je vais avorter ce projet Apple car Apple et moi c’est source de dépenses pour les accessoires et la Xiaomi fait ce qu’il faut pour le moment. Dans la Xiaomi vous aurez : la date, l’heure, les calories perdues, les pas effectués (les objectifs peuvent être intégrés quand c’est atteint il dit bravo), la fréquence cardiaque, lancer et enregistrer les entraînements (course à pied, sur tapis, vélo, marche, natation, criquet, style libre de fitness, cricket etc.., le suivi du sommeil, la respiration, activer la boussole, bref tout plein d’options sont disponibles, la batterie tient environ 6 jours de charge, je la recharge soit quand je dors quand je suis assise sans bouger car il faut la détacher et ça se charge rapidement. La seule chose que je ne peux pas confirmer à ce jour c’est la durée de vie de son bracelet et sa durée de vie mais clairement pour le prix ça vaut le coup, si vous ne voulez pas payer cher. Je reçois aussi mes notifications sms, Instagram sur cette montre et si je perds mon téléphone j’ai une option qui me permet de rechercher la montre fait déclencher une vibration sur le téléphone.

LIEN DE LA MONTRE CONNECTEE ICI

L’application SANTÉ qui est l’application par défaut de mon i Phone qui est aussi une petite mine d’informations sauf pour la marche si on ne l’a pas avec soi, on a pas de relevé.

Mon programme « déficit calorique »

Je n’ai pas de véritable programme. Le premier mois j’ai démarré avec le groupe de Christelle le régime Thonon, je l’ai trouvé difficile j’ai néanmoins perdu 2.9 kg avec cette méthode sur une semaine mais je n’ai pas poursuivi. A ce jour ma perte s’élève à 10.4 kg soit 7,5 kg sur 2 mois obtenus grâce au déficit calorique. Tous mes outils sont connectés entre eux, je ne retranscris rien hormis mes repas, la balance, santé renvoient les informations de mes pesées, mes mesures etc. dans YAZIO, il faut rentrer dans les paramètres des applications et les autoriser à écrire les informations dans l’un ou l’autre. Je mange au quotidien ce que je mangeais d’habitude mais ce qui a changé c’est que je pèse mes aliments et je compte mes calories, je pensais que ça allait être compliqué mais on prend vite le pli, et à force on pèse même à vue d’œil les aliments ah. Donc la raclette, le pondu etc… dans la journée oui mais pas 2 fois le même jour matin et soir ou encore si c’est le cas il faut compenser par du sport après, c’est une succession de choix. Je dose aussi le sel car j’en mangeais beaucoup, autre changement nous ne mangeons plus de riz blanc mais du riz complet désormais.

Ce n’est ni un régime ni un rééquilibrage alimentaire c’est un mélange des deux, on va parler de défi / challenge ça passe mieux non? : manger en prenant conscience des calories ingérées et avoir conscience des efforts à fournir ou non. Pour résumer avant je mangeais 2500 calories voire plus et je faisais environ 1500 pas par jour (ce qui équivaut au fait d’aller aux toilettes, monter et descendre de ma voiture) et aujourd’hui j’ai dans mon quota de calories définis et 4500 pas (c’est mon objectif je le dépasse en réalité mais ça correspond à mon rythme de vie) si je modifie dans Yazio que je souhaite faire 10000 pas, l’application va augmenter mon quota de calories, tout est ajustable. Et le plus, c’est que lorsque les activités sportives sont remontées dans Yazio par les différentes applications, Yazio calcule le nombre de calories perdues et donc le reattribue au quota calorique du jour : si votre quota c’est 1500 calories vous avez fait du sport avec une dépense calorique à 500 votre journée va passer à 2000 calories. Donc 1200/1500 ça peut sembler bas mais c’est selon moi réaliste si on ne pratique aucun sport, en revanche on a la possibilité de se » racheter » des calories pour manger voilà, c’est comme ça que j’exploite l’application et ça me convient.

Je ne me prive de rien, je mange de tout mais quand on se rend compte que 3 madeleines de grande surface équivaut à un petit déjeuner équilibré instinctivement on le réduit ou on le supprime car on ne veut pas ruiner ses efforts ou on le prend mais on ne prend pas autre chose, on est guidé par le nombre de calories ce n’est pas une contrainte c’est un goal ! une envie de bananes plantains ok, quand on voit la différence entre les bananes frites et bananes à la vapeur plusieurs choix s’offrent : Soit on avorte le projet de bananes plantains, Soit on valide les bananes frites puis beaucoup de sport, Soit on valide les bananes à la vapeur avec un peu de sport et Soit on fait un choix le midi et Diet le soir. Donc les croissants, les madeleines, etc… j’en ai mangé deux fois depuis ce n’est pas une privation c’est un choix quelqu’un d’autre choisira peut-être de les manger et d’aller faire du sport intensif après, toutes les solutions sont valables … dans mon cas je m’assure toujours de finir mes journées au vert (sans dépassement calorique soit je n’épuise pas mon quota soit je l’épuise mais je marche plus donc je récupère et je ne les utile pas).

Voilà! Il n’y a pas de programme pré établi en dehors du quota calorique auquel on a droit, qui peut être augmenté de ceux récupérés via une activité sportive. On peut s’autoriser des journées en rouge « dépassement du quota » mais pas tous les jours non plus car lundi raclette, mardi tartiflette, mercredi pondu etc… ça pèse sur la balance. On peut ajouter des défis comme le jeune intermittent (je vous passe les détails car vous trouverez les explications partout), les écrans de Yazio s’ajustent comme vous le voyez je fais le 16 : 8 donc les créneaux de petit déjeuner et de goûter sont verrouillés et mes calories sont dispatchées en 2 repas midi et soir. Le soir j’indique à quelle heure j’ai arrêté de manger et l’application déclenche le compteur pour ma reprise d’alimentation le lendemain après 16h sans alimentation (nuit incluse).

Au quotidien, Yazio affiche tous les jours mon quota de calories, une zone « mangées », une zone « brûlées », tout s’ajuste en cours de journée, dès que j’enregistre mon repas dans la zone prévue il ajoute ce quota dans la zone « mangées », le déduit dans mon quota du jour, quand je fais une activité il l’ajoute dans la zone « brûlées » puis l’ajoute quand mon quota du jour. Le plus simple serait de démarrer le sport dès le matin pour récupérer le maximum de calories pour la journée car en fonctionnement normal petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner les calories brûlées qui sont récupérées sont dispatchées donc si je récupère 200 calories par exemple Yazio réattribue 20 – 100 – 20 – 60 mais si l’activité a eu lieu l’après-midi je ne peux utiliser que 20-60 puisque les créneaux des repas du matin et midi sont déjà passés.

Voilà aucune science exacte, j’essaie, j’adapte je surveille je trouve un rythme il est probable que ça ne convienne pas à tout le monde. Le fait d’avoir un quota m’aide à faire attention à ce que je mange, regarder les étiquettes, décider de ne pas manger ceci ou cela car trop calorique pour ma journée n’est pas une privation c’est une sage décision, je reporte certaines envies au week-end car je suis certaine d’être plus mobile. Les pesées ne sont pas contraignantes on prend vite le pli, on retrouve beaucoup de choses, ça sera approximatif mais c’est mieux que rien. En dehors de mes pas, j’ai pris un abonnement à la salle de sport, je n’irais pas de manière assidue car planning de monsieur oblige on s’adapte une ou deux fois par semaine ça sera déjà ça de pris. A – 6kg les douleurs lors des étirements et ma fameuse triple joue ont disparu, mais je reste motivée pour aller vers mon objectif à une vitesse un peu plus rapide en revanche avec une phase de stabilisation plus longue d’un an à 1 an 1/2. Je n’ai pas encore vérifié si j’ai perdu en taille de vêtements mais mon corps s’est désolidarisé de mes cuisses ah ah comme je le disais et aussi j’ai perdu beaucoup de graisse viscérale niveau ventre on voit clairement du changement dans cette première phase. Mes collègues disent j’ai maigri du dos ah ah je ne sais pas à quoi ressemblait ce dos mais avant de fondre ah ah!

Donc pour résumer, je me pèse sur la balance, toujours le matin, sans vêtements, après avoir vidé mon ventre. Ensuite dans la journée, je saisis mes repas dans Yazio et les quantités d’eau que j’ai bu (je saisis soit au fur et à mesure soit en différé), rien de contraignant on s’habitue. Pour alléger les repas en termes de calories, il y a des fiches synthétiques et très bien faites sur internet (il suffit de taper fruits et légumes peu caloriques par exemple). Si je ne veux pas compter et ajouter manuellement les données, je peux aussi faire une recette Yazio l’avantage c’est qu’on peut l’ajouter facilement, il y a toutes les informations dans les recettes même les étapes pas à pas. Aussi quand on mange des plats cuisinés ou des produits achetés tout prêt, il suffit de scanner le code barre pour les ajouter dans son programme alimentaire du jour.

Le plus compliqué ce sont les relevés des repas au restaurant, si les menus n’affichent pas les calories, on fait du reporting approximatif. Par contre les plats hellofresh, quitoque, la plupart y sont déjà répertoriés, il faut juste ajuster le nombre de portions ou de grammes en fonction de ce qu’on a mangé.

Je surveille aussi d’autres indicateurs comme mon taux de protéines et mon hydratation qui sont très bas (mesuré par ma balance), je me fais violence à revenir à la norme (oui je n’aime pas boire de l’eau). Je m’assure aussi que dans ma perte je ne perds pas trop de masse osseuse au lieu de perdre du gras ma balance me permet de suivre tout cela.

En avant vers le deuxième palier, hâte de vous partager mes avants /après ! Le chemin est long mais là je suis motivée.

A bientot les filles, n’hésitez pas si vous avez des questions et si certaines sont dans des programmes perte de poids et veulent qu’on se motive, welcome !

9 choses à faire pour un projet de construction d’une maison

Bonjour tout le monde, je vous partage enfin cette petite liste restée en attente depuis fort longtemps dans mes notes! Ici les travaux ont débuté, on est ravis. Si vous souhaitez vous lancer à votre tour ou vous avez un projet en cours voici quelques tips qui peuvent servir, certaines semblent être basiques mais quand on est à fond dans le projet les évidences ne le sont plus, les choses basiques non plus… alors bonne lecture!

1. Faire les recherches, se documenter…

Lire les blogs, suivre les hashtags, des vidéos, se nourrir des expériences des autres sans s’y perdre, rechercher la signification des mots simples que l’on ne comprenait pas, poser les questions quand ce n’était pas clair, même quand ça parait stupide, faire plusieurs devis pour comparer les propositions et passer par un courtier pour le prêt immobilier (même si l’on ne fait pas affaire les conseils seront précieux). Je suis le hastag #Teamconstruction sur instagram ça m’aide beaucoup, j’apprends beaucoup.

2. Avant de signer la promesse d’achat du terrain

Vérifier l’exposition du terrain si ça convient; vérifier dans quelle zone se situe le terrain uha, uhb, ZA etc… et les règles applicables, certaines sont disponibles sur internet. Se renseigner sur les projets à venir sur la zone (le vendeur peut cacher l’information, le voisinage peut être plus ouvert aux blablas).

3. Élaborer un plan et Rédiger un mini Cahier de Charges (appel d’offres)

Bien définir son besoin pour éviter de s’éparpiller lors des RDV et d’oublier des choses. Ce que l’on souhaite : style de maison, surfaces, liste des pièces, type de sol, type d’ouvertures, peintures, budget max, Ce que l’on veut absolument : les choses pour lesquelles on ne fera pas de compromis (suppose alors d’avoir en parallèle une liste des compromis), Ce dont on peut se passer : liste de ce qui n’est pas important, pas prioritaire pour soi, liste qui sert à faire la balance entre le budget et ajustements, Ce que l’on souhaite faire vs ce que l’on souhaite faire faire (les peintures sont souvent hors devis parce que certains peuvent le faire eux même, c’est notre cas ). Ce qui peut générer les erreurs : la maison biscornue (attention aux pertes thermiques), prendre en compte l’exposition de la maison par rapport au terrain, le notre est sud – ouest comme le terrain, la cohérence de la taille des pièces, les rangements, les WC qui s’ouvrent dans la pièce de vie, construire selon nos goûts mais penser aussi à la revente, à une future évolution de la maison, ne pas vouloir faire rentrer les visiteurs par le salon sans espace tampon, la position de l’escalier, le flux de déplacements dans la maison, la place de la TV surexposée au soleil ou non.

4. Faire plusieurs devis construction

Sauf si on est dans une configuration lotissement / obligation de prendre un constructeur car ça va avec le terrain, je suggère de faire plusieurs devis, juste pour le fun, non je rigole ce n’est pas très fun. Constructeur, maître d’ouvrage ou maître d’œuvre, faire des devis comparatifs. C’est prenant mais c’est tellement important. Même si vous êtes certains de travailler avec un seul prestataire et que vos idées sont figées, je vous conseille vraiment de le faire. C’est valable pour les constructeurs, les banques etc. dans ce genre de projet mais c’est tellement enrichissant et instructif ! On apprend des choses, on découvre des choses, on contourne les choses.

5. Suivre ses dépenses au fur et à mesure

J’utilise un fichier Excel , plus simple avec plusieurs onglets : Relations bancaires ( poste de dépense, suivi des déblocages factures, combien, quand, qui ?), les dépenses personnelles ( liste des dépenses prises en charge personnellement, les taxes diverses, les extras etc… achat de matériels, travaux et décorations, les catégoriser et les prioriser : faire les peintures intérieures par exemple sera prioritaire Vs acheter et poser une baignoire si on a déjà au moment de l’emménagement une douche opérationnelle), des points ouverts : mémo ou l’on note tout, des questions à poser, des choses à faire, pour que ça soit plus efficace il vaut mieux mettre une date limite. Dans le mien il y a aussi les références produits : de la façon la plus simple je note dans cet onglet, la marque, le modèle du produit repéré et le lien internet de l’article que j’ai repéré, de temps en temps je reviens dessus, je clique si je n’aime plus je supprime la ligne, quand c’est bon je commande (j’ai commencé quelques achats va falloir pousser les murs de l’appartement).

6 . Faire les devis annexes avant de valider les plans et le budget définitifs :

Le Dressing, la buanderie, la terrasse, le vestiaire d’entrée, les clôtures. Même si ce sont des éléments secondaires qui n’empêchent pas l’installation, faire les devis et les simulations en même temps que les plans permettent de confronter les besoins vs le budget, de modifier ou d’adapter les plans, s’assurer que ce qu’on prévoit passera (les dimensions seules ne suffisent pas). Demander les estimations des taxes auprès des services concernés : selon les communes ça peut monter très vite, connaître d’office le montant de sa taxe d’aménagement (payable en une ou 2 fois selon le montant), taxe archéologique (redevable 12 mois) et sa taxe d’urbanisme (en plus de la taxe foncière ou taxe d’habitation) après la délivrance du PC, les raccordements d’eau etc. ces postes peuvent être intégrés au prêt immobilier, je ne trouve pas utile car j’ai le sentiment de payer les impôts à crédit mais bon dans certains cas c’est très élevé, il vaut mieux anticiper.

7. Faire les choix qui correspondent à son mode de vie

C’est avant tout nous qui allons vivre dans la maison, elle doit nous plaire, nous ressembler, être adapté à notre mode de vie quotidien, ce n’est pas grave si ce n’est pas comme chez les autres, ce n’est pas grave non plus si ça correspond à la maison de Madame tout le monde. Oui, il y a la logique, mais il y a aussi la réalité, la maison doit être celle où l’on se sent bien . La maison que l’on imagine, que vous imaginez ressemble peut être à celle de tout le monde sur les réseaux sociaux mais dans la vraie vie, ressemble t-elle à celles des proches que l’on côtoie? même si c’était le cas, tant qu’on l’a choisi ……

8. Assurer le projet construction

En plus de la garantie « dommages-ouvrage » quel que soit le contrat, prévoir une assurance chantier, qui fonctionne un peu comme responsabilité civile et aussi qui garantit les vols sur les chantiers. Cette assurance peut devenir par la suite l’assurance habitation quand le chantier est terminé.. nous l’avions pris avec notre banque.

9. Demander un coffret de chantier provisoire

Si vous êtes amenés à faire quelques travaux vous mêmes ou vous ne travaillez pas avec un constructeur, il faudrait prévoir un boîtier de chantier et faire une demande de raccordement provisoire. J’ai bien galéré pour la souscription qui parait plus simple sur papier et en ligne, je vous donne les informations : Contacter EDF 0669321515 pour demander l’ouverture du dossier (c’est eux qui facture), EDF doit vous attribuer un numéro qui commence par A****, ensuite contacter ENEDIS au 0970831970 pour tout activer, la suite se fait par mail et est beaucoup plus simple.

Voilà vous savez tout (ou rien) à bientôt les gens de mon téléphone et de mon ordinateur!

Xoxo!

Les Sables d’Olonne en famille

Première fois aux Sables d’Olonne, nous avons déjà fait l’île de Noirmoutier, l’île d’Yeu, Saint Jean des monts et Saint Gilles croix de vie. C’est donc naturellement que nous continuons la découverte de la Vendée en allant aux Sables d’Olonne. Nous avons logé à la Résidence de la plage, localisée tout près du front de mer sur la promenade du remblai . J’ai réservé sur Booking. Ce sont les locations meublées avec cuisinée équipée, le parking est payant 10€ par jour, il y a également à proximité 100m max un parking gratuit. La résidence est équipée d’une piscine extérieure. Elle n’est pas du tout bruyante du fait que la zone n’est pas une zone à circulation dense. C’est à mon sens l’emplacement parfait pour bénéficier du front de mer et faire quelques activités avec les enfants, flâner sans avoir besoin de prendre la voiture. Les arrivées se font entre 15h et 18h et les départs à 10h. Nous avons occupé l’appartement NOIRMOUTIER, elle a une vue sur la piscine, elle était fermée donc c’était assez calme.

6 choses à faire au Sable d’Olonne avec les enfants

1. Flâner le long du remblai : manger des glaces, des chichis, s’arrêter et admirer la mer, profiter du couché de soleil. C’est la première chose à faire pour s’imprégner de l’atmosphère de cette ville

2. Arpenter les petites rues du quartier de l’île Penotte, un musée en plein air avec des œuvres faits à base de coquillages au centre ville

3. Faire des tours de manège: au bout du remblai, place de la mairie ou encore à la chaume il y en a plusieurs et ils sont différents et ça fait toujours plaisir à nos petits bouts.

4. Marcher le long de la côte sauvage et en prendre plein les yeux avec la piscine naturelle du bassin Drombet et à quelques mètres admirer le phare de l’Armendeche

5. Se balader autour du port de plaisance, passer d’une rive (Sables d’Olonne) à l’autre (la chaume) en prenant le passeur, je recommande à 100%, la traversée ne dure pas longtemps. Mon amour, pour les passeurs, ces bateaux à petits prix qui permettent de passer d’une rive à l’autre, j’adore, ça plaira forcement aux enfants, moi je suis un enfant aussi! ma vie pour les passeurs!

6. Faire un tour à l’aquarium de Vendée et/ou faire un tour au zoo des Sables d’Olonne, nous avons fait les 2 activités.

Et nous avons également eu le temps de faire un tour au village du Vendée Globe pour voir les bateaux.

Bien manger c’est le début du bonheur

Nous avons testé 2 restaurants Le PIERROT proche du front de mer, plusieurs salles et une terrasse, service rapide. Et mon véritable coup de cœur est le restaurant chez CÉSAR et ROSALIE, sur le quai Emmanuel Garnier, ne vous fiez pas à la façade), les plats sont bons et copieux, les tarifs sont accessibles, nous l’avons trouvé totalement par hasard via une recherche Google, je ne regrette pas du tout, si vous êtes de passage aux sables d’Olonne, je vous le recommande.

Bon séjour aux sables d’Olonne si vous y allez

A bientôt pour des nouvelles aventures

xoxo!






J’ai testé les culottes menstruelles et je vous dit tout !

J’ai entendu parler d’une certaine révolution, celle des culottes menstruelles, elles changeaient la vie des femmes comme moi. Je me suis dit qu’il ne fallait peut-être pas continuer à vivre sans avoir testé cette révolution, je me suis donc motivée et lancée. J’avais aussi dans la même période, vu la vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux, celle qui évoquait les chocs toxiques liés aux tampons, j’ai d’ailleurs arrêté les tampons à la suite de cela, et une raison de plus d’aller vers les culottes menstruelles VIVA LA REVOLUTION!.

Je savais d’office que si un jour je venais à me lancer, ça sera avec la marque FEMPO, pourquoi ? parce que je suis une personne sur les réseaux sociaux qui les utilise depuis près 2 ans et qui les adore, je fais confiance à ses recommandations. Quelques jours avant de me lancer, je suis tombée sur une storie Instagram avec une démonstration de Lola, je la suis depuis un moment aussi et sa démonstration me convaint, les produits avaient l’air! pourquoi pas en tester plusieurs. … oui IN-FLUA-MEN-TO! J’ai ensuite partagé cette information en storie, nous avons échangé avec plusieurs filles, sur les tests déjà réalisés par certaines, les TOP et les FLOP et les envies de chacune.

Je considère que mon flux n’est pas abondant, je dirais très léger le jour 1 et le jour 3, moyen le jour 2, 3 à 4 jours jours de règles. Je ne cherchais pas forcément un modèle ultra girly, coloré, avec de la dentelle etc… les règles et moi c’est un peu comme une période de deuil, je n’aime pas ça, vite que ça passe et sobriété maximale, je m’habille en noir souvent d’ailleurs, je vérifie tout le temps si ça n’a pas débordé. J’ai pris le temps de regarder les caractéristiques de plusieurs marques, plusieurs modèles, je me retrouvais bien dans la FEMPO, Culotte taille haute Power ++ et les culottes REPEAT. J’ai lu les FAQ, consulté les informations de plusieurs marques même si je ne suis pas à cheval sur les caractéristiques tels que le lieu de fabrication, made in France, mon choix était fait.

Décision prise je me lance donc avec la FEMPO et la REPEAT, je sélectionne néanmoins les modèles qui prennent en compte les flux abondants, j’ai eu le sentiment pendant mes différentes recherches que la notion de flux que je me fais n’est pas la même que celle des marques, idem lors des échanges sur instagram j’avais constaté que certaines ayant des flux légers ou moyens ayant pris des culottes avec les flux adaptés c’était des gros FLOP! j’ai un flux léger mais j’ai pris des modèles flux abondants + jour/nuit, au cas où …. 0 risque ! J’avais également commandé suite à un échange instagram avec une personne que je connais un modèle Aliexpress, elle avait déjà testé plusieurs modèles dont les BLINX, c’était un FLOP total chez elle, elle avait donc basculé sur un modèle Aliexpress donc elle m’a donné le lien.J’ai donc testé 3 produits /3 marques dont je vous partage mon retour d’expérience après 3/4 cycles de cohabitation. .

Les tarifs, la livraison bref mon expérience d’achat

Lorsque j’avais partagé mes souhaits, vous étiez nombreuses à me dire que la culotte FEMPO à 42 € l’unité, c’est assez chère. Pour ma part une culotte à 42 euros n’est pas chère si et seulement elle tient ses promesses, il faut aussi savoir que les culottes mensuelles n’étant utilisées que pour une partie du mois, sont censées durer plus longtemps qu’une culotte que l’on porte fréquemment, mais c’est clair que s’il faut investir d’un coup pour un stock d’un cycle complet ça peut sembler cher. Vous pouvez retrouvez toutes les promesses de la marque pour ce modèle en suivant ce lien. J’ai eu une très bonne expérience d’achat avec cette marque, la livraison s’est faite en 24h, vous savez où j’habite? au bout du monde, bonne expérience de commande, livraison rapide, suivi après commande rien à redire. Il y a un suivi par mail qui est génial, des astuces, des conseils. Pour les REPEAT, c’est le lot de 3 à 39,90 euros, la livraison par contre a été très longue, elle se fait sur la base des stocks disponibles sauf qu’au moment de ma commande ils avaient fait une collaboration avec une youtubeuse très connue, les délais étaient assez longs par rapport aux promesses, j’ai reçu la culotte au bout de 3/4 semaines environ. Retrouvez toutes les promesses de cette marque ici . il existe également un suivi post achat de la part de la marque et c’est top, idem, des astuces, des conseils. Pour les culottes aliexpress, la commande a été livré en 10 jours, j’ai payé le lot de 7pcs à 27 euros , rien à redire pour les délais et les tarifs, il n y a pas de suivi après, on est sur aliexpress, faut pas exiger plus!.

Les culottes menstruelles sont -elles révolutionnaires chez moi?

Sincèrement la réponse est NON, c’est une réponse à l’instant T, après 3/4 mois d’utilisation. Pourquoi?, parce que je ne tiens pas avec une culotte menstruelle plus de 4h dans la journée donc big FLOP en journée quelque soit la marque et aucun soucis la nuit avec les mêmes culottes menstruelles. Ce qui s’est passé c’est que la journée vers 07h30 je l’enfile, à midi, c’est le déluge salissant! c’est un peu stressant cette affaire, je fais beaucoup d’allers et retours dans les WC pour vérifier quand je ne suis pas habillée en noir c’est le big stress encore, j’ai constaté que pour les 3 modèles au bout de 4h max ça déborde, ça ne déborde pas parce que la culotte est pleine, non, non ça déborde parce que bizarrement chez moi avec les culottes ça ne coule que d’un coté en gros j’ai du sang à droite de la culotte mais pas à gauche, est ce lié au fait qu’en journée je suis en mouvement, je marche, les cuisses se frottent? ou que je sois assise et qu’une partie des fesses fassent une pression dessus? je ne sais pas! Donc j’ai eu en permanence la culotte pleine mais que d’un coté, débordant sur le pantalon, le sang est positionné d’un coté donc les frottements salissent assez rapidement le pantalon donc je me suis retrouvée chaque fois déjà tachée aux alentours de midi.

Du coup, les culottes menstruelles en télétravail la journée, facile à changer quand on est chez soi, mais alors quand je travaille sur site je ne me vois pas du tout aller changer de culottes dans les WC, et je fais quoi de la première culotte 😅? c’est assez stressant déjà comme situation, heureusement que les règles chez moi = deuil = pantalon noir. J’ai voulu faire la maline une fois, j’ai regretté je n’ai pas réitéré le jeans bleu clair and co. Voilà mon vécu, pas top top en journée, heureusement que j’étais prévoyante et que je n’ai pas lâché mes serviettes je vous épargne les scenarios de rattrapage pour tenir jusqu’à la fin de la journée de travail! donc les promesses de tenue journalière de 8/12h, pas chez moi, je dois changer de culottes après 4h, c’est plus facile de changer une serviette hygiénique sur mon lieu de travail plutôt que gérer les débordements d’une culotte menstruelle. Par contre je n’ai eu aucun soucis avec les 3 modèles la nuit, attention je n’ai pas pris des modèles spéciales nuit, mes modèles sont bien adaptés pour le jour et la nuit, il faut savoir que je dors toujours du même coté, de la même façon même après avoir bougé je reviens toujours sur la position habituelle, est ce que ça un lien avec le fait que la nuit mes culottes ne débordent pas? je ne sais pas je me dis peut être. J’avais un peu peur surtout que notre matelas est récent mais la nuit RAS. Au final, il vaut mieux être en sexyboulance la nuit avec Co-me plutôt que le jour, enfin je me trouve des raisons et je me dis tant mieux si c’est TOP la nuit, c’est plus glamour pour la vue de monsieur 🤣😂.

La qualité et les contraintes des 3 produits / 3 marques testées

Tous les 3 produits se valent, tout dépend du niveau d’exigence de chacun, personnellement je peux bien fonctionner dans mon cas uniquement avec celles d’aliexpress, elles sont mignonnes et remplissent la même fonction que celles des 2 autres marques , je trouve que le coté serviette à l’arrière est même beaucoup haut/ couvrant que l’une d’entre elles testée. Elles ne sont pas structurées de la même façon, si je dois faire un classement rapport qualité / prix je dirais que les culottes Aliexpress n’ont rien à envier à certaines qui se vendent sur le marché français avec d’autres marques. Je n’ai pas vu de dérives de couture ou de malfaçons dans le lot que j’ai reçu et pour le prix je dis Wahou! je ne suis pas là pour encourager le dropshipping ou le made in china mais quand le prix vs la qualité est top, je ne peux que recommander le modèle Aliexpress que j’ai pris. Aussi, il faut noter que la plupart des marques des culottes menstruelles au delà de la tenue journalière de la culotte font aussi la promesse d’une longue durée de vie pour expliquer les économies vs les serviettes jetables.

A ce jour, je ne peux le confirmer sur les 3 modèles puisque mes essais se résument à 3/4 mois selon les modèles, seule une personne ayant testé sur 3/4/5 ans peut vous le confirmer. Je n’ai pas trouvé le nettoyage des culottes menstruelles contraignantes, c’est un peu le même principe que j’utilise pour les sous vêtements que je porte quand j’ai mes règles et que j’utilise des serviettes jetables (même si elles ne sont pas tachées). J’entends souvent aussi que pour les culottes menstruelles on a pas de sensation de culottes mouillées, on ne sent pas “le sang” qui descend sur la serviette enfin je ne sais plus comment c’est formulé… dans mon cas je dirais que la journée je sentais bien cette sensation (c’est peut être dans la tête que ça se passe), mais je le sentais bien par contre c’est pas ultra gênant on s’y habitue.

Je vous remets ci dessous les liens des culottes menstruelles testées

FEMPO=> Cliquez ici

REPEAT avec 15% de réduction => Cliquez ici

ALIEXPRESS => Cliquez ici

Si vous avez rencontré les mêmes aventures que moi avec les culottes menstruelles la journée, je veux bien prendre vos avis et vos retours d’expérience. Pour le moment, je maintiens les serviettes hygiéniques en journée (Je vais par contre tester les serviettes lavables c’est peut etre moins compliqué à changer en cas de trop plein) et je maintiens les culottes menstruelles la nuit, je ne peux pas encore basculer entièrement compte tenu des contraintes citées plus haut!.

A bientôt pour des nouvelles aventures!

De la promesse d’achat du terrain à la fin du tiers recours: les démarches pas à pas de notre future maison

Dans un précédent article, je vous ai partagé le fait que nous avions trouvé un terrain pour construire notre maison. C’est donc à l’issue de la signature de la promesse d’achat que nous nous sommes lancés dans la suite des démarches. Dans cet article, je vous partage étape par étape nos démarches, établir les plans, trouver un constructeur, trouver une banque et demander le permis de construire etc…

Signature de la promesse d’achat

Nous avons signé une promesse d’achat le 09 juillet 2020 et non un compromis de vente car l’un des vendeurs étant en maison de retraite était en procédure de mise sous tutelle. Dans cette promesse d’achat, il était stipulé que nous n’avions pas la possibilité d’annuler l’achat sauf si vis caché de la part du vendeur découvert ou sauf si refus de la banque, bien évidemment après avoir prouvé que nous avons démarché plusieurs banques. C’est donc parti, on ne peut plus reculer (c’est bizarre mais en écrivant cela je repense à la chanson « oh jésus je ne peux plus reculer, je veux avancer …), trêve de dispersion !.

La définition de la maison de nos souhaits

Un soir de février 2018, de retour d’un déplacement professionnel, nous avions dessiné la maison que nous souhaitons, il était 22h45 exactement, à cette heure chez certains ça dort, chez nous les idées fusent. Toute la pochette qui contenait ces documents était intact dans nos dossiers. En 2020, après avoir trouvé le terrain, les besoins ont finalement changé, en effet lors de mes différentes recherches de terrain et/ou maisons j’ai pu repérer quelques modèles de maison qui me plaisait, qui nous ont plu, ils étaient tous d’un même constructeur, celui qui nous a aidé à trouver le terrain (j’en parle dans mon article ici), celui que j’appellerais T.  

C’était donc notre nouvel objectif, Adieu les anciens plans intérieurs avec le vide sur séjour, oui on voulait de la hauteur, du vide sur séjour mais au final non, en 2020, changement de cap. Nous ne souhaitions pas une maison de plus de 150m² pour ne pas passer par un architecte, pour ne payer plus et aussi parce que je ne veux pas dans l’immédiat être esclave du ménage, nous étions bien dans 135m2, donc un peu plus 140 par exemple ce n’est pas mal. Je ne sais pas si c’est la maison définitive, on verra bien, donc 140m2 ce n’est pas mal du tout. 

Inspirations maison, source Trecobat, Leboncoin

Nous ne sommes pas faits pour l’autoconstruction: pas douée je parle de moi, pas le temps, pas l’envie etc…donc on fait faire le maximum. Bien que nous avions une idée très figée sur le constructeur avec lequel nous souhaitons confier notre future maison depuis 2018, une fois le terrain trouvé, j’ai eu envie de consulter plusieurs constructeurs. Je souhaitais inclure l’entreprise T car ils ont clairement les designs des maisons qui me plaise, le problème c’est leur réputation par ici … la famille et l’entourage ayant eu des mauvaises expériences n’étaient pas très enchantées.

Mais moi, j’aime bien expérimenter les choses vous savez, je me dis toujours que ce qui arrive à l’autre, je ne suis pas obligée de le vivre car dans mon entourage professionnel il y a de ceux qui ont construit avec eux, ça s’est bien passé. Pourquoi pas moi ? Aussi souvenez-vous, c’est la commerciale de cette entreprise T qui m’a mise sur le coup du terrain. Donc elle méritait bien de faire partie du lot comme on dit chez moi au Congo Brazzaville « mouana ntoulou, elle nous a quand même aidé » Je voulais donc consulter tout le monde enfin les principaux constructeurs dans notre zone : meilleure décision !

Je suis une personne très organisée pour ce genre de projet donc j’ai bien fait les choses, enfin je pense, déformation professionnelle peut-être : 1 cahier de charges avec les informations sur le terrain, le budget, nos besoins, un peu détaillé, j’ai précisé les MUST mais aussi les points pour lesquels on pouvait faire les efforts. Un deuxième fichier avec le style de maison souhaité, c’était factuel: il vaut mieux savoir ce que l’on veut parce que les constructeurs veulent absolument vendre leur maison sur catalogue! ils sont déterminés.

Nos appels d’offres et consultations

Nous avons consulté 3 constructeurs qui proposent des contrats CCMI, ce sont les acteurs majeurs dans notre zone, on les appellera T (ceux qui ont aidé à trouver le terrain), G (celui avec lequel nous voulions absolument construire) et F (celui qui a construit la maison de mon beau-frère). J’ai aussi échangé avec 2/3 autres mais pas de feeling pour aller au delà et puis sérieusement je n’ai pas senti de la modernité dans leur affaire donc j’ai lâché. En plus des 3 constructeurs, nous avons aussi contacté la société BST qui propose des solutions en tant que maître d’œuvre (avec consultation de 3 entreprises minimum), si vous avez lu mon précédent article, c’est lui qui a aidé dans les estimations pour la rénovation de la salle de danse en loft, on s’était dit à bientôt peut-être, mais sans préciser le jour ni l’heure !

Nous avons eu rapidement des RDV avec les 3 constructeurs pour échanger sur le projet afin qu’ils se lancent sur les plans, mais attention c’était déjà l’été 2/3 semaines de fermeture pour tout le monde + congés + retard Covid donc ils ont confirmé un retour d’information début septembre. Le maître d’œuvre, quant à lui, était disponible mais pas son dessinateur donc le RDV était pour septembre, rendez-vous directement sur le terrain, mais entre-temps nous avions échangé sur tout ce qui était rédhibitoire pour nous afin de bien cerner. J’ai clairement aimé cette approche : aller sur le terrain pour voir l’exposition and co et échanger sur la faisabilité de nos souhaits puis 2) échanger sur ce qu’on aime pas pour ne pas perdre de temps alors qu’on peut bloquer dessus, lui je le sentais déjà bien alors sa méthode me plaît encore plus !

Je pense que dans ce genre de projet « tout le monde veut manger à sa faim » donc faire plusieurs devis permet de comparer mais aussi d’apprendre des choses qu’on n’aurait certainement pas su autrement. En somme, c’était comme si nous avions fait 6 devis pour le projet : 3 CCMI + 1 maître d’œuvre qui consulte 3 entreprises pour chaque corps de métier. Je pense avoir appris beaucoup de choses en un projet, fait quelques économies en passant et étant novice dans la construction ça m’a beaucoup aidé.

Est-ce que cette façon de faire est épuisante ? OUI OUI OUI, on enchaîne les RDV, les échanges, les mails, on vérifie, corrige et recorrige les plans, on discute encore et encore mais si c’était à refaire JE LE REFERAIS 1000 FOIS.

Quelques exemples :

C’est la commerciale de l’entreprise T qui nous aidé aussi à affiner notre cuisine, figurez-vous qu’elle travaillait chez SCHMIDT avant de vendre des maisons, elle nous a carrément fait faire une économie de 2700€, nous a donné des astuces pour le choix d’une cuisine noire etc… bref on pense tout savoir mais au final on apprend tous les jours.

C’est l’entreprise G qui va gérer les 2 projets des futurs voisins, ça nous a avancé sur pas mal de choses, comment positionner notre maison pour éviter trop de vis-à-vis etc…et on était bien content de savoir que l’on ne s’est pas trop loupé quand nous avons consulté les dossiers des permis de construire des voisins en mairie, oui avant de valider nos plans définitifs nous sommes allés consulter le permis de construire des voisins en mairie, tout le monde peut le faire c’est légal et autorisé.

Même si on est certain de travailler avec un seul prestataire et que les idées sont figées, je conseille vivement de le faire. C’est valable pour les constructeurs, les banques etc. dans ce genre de projet mais c’est tellement enrichissant et instructif! On apprend des choses, on découvre des choses, on contourne des choses.

Même les entreprises les plus sérieuses essaient de tirer l’avantage sur vous alors si vous en savez un peu, c’est tout bénéfique. Je ne sais pas si on aurait pu faire plus mais je me dis que nous avons fait au mieux. On aurait dit que j’ai fait ça toute ma vie 😂 en vrai j’allais répéter ce que l’un me disait pour démonter l’argument de l’autre bah oui, oui quand tu ne sais rien on te prend pour une neuneu et les séquences de « vous avez tout à fait raison » pour se rattraper c’est le pied.

Les propositions des entreprises consultées

Avec l’entreprise F

Nous avons eu les informations en un seul RDV, les plans et les possibilités de matériaux, il a fait une maison selon ses plans déjà existants (bah oui c’est ça les CCMIstes), en se basant sur le budget initial que nous avons fourni. Pour résumer, sa proposition était de 122m2 et pas le style que nous souhaitons, un peu trop fermé aux modifications, je n’avais pas l’une des façades que je voulais. Le pire c’est qu’avec cette très belle exposition qu’on a avec le terrain, il a fait tout à l’envers… conclusion, pas le style demandé, surface plus petite et modifications compliquées. Je ne lui ai pas laissé le temps de refaire les choses et dire qu’on pouvait augmenter le budget, ça ne se fera pas avec eux.

Avec l’entreprise G

Nous avons également tout eu une fois, c’était très bien ficelé et c’est le seul constructeur en CCMI qui avait un devis avec les prix affichés pour les sous postes, c’est rare chez les constructeurs. En général les constructeurs donnent un devis avec la liste des postes, 2 colonnes et client si c’est inclus ou non + le prix global de la maison. Ce qui fait que lorsque vous voulez retirer des postes pour les faire vous mêmes, on ne sait pas de combien va baisser la maison, on peut dire – 2000€ alors qu’ils ont peut-être considéré 3000€, vous me suivez ? bref lui était le plus transparent, C’est aussi celui avec qui on voulait absolument construire, il est réputé dans le coin même. Ses murs sont usinés et c’est du béton, pas les kits cheap qu’on voit à la TV, sa technique est brevetée et ça permet aussi de monter les murs rapidement donc que le chantier dure moins longtemps, sa proposition était une maison cubique de 148m2, il s’est pas mal rapproché du second style de maison que nous souhaitons.

Il a quand même respecté nos souhaits par contre je n’ai pas aimé l’agencement intérieur de la maison, un peu trop fouillis, ça m’a perturbé. Mais ce n’est pas peut être de sa faute, je pense que nos besoins d’agencement intérieurs étaient incompatibles avec une maison cubique . Et puis comme il était assez transparent, je dirais même beaucoup trop pour un CCMsiste, je savais pour chaque poste, qu’est ce qui allait être installé, les modèles des WC, de la pompe à chaleur, les douches, les radiateurs, les portes enfin tout il avait tout cité … bon c’était beaucoup de premiers prix quand même ! Il m’a mis du carrelage à l’étage, dans les chambres,ça se fait encore ça ? J’en suis encore un peu traumatisée même pas un parquet stratifié du carrelage lol. Il nous a proposé du pvc au RDC, ça tient bien dans Les hôpitaux nous a-t-il dit! 😂 ah bah mince on ne construit pas un hôpital lol ! c’est quelle façon de tirer sa marge ça ! On était à environ 35000€ de plus que le budget précédemment communiqué et on n’avait pas forcement des matériaux de qualité (je parle des équipements pas des murs).  Bon aussi en validant cette maison, on aurait aussi eu une maison assez proche de celle de la voisine de gauche, maison NDOYI !.

Avec l’entreprise T

Nous avons passé beaucoup de temps à faire et refaire les plans. Ils ont le style de maison que nous aimions. Les inspirations de maison étaient les leurs. Nous avons beaucoup échangé avec eux, fait et refait les plans. J’aurais pu m’engager avec eux si JF n’était pas réfractaire trop de témoignages de problèmes, ce n’était pas un problème pour moi car je suis plutôt du genre chacun son expérience, mon collègue a construit avec eux et quasiment pas de regret … enfin il m’a juste déconseillé de prendre leur prestataire pour les menuiseries extérieures. La maison que nous aurons ressemble à 90% à celle que nous avons peaufiné avec eux. J’ai dû décliné car il y a un point ultra important pour moi sur lequel ils n’ont pas été flexible : l’encastrement des meubles de cuisine. Ne voulant pas ajouter 1 m2 de plus dans la maison pour obtenir ce que l’on souhaitait, elle a modifié les plans intérieurs pour que j’ai mon encastrement et tout changé, on avait plus la logique d’avant qui était très simple et claire, les toilettes en face du canapé, imaginez le scénario avec les invités, enfin de modifications à leur sauce juste pour ne pas ajouter 1m2 de plus. Autre problème, 0 mur porteur de soutènement n’a était fait à l’intérieur, tout reposait sur du placo, tarif 20000 € avec des plus value pour tout non comptabilisé dans le tarif.

Nous avons décliné toutes les propositions CCMistes car nous souhaitions avoir une maison qui nous ressemble, avec nos choix de base. Nous avions aussi compris que pour se rapprocher de la surface que nous souhaitions, il fallait revoir notre budget. Je ne suis pas bricoleuse, JF un peu, mais on a clairement pas le temps pour de l’auto construction, semi construction etc… quelques trucs à peaufiner oui mais pas non plus de gros travaux, et puis je suis celle qui laisse afficher parfois le cadre avec le papier acheté dedans longtemps, donc gros risque que les travaux inachevés restent inachevés. La solution maître d’œuvre était plus adaptée pour notre cas, faire des compromis oui mais que la maison nous ressemble quand même, colle à nos besoins et non à l’image du catalogue du constructeur surtout qu’on ne demandait pas non plus une maison ultra compliquée.

Notre contrat de maîtrise d’œuvre

Vous l’aurez compris nous ne ferons pas de contrat CCMI mais contrat maîtrise d’ouvrage. Les 2 solutions ont des avantages et des inconvénients. Mais nous n’avons pas souhaité faire des compromis qu’exigeaient les constructeurs. En termes de budget nous sommes quasiment sur les mêmes tarifs. Avec le maître d’œuvre, nous avons amélioré les plans du constructeur T, Nous avons préféré la formule maîtrise d’œuvre on a pris la solution complète avec le suivi de chantier, la livraison etc… Je pense que les 2 solutions ont des avantages et des inconvénients, tout dépend du projet, des choix et de ce que l’on peut laisser passer ou pas. Seul l’avenir nous dira si on a fait le bon choix mais pour l’instant, on est content de nos choix, je n’ai pas de frustrations pour la maison, les matériaux, les choix. On est sur les mêmes tarifs que l’entreprise G et T, mais pas sur les mêmes matériaux.

C’est beaucoup de travail, même en maîtrise d’œuvre, il faut quand même tout vérifier , les devis, les délais, poser les questions etc, gérer les déblocages des artisans… pas de pilotage automatique par le maître d’œuvre ils sont tous très orientés technique mais pas administratif forcement donc certaines erreurs sur les devis ou autres, pas de soucis pour eux, mais de vous à moi, hum si on les laisse en tant que tels on sait bien ce qui peut se passer mauvaise commande etc, mauvais produits, c’est donc du boulot mais rien ne vaut le fait d’avoir une maison qui nous ressemble!

Nous avons intégré dans notre projet, l’étude de sol G2, une assurance dommage-ouvrage etc…Je sais que j’ai de la chance dans la vie mais pour ce projet nous n’avons souhaité prendre aucun risque, je sais aussi que nous nous engageons avec des artisans locaux, qui sont très professionnels et bosseurs mais on ne sait jamais il ne faut pas jouer avec le feu! donc on se protège. Pour l’étude des sols et l’assurance dommage ouvrage nous sommes passés par des entreprises en ligne, bien moins chers que les assureurs physiques de type AXA pour les mêmes garanties et les mêmes fonds d’assureurs.

Le projet pas à pas, date par date

  • 20/06/2020 : Terrain trouvé
  • 09/07/2020: compromis signé chez le notaire
  • 20/11/2020: plans validés
  • Jusqu’à Janvier 2021: devis et ajustements devis
  • Janvier à Février 2021 : courtage bancaire
  • 05/02/2021: Dépôt du permis de construire
  • 18/03/2021: Permis de construire attribué (il y a eu une demande d’informations complémentaires)
  • 29/03/2021: Affichage du panneau devant le terrain
  • 12/04/2021: Signature prêt immobilier
  • 04/05/2021: Signature de la vente définitive du terrain chez le notaire
  • 29/05/2021: Tiers recours purgé, on peut faire des barbecues sur le terrain

Dessine moi une maison

Comment nous avons imaginé notre future maison? A quoi ressemblera t-elle? Je vous explique tout. Elle sera construite sur un terrain d’une surface totale de 630m2, exposé sud-ouest, 16m sur 39 environ, le terrain est dans une impasse. Nous avions certaines exigences concernant cette future maison, plutôt moderne que traditionnelle donc adieu les toits en tuile ou en ardoise, pas de pièces mansardées. J’attache une importance particulière aux pièces carrées ou rectangulaires, pas de bifurcation et de complexité pour meubler. Nous souhaitions une entrée délimitée, nous n’aimons pas les portes d’entrée qui donnent directement dans un salon ou une cuisine, plutôt porche d’entrée qu’un auvent, nous n’aimons pas les escaliers proches des portes d’entrée non plus. Avoir un garage n’est pas primordial pour nous, un peu de place pour un cabanon ou carport suffit. En réfléchissant à cette maison, nous avons pris en compte aussi tout ce que nous n’aimions pas dans notre ancienne maison de location : les dalles dans le jardin, il y en aura pas (ceux qui savent savent je ne veux pas faire des squats sumo en désherbant), aucune ouverture proche de l’emplacement TV, des petits carrelages colorés avec des joints de couleurs différentes etc…ça a d’ailleurs été la démarche de notre maître –d’œuvre : il nous a demandé de lister tout ce que nous n’aimions pas, on a discuté (parce qu’il est probable qu’on se fasse une mauvaise idée) et ensuite on a éliminé ou pas.

Une configuration assez simple

C’est une maison assez simple dans sa configuration, un rectangle avec un décroché coté suite parentale, nous aimons des espaces ouverts qui ne sont pas entravés par des poteaux et des cloisons diverses. Et pourquoi ne pas profiter de cette belle exposition que nous offre ce terrain et d’avoir des pièces droites et assez simples nous permettant d’agencer facilement nos équipements… notre fil conducteur était : « je rentre dans une pièce je vois tout d’un coup », tout a été imaginé de façon à ce que les objets soient en enfilade : je suis dans ma cuisine dos au mur, je vois mon îlot central, je vois ma table à manger, je vois mon canapé et enfin ma TV en face : aucun mur ou aucune délimitation ne doit entraver ma vue, je tourne ma tête à gauche, j’ai la terrasse.

D’une surface de 146 m², elle aura un double toit plat et un toit mono-pente, avec une piscine orientée sud-ouest. Le rez-de-chaussée se repartit en 3 zones : un vestiaire d’entrée, un WC, un cellier-buanderie pour la zone 1, une pièce de vie rectangulaire composée de la cuisine, la salle à manger et la partie séjour pour la zone 2 et enfin pour la zone 3, une suite parentale avec une salle de bain et un dressing. La pièce de vie sera ouverte à l’ouest par 2 baies vitrées en aluminium de 3,50m chacune , avec vue directe sur la piscine et coté cuisine une fenêtre panoramique de 3m de long. La suite parentale aura 2 ouvertures, une baie vitrée orientée ouest (coucou le voisin) et une porte vitrée orientée sud. Un escalier donnera l’accès à l’étage et sera positionné proche de la porte de la suite parentale. A l’étage, il y aura 3 chambres et une salle de bain/WC et une mezzanine de 7m2.

Au nord du terrain, nous avons prévu le cabanon. Nous n’aurons pas de garage (gros débat autour de nous), je fais partie de celles qui pensent que le garage n’est pas utile en soi, enfin il est souvent exploité pour stocker des objets plutôt qu’à se garer. Comme nous n’avons pas de véhicules de luxe à préserver (coucou Kani pas de Audi par ici), rien à stocker et je ne souhaite pas co-me s’en serve pour nous encombrer. Et comme nous n’habitons dans une région où ça gèle h24, bah « la question est vite répondue « comme dirait un célèbre coach- influenceur! si ça nous manque, on en fera plus tard, nous avons réfléchi à cette option en validant les plans de la maison si besoin plus tard.

Priorité aux habitudes de vie avant tout

Notre terrain est rectangulaire et non carré, nous avons fait et refait les plans et testés des configurations différentes mais dans l’ensemble nous sommes à 99% bien proche de ce que nous souhaitions. La maison s’adapte à la configuration du terrain mais nous avons choisi le positionnement optimal pour le soleil et les couchers de soleil. Les points dont nous avons beaucoup discuté et qui nous ont pris du temps sont : la création ou non d’une ouverture orientée sud, l’emplacement de la piscine avec la contrainte légale de la distance avec le voisinage, l’orientation sud ou ouest? , se coller ou non au voisin coté est, choisir l’emplacement de la porte d’entrée de la suite parentale. Pour ce dernier choix, ça parait assez simple en temps normal sauf quand je veux que toute la pièce de vie soit en enfilade et que le mur de la TV soit plein, ça complique tout mais on a trouvé une solution. Pour le reste, tout s’est décidé assez rapidement.

Ce que nous avons retenu de cette expérience, c’est que quelque soit le choix, il y a des avantages et des inconvénients, en terme de confort de vie, confort visuel, coûts etc…et qu’il faut avant tout et surtout faire des choix qui correspondent à ses propres habitudes de vie, ce qui va aux uns ne vont pas aux autres: cuisine ouverte ou cuisine fermée, toit plat ou toit mansardé, une maison à 1 niveau ou 2 niveaux, un garage ou non etc… ce sont des choix que l’on fait en fonction de ses propres besoins en premier et en second lieu en pensant à une éventuelle revente. Nous souhaitions vivre dans une maison qui nous ressemble, elle ne sera pas parfaite mais ça sera la maison dont nous avons imaginé chaque coin et recoin, je pense sincèrement qu’elle nous ressemblera et je nous souhaite de nous y sentir bien.

On verra bien une fois dedans, si tout est OK, mais sur papier, elle colle bien à ce que nous avions imaginé. A ce jour, je n’ai pas vraiment de véritables regrets.

Voilà voilà dans les grandes lignes à quoi ressemblera cette fameuse maison, on croise les doigts pour que tout se passe bien, je partagerais plus en détails tous les matériaux que nous avons choisi plus tard, pour le moment certains ne sont pas encore figés pour certains matériaux les sols et les faïences pour salles de bain, la teinte exacte du béton ciré, le sol stratifié pour les chambres etc…

Faudrait qu’on lui trouve un petit nom, à cette petite maison, elle sera blanche avec des menuiseries noires (9005T) mais ce n’est pas la maison blanche.

Maintenant, on croise fort les doigts et on attend le début de la construction, le chantier démarre fin Août 2021, c’est le délai que nous avons eu depuis décembre 2020.

Financement, notre retour d’expérience: 6 raisons de choisir un courtier en prêt immobilier

Lorsque nous avons démarré, nos recherches il y a 2 ans, la première étape a été de consulter un courtier en prêt immobilier. Nous ne souhaitions pas chercher à l’aveugle, le projet immobilier c’est quelques fois l’ascenseur émotionnel si vous avez un coup de cœur et que ça ne suit pas après, c’est compliqué. Il vaut mieux connaître sa capacité d’investissement et par la même occasion d’endettement. Pour cela, pas besoin de passer par un courtier d’ailleurs, même avec sa propre banque c’est possible. C’est d’ailleurs la société de courtage qui prenait de nos nouvelles, qui relançait chaque fois pour savoir où nous en étions dans notre projet, ça nous boostait. Nous sommes repartis après un nouveau RDV, sur le même budget qu’en 2018. C’est donc avec cette enveloppe que nous avons commencé à démarcher les entreprises de construction mais nous savions aussi quel était notre budget maximal à ne pas dépasser. On ne peut pas dire qu’on a un meilleur taux de prêt si on a pas consulté plusieurs banques ou d’autres banques que la sienne. Attention, lorsqu’on consulte directement une banque et qu’on a déjà obtenu une offre de prêt , cette banque ne pourra plus répondre à la demande de courtage. Nous avons pour notre part signé avec une banque connue, celle de JF depuis près de 20 ans mais en passant par le courtage. Il y a 0.20% d’écart entre le taux que lui avait confirmé oralement son conseiller suite à la simulation et ce que nous avons réellement obtenu, sur des projets comme ce n’est pas négligeable.

J’avoue que pour notre part nous avons bénéficié d’une aide secondaire de mon amie qui est du domaine et qui a quand même tout vérifié pour être certaine que tout était OK, et c’était OK. Comparer les devis, les solutions et pouvoir choisir est la règle que je me suis imposée pour ce projet, on doit avoir le choix, quand il y a le choix, je l’ai donc appliqué pour la partie banque également.

6 raisons pour lesquelles, je choisirais une nouvelle fois un courtier :

1. Les courtiers aident à calculer la capacité d’endettement, le coût du projet mais peuvent proposer des solutions pour améliorer la situation personnelle pour obtenir un prêt immobilier : regroupement des prêts, conseils sur le reste à vivre, les apports à faire ou pas , réguler les mouvements des comptes bancaires si la gestion n’est pas clean pour les 3 derniers relevés de compte etc… pleins de mécanismes que la banque ne dirait certainement pas si vous êtes déjà chez eux.
2. En courtage, les entreprises collaborent avec les sièges sociaux donc cela permet de négocier des taux d’emprunts plus intéressants que lorsqu’on consulte une agence directement
3. Un courtier pourra un peu plus facilement défendre des dossiers complexes pour des métiers considérés pas très stables par les banques, les banques aiment la sécurité et donc parfois ça coince en direct chez eux. En consultant uniquement sa propre banque, on peut se voir exiger un apport alors qu’on ne souhaite pas faire en faire et le garder en épargne ou pour compléter les travaux, avec une entreprise de courtage ayant une liste de banque assez étendue on peut avoir la chance de tomber sur des banques qui acceptent les emprunts sans apport.
4. Un courtier c’est une économie de temps et d’argent, il faut juste tomber sur le bon courtier et poser les questions quand ce n’est pas clair. Si ça ne matche pas, on passe au suivant, tant qu’on pas signé de mandat de représentation, il n y a pas d’engagement.
5. Le courtier vous accompagne aussi dans l’optimisation des coûts d’assurance (c’est un poste très très important du prêt immobilier, les banques gagnent bien leur vie hein je veux avoir ma banque!)
6. Même si les courtiers sont aussi rémunérés par les banques, je pense sincèrement qu’ils agissent dans l’intérêt du client. Pour maximiser les chances et avoir le choix dans les offres, il vaut mieux vérifier la liste des banques partenaires avant de signer, car toutes les banques ne travaillent pas avec toutes les entreprises de courtage. Si l’on veut avoir la chance de tomber sur une banque que l’on vise il vaut mieux vérifier avant. Avant de signer, il faut vérifier les frais de courtage, il est possible de négocier.

Bon si on est riche ou on gagne au loto, bien évidemment pas besoin de prêt immobilier. Ceci est le résultat de mon expérience personnelle dans le cadre de notre projet, il n’est pas sponsorisé.

Je vous partage quelques liens utiles

les étapes résumés d’une construction
https://www.onfaitconstruire.fr/les-etapes-de-la-construction/

simulation endettement
https://www.lafinancepourtous.com/outils/calculateurs/calculateur-d-endettement/

simulation taxes
https://www.forumconstruire.com/guides/guide-taxe-amenagement/
http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1721179/maisons-neuves-fraude-a-tous-les-etages
https://www.sidesa.fr/tous-les-articles/assainissement-collectif/gestion-du-service/participation-pour-le-financement-de-l-assainissement-collectif-pfac

On se retrouve sur instagram sous le hashtag #Plusfunlaviehome

Xoxo


3 semaines dans un état d’esprit inhabituel

C’est très bizarre tout ça, ça me parait assez récent et assez lointain. Pour la première fois, j’ai eu l’impression de ne m’être pas nourrie des bonnes ondes sur les réseaux sociaux. Je pense avoir vue et lue beaucoup trop d’histoires sur les vies qui basculent à cause du cancer, pour moi dont cette maladie fait partie des choses que je crains le plus, ça a été très compliqué. Peut être pas les réseaux sociaux, peut être juste ma peur face à cette maladie du siècle. Tout a commencé par une douleur au sein gauche, je le sentais de temps en temps, JF ne sentait rien mais moi si, je sentais quelque chose je ne sais plus à quelle fréquence je me palpais d’ailleurs! Un jeudi, d’une semaine de congés je me suis touchée et j’ai sentie la même boule/douleur. J’ai tout de suite appelée le médecin, la mienne était en congés, RDV semaine prochaine si vous le souhaitez, sur une échelle de 100 la pression était à 40, non je ne peux pas attendre, si quelqu’un d’autre est disponible je prends répondis je! Oui mais c’est un homme madame … pas de soucis … ok 16h45 avec le docteur M.

16h45, le docteur est à l’heure, qu’est ce qui vous emmène par ici. Je sens une douleur au sein gauche depuis un moment… depuis quand je ne sais pas je ne sais plus … la pression est à 60! Sauriez vous me dire si les douleurs ressenties arrivaient souvent dans des périodes proches des règles …. euh je ne sais pas! Avez vous eu des ganglions? Moi : non! Ok on va examiner tout ça. Le médecin m’examine et nous définissions ensemble la zone douloureuse puis il conclut qu’il faille faire une mammographie, vous êtes jeunes donc il vaut mieux vérifier bien que je pense qu’il y ait rien car la palpation ne me donne aucun indice.

Je pense que j’étais déjà dans un mood j’ai le cancer, c’est la catastrophe…c’est ce qu’on appelle chez les chrétiens la voix du diable, à défaut de positiver je vois déjà le pire, j’imagine le pire

Je sors de chez le médecin avec mon ordonnance, je me pose dans ma voiture. Je téléphone à l’hôpital de ma ville, quelqu’un décroche non désolé rappelez nous plus tard pour un RDV en octobre nous n’avons pas de médecin actuellement pour ce type d’examen, notre recrue arrive en octobre sinon cherchez ailleurs!Octobre ??? inutile de se demander octobre de quelle année, même cette année, c’est déjà bien loin! quelle cruauté! la pression monte, une petite voix me dit tu vois tu n’as pas de RDV ma cocotte! ça se complique ton affaire.

Qui peut patienter jusqu’en octobre? sachant que la pression est à 70 à ce stade. Je cherche le numéro de la clinique sur Google avant même d’entrer sur la page j’aperçois déjà une information mammographie délai 2 mois ! Les rendez-vous se font en ligne, je me connecte, je tente de prendre un rdv mais je ne comprends pas la liste des propositions. Si je me trompe et qu’on me dit que je n’avais pas fait le bon choix pour la prise de rendez -vous 2 mois plus tard, ce sera la catastrophe… j’appelle donc la clinique! Rendez-vous le 13 juillet madame. Le 13 juillet? ok je suis en vacances cette semaine c’est la veille de l’anniversaire de mon fils, c’est stressant non? attendre 2 mois puis avoir un résultat la veille de l’anniversaire de son fils … Toutes mes pensées se bousculent en une seconde! Alors vous préférez quelle heure ? Moi: euh je ne sais pas comme vous voulez comme vous pouvez !

Je pense que mon ton était morose, d’un air déprimé! Mon interlocuteur me demanda : que vous arrive t-il? Moi : j’ai une douleur au sein donc on préfère se rassurer. Vous avez quel âge ? 36 ans … ok! Lundi 14h40 avec votre ordonnance ok? Ok merci. On est passé de octobre à juillet puis de juillet à lundi. On était jeudi 29, rendez-vous donc lundi 3/05. La pression était à 100 clairement, tellement d’histoires lues et entendues, je croise les doigts, Je serre ce que je peux pas le temps de me morfondre, j’ai une amie qui a un soucis personnel, elle me parle, me raconte ce qui lui arrive, on cherche des solutions, je me concentre sur cette histoire, je pense avoir passé mon week-end sur Whattapps et échangé avec elle…. son problème occupe mon week-end et m’évite ainsi de passer d’une pression de 100 à 1000!

Lundi 03/05, reprise du travail. A 14h20, je quitte le site , je fais un crochet à l’appartement je récupère JF qui m’attendait en bas de l’immeuble. On arrive à la clinique, on s’enregistre et on attend! Une porte s’ouvre, c’est mon tour, elle prend mon ordonnance, la lit et me dit je reviens, je vais voir le médecin radiologue, la pression était telle que j’ai même failli pensé qu’elle avait déjà posé le diagnostic juste en me regardant (la voix du diable je vous dis)… je me suis ressaisie (mais non il n y a rien). Elle revient et m’explique : le radiologue me confirme que je dois faire une mammographie des 2 seins ensuite il passera faire l’échographie, attention ça ne veut pas dire qu’il y a un soucis c’est juste une protocole car vous êtes jeune et c’est la première fois que vous passez cet examen. Elle a peut être lue dans mes pensées, très bien d’avoir expliqué je ne sais pas dans quel était je serais si elle m’avait basculée de la mammographie à l’échographie sans me prévenir c’est ce qui se passe quand on suspecte quelque chose. Je me déshabille, elle m’explique : ça va compresser, ça peut être douloureux et désagréable mais ça ira … je suis les instructions, gauche, droite, elle me bascule dans la salle d’échographie puis le radiologue arrive, gauche, droite, bon ça va ? Moi euh c’est un peu le stress quoi. Je comprends tout à fait …. mais tout est ok, vérifiez bien la prochaine fois si la douleur ne survient pas dans une période proche des règles.

Tout est bien qui finit bien ? Oui , la pression redescend de 100 à 10. Nous rentrons, je lis le compte rendu : il mentionne que je suis une patiente de type C, je regarde sur internet : explication la plus simple j’ai une forte poitrine, plus de glandes que de graisses au niveau des seins, je tombe sur une page canadienne qui dit attention type C et plus, risque de mammographie avec des clichés à blanc donc diagnostic faux possible. Je me rassure par le fait que ma mammographie était suivi d’une échographie, double check up. Le lendemain j’ai mes règles, c’est bien ça j’étais dans une période proche des règles , la pression passe de 10 à 0.

Une semaine après les règles, je fais la vaisselle, je sens une douleur à l’aisselle gauche, j’en parle à JF, je lui dis le médecin m’avait demandé si j’avais des ganglions je n’en avais pas. Hier , je suis rentrée j’étais fatiguée très fatiguée je n’ai pas bougé de mon lit, il me répondit : il faut reprendre RDV Vendredi. Le lendemain, je discute avec ma mère, je bouge mon téléphone, je sens une douleur sous l’aisselle droite, je touche, ganglion aisselle droite.

Je bascule dans une psychose, c’est bien le mot, je suis malade, j’ai le cancer ils n’ont rien vu! les signes sont là…. je stresse, vendredi (qui était le lendemain me parait une éternité)…

Je ne sais plus comment était la nuit, courte ou longue, je ne sais plus. Le lendemain je repars au travail, ultra fatiguée (mental, moral and co à -20). J’appelle le médecin, sa secrétaire me dit ok pour 12h45. J’arrive chez le médecin avec mes scanners et après avoir écouté 2/3 podcasts sur le cancer du sein (grosse erreur, grosse grosse erreur …. je n’étais clairement pas en l’état je me suis enfoncée)! Elle me regarde elle sent que ça va clairement basculer en session consolation – coaching and co, elle me suit depuis 10ans, elle m’a déjà vu au plus bas (l’accident de mon frère) mais là elle a sentie que c’était encore une autre dimension. Autre chose qui m’a fait plonger, j’ai relu mon compte rendu, c’était codifié ARC2!

ce que dit le code

ACR 2 : on a des images qui ne sont que des anomalies bénignes, cela comprend les petits ganglions axillaires, les microkystes, les images dont on ne sait pas ce que c’est mais qui sont strictement inchangées depuis des lustres, des fibro-adénomes ou kystes bien connus déjà et qui ont été identifiés en tant que bénins …

ce que je comprends

J’ai un boule c’est le cancer ils n’ont rien vu … ce qui me plonge en réalité au plus bas c’est que je suis adepte du « fais attention à tes pensées elles deviennent des actions ou des réalités, je suis tombée dans une boucle sans fin, comme je pense que je suis malade, donc je deviens malade, je suis malade parce que j’ai pensé que je suis malade donc j’ai attiré la maladie« . Pauvre médecin qui doit basculer en séance coaching: Bon Nadia, je ne vois rien d’anormal, je pense que c’est la toxoplasmose, la mononucléose… les fatigues, les ganglions aussi mous qui se déplacent comme ça, ce n’est pas le cancer etc… dans 48h ça va disparaître on va faire des prises de sang sachant que celles de mars étaient bonnes, on va refaire pour trouver la cause. Je ne vous ai jamais vu dans cet état, regardez moi, répétez après moi : je ne suis pas malade, je ne ferais plus de mammographie avant mes 50 ans, il ne manquait plus qu’elle ajoute au nom de Jésus …..j’étais au plus bas. Je sors de là, ni rassurée, ni détendue, je n’ai pas mangé depuis le matin donc je file faire ma prise de sang, lundi soit 2 jours plus tard, je récupère mes résultats : Mononucléose.

Quand tu es à 1000 et qu’il faut redescendre à 0, tu luttes, je tente de lutter avec le mot ACR2, le médecin avait tout expliqué mais la voix qui cohabite avec moi ne veut pas. Je me suis demandée si après avoir lue et relue les devis construction, mon corps ne manquait pas d’adrénaline et avait besoin de s’inventer quelque chose, je ne sais pas, c’était un peu calme après avoir passé pleins d’étapes pour notre projet. La bonne nouvelle c’est que tout va bien non? bon mes 2 amies y sont passées quand même, mon amoureux et puis mon pasteur aussi a dû remettre une bonne couche de coaching, de verset et de positives vibes.

Pourquoi je vous raconte tout ça, je ne sais pas, peut être pour clôturer cet épisode assez perturbant! A bientôt sur des sujets plus passionnants comme la construction.

Xoxo!

Dans la jungle immobilière, nous avons trouvé un terrain pour construire notre maison

Il y a quelques mois, je vous ai partagé notre déménagement et les adieux à la maison de nos souvenirs (article disponible ici). Vos questions sont restées sans réponse et comme promis. je peux enfin vous dire pourquoi nous avons déménagé, rien de mystérieux ou de spécial : NOUS ALLONS CONSTRUIRE UNE MAISON. C’est à mon sens une très bonne nouvelle, celle qu’on meurt d’envie de partager mais prudence, j’avais envie d’en parler à un stade avancé, c’est un projet qui m’a pris beaucoup d’énergies. De ce fait, j’avais besoin de gérer ce projet sans être obligée de répondre à des questions du genre « vous en êtes où ? » parce que sincèrement il y a des moments, j’ai eu l’impression qu’on était nulle part, Covid, recherche infructueuse, changement d’orientation ou non. Bref voilà, des projets comme ça, on les laisse mûrir et on les partage quand on se sent prêt Et puis, il faut quand même être certain que la banque et le reste suivra hein sait-on jamais…à moins de gagner au loto. Bref maintenant, je peux vous raconter sans tabou ou presque, les étapes de cette merveilleuse aventure qui je l’espère restera merveilleuse, la construction et ses aléas on sait jamais donc je croise les doigts!.

On aurait pu rester dans la maison de location jusqu’à la construction

Nous avons donné un préavis le 10 juin 2020 pour le 10 septembre 2020, pour nous motiver à accélérer notre projet, pour se débarrasser de la charge mentale du jardin, vous vous souvenez des pavés qui me faisaient faire des squats sumos 😉… donc plus de pavés de jardin = du temps pour entre chose. Ensuite, on a pensé au déménagement, à la remise en état etc… on s’est dit oups, il vaut mieux déménager une seule fois non? trop tard le propriétaire lui-même étant en location à vannes avait décidé suite à notre préavis de revenir chez lui, son dernier fils était parti à l’IUT donc plus de raison de rester là où ils étaient, il était autonome. On a cherché une location, 45 annonces, 0 battements de cœur sauf cet appartement rénové dans lequel nous sommes en ce moment, avantages en plus de l’état « potable », c’est une location considérée comme meublée donc préavis de départ 1 mois, parfait pour nous qui allons construire en cas de livraison tardive ou anticipée. Nous n’avons clairement aucun gain financier de la maison à l’appartement, la différence de loyer est de 1€ exactement. Comme dit précédemment, c’est sans regret que nous avons quitté cette maison, non pas parce que nous construisons etc mais parce qu’avec les confinements, elle était devenue une petite charge mentale. Nous nous réjouissons d’être dans cet appartement, de façon provisoire, c’est plus petit, plus de jardin, tâches ménagères allégées, tout ça en moins pendant le marathon administratif pour la maison, j’apprécie beaucoup.

Notre projet date de février 2018, oui c’est lent

Si vous me suivez sur Instagram depuis un moment ou si vous êtes psychopathe et vous me suivez depuis longtemps dans la rue (lol), vous saurez que notre projet construction date en effet de février 2018 !. Fin décembre 2019, nous nous sommes fixés une date limite : décembre 2020, ce projet maison devrait être figé, construction ou rénovation, il faudrait quelque chose en cours, nous avons trop traîné. En toute transparence, nous étions quand même à l’aise dans la maison de nos souvenirs, un peu trop même, nous ne cherchions pas tout le temps et puis finalement en 2 ans, 3 opportunités de terrain dont 1 déconseillé par un constructeur, 1 validé par un autre acheteur avant nous et l’autre je ne sais plus pourquoi ! nous voulions absolument vivre dans une commune précise, c’était le compromis entre nos lieux de travail, les écoles et crèches des enfants mais aussi et surtout pour la vie de tous les jours, vivre là-bas et pas ailleurs, et bien là-bas les terrains il n’y en a pas des masses.

Allez on se motive pour chercher

C’est donc depuis février 2020 que je me suis lancée corps et âme, à la recherche d’un terrain, alertes par ci et par là, balade en voiture avec les enfants lorsqu’on avait rien à faire histoire de tomber sur la perle rare. Cette recherche avait une dimension particulière, nous avions fait sauter notre critère d’une seule commune car Jean-Fabien devait changer de site de travail donc la zone de recherche était plus large. Cette recherche m’a épuisé, j’en rigole aujourd’hui mais à un moment je n’en rigolais pas vraiment : annonce terrain publiée il y a 2 jours, tu appelles madame désolé c’est réservé, des terrains disponibles il y en a mais personne n’en veut parce que c’est proche des lignes de hautes tensions ou perchés à je ne sais pas combien de mètres nope ! mais je vous avoue que mon village que tout le monde néglige est en effet une ville bien cotée , les terrains partent comme des petits pains ! et moi la fille hyperconnectée et branchée à toutes les alertes j’en loupais! Grgrgr. Je me suis sentie rapidement dépassée, on a donc changé d’avis ….

Et pourquoi pas rénover une maison ?

Quelques jours avant le premier déconfinement, nous avons pris la décision de regarder des annonces de maison à rénover, nous avions déjà visité une dizaine de maison en 2018, 0 battements de cœur si vous voyez ce que je veux dire et puis je suis du genre à ne pas savoir me projeter ou pire je débarque dans une maison si le papier peint est vieillot ou bizarre ou la décoration est d’antan … je fais un blocage direct, c’est mort dans ma tête, bref l’ancien et moi 😒. Des maisons, nous en avions visité beaucoup, je vous avais dit « un jour je vous raconterais toutes les sorties faites à 17h tous les soirs à 4, déconfinés et déchaînés » : j’étais au taquet, prise de RDV le matin, dans les 48h go go go visite ! Bref on a beaucoup visité, c’est mieux de le raconter en storie, à l’écrit ce n’est pas pareil. L’avantage c’est que nous avons également épuré. So, un membre de la famille qui travaille dans une agence immobilière, nous guidait dans les présélections, organisait vite une visite quand il fallait ou nous donnait l’adresse pour voir déjà les repérages, elle nous a beaucoup aidé dans nos recherches. Je ne peux pas graver cette aventure sur mon blog sans vous parler des coups de cœur que nous avions eu! 1,5 pour moi et 2 pour Jean- Fabien.

La salle de danse à rénover en loft

Un soir d’insomnie, je tombe sur une annonce très atypique «LOCAL COMMERCIAL A RÉNOVER EN LOFT», vous voyez ce genre d’annonces qu’on accompagne d’une photo qui fait que votre cœur s’emballe … voilà ! Oui cette photo m’a complètement emballé, je suis une fille facile je sais, je n’ai pas pu dormir. C’était une salle de danse, une école de danse de 229 m² à transformer en loft, je savais exactement où elle se trouvait, réaction de mon beau-frère : mouais pas de jardin (juste une terrasse de 80m², attention toiture sûrement à refaire) ! une agence à Brest, allô ?…répondeur je suis intéressée par l’annonce xxx, pas de réponse, recherche Leboncoin même annonce par particulier, super contact mais il me renvoie vers celui qui répond pas … battement de cœur x 1000000 ! encore Leboncoin et hop même annonce dans une agence du coin … Alléluia Amen, je bascule sur WhatsApp « bonjour So au secours », nous sommes intéressés par une annonce qui est dans votre agence, peux tu nous aider? Oui pas de soucis : si vous le prenez pas de frais d’agence, c’est un beau projet je vous soutiens, Visite jeudi et voici le contact d’une entreprise de rénovation appelez les de ma part ». Oui s’emballer c’est bien mais il faut vite savoir combien va coûter la rénovation de tout ça !

On a fait le nécessaire, devis, visite et contre visite : beaucoup trop de travaux dont la toiture à changer intégralement, le mur à l’arrière à rehausser, les ouvertures à créer, décloisonner et refaire les cloisons etc… projet hors budget de 75000€ (et on n’avait pas compté les sols, la cuisine, la clôture et la terrasse) c’était en bord de route etc..). Ce projet m’avait motivé bien qu’il avait quelques défauts (je cherche des excuses): le bâtiment était en limite de propriété pour passer de l’avant à l’arrière ce n’était possible qu’en passant dans la maison, j’avais contacté la propriétaire du terrain d’à côté 20000m2 pour un éventuel rachat d’un bout (vous voyez le niveau de motivation recherche internet, cadastre etc…je trouve la propriétaire qui habite Nice pour savoir si on peut acheter un bout de terrain). Soyez raisonnable Nadia, même si vous investissez dans cette affaire, vous aurez du mal à la revendre, à ce prix, c’est une maison en bord de mer en Bretagne, bye le loft ! trop cher !

la fameuse photo

Petit congossa: ce bâtiment avait une histoire, cette histoire était affichée sur une feuille devant la porte d’entrée, l’intérieur tout était intact, les costumes, le mobilier etc. : « c’est avec grande tristesse que je décide ce jour d’arrêter l’activité de la salle de danse, en effet j’avais convenu avec X professeure en contrat dans mon école qu’elle reprendrait l’activité et le local, un mois avant la date prévue de signature, nous nous sommes réunis et elle m’a annoncé sa décision de faire marche arrière, j’étais étonnée, déçue et choquée pourquoi un mois avant, j’ai alors envisagé de faire une saison supplémentaire pour prendre le temps de trouver un repreneur et successeur mais ce n’était pas possible. En effet elle avait déjà lancée une nouvelle école et quasiment tous les élevés avaient pris des licences chez elle, je souhaitais poursuivre mais je n’avais plus d’élèves pour démarrer une nouvelle saison, j’arrête donc mes activités ». Le bâtiment était en vente depuis près de 2 ans et le prix avait déjà été baissé mais toujours pas d’acheteur! Je m’étais attachée à cette histoire et les échanges avec le mari étaient top que je souhaite de tout cœur que ce bâtiment soit repris quel que soit le projet (pour le moment pas de rénovation en cours, peut être toujours pas vendu).

L’école des garçons, le centre d’impôts…une maison

Un soir, Jean-Fabien me dit, il faut que tu appelles demain pour cette annonce, j’aime trop ! laquelle ? celle que je t’ai montré il y a 2 semaines et que tu ne voulais pas … oh ! on est bipolaire par ici dis donc. Dans une commune qui n’était pas dans notre secteur en plus OK … On y va. Allô, je voudrais visiter la maison référence XX, pas de soucis j’appelle les propriétaires, madame OK pour 17h30. Même rituel 16h30 JF est de retour du travail, il récupère les enfants, 16h55 devant la maison ils me récupèrent et on file visiter (la famille vayiki vayiki baladeuse du village comprendra qui pourra). Cette maison avait tous les atouts, c’était une ancienne école de garçons, devenue ensuite centre des impôts de cette commune et enfin a racheté par un couple depuis 15 ans. Ils souhaitent vivre dans un petit appartement ou une maison sans faire de bricolage : 160 m², clôture OK, portail, préau, mode retraite activé … elle était habitable de suite mais pour des jeunes comme nous il fallait un sacré coup de rénovation progressive.

C’était le coup de cœur de mon JF, moi j’étais emballée sous réserve de «je ne sais pas quoi « comme on dit chez moi mon cœur faisait « DOUDOUDOU « MAIS PAS « DOUCOUDOUCOU » il y avait des battements mais ce n’était pas réguliers quoi … JF a presque fait une offre en partant ! et vous madame vous ne dites rien ? si, si je vais vous rappeler, je dois contacter l’entreprise de rénovation que nous avons contacté grâce à So pour la salle de danse, pour une deuxième visite. Il y avait une fissure dans le mur, pas trop d’explications, une chaudière au fioul donc à changer, une cuisine fermée que j’aurais souhaité déplacer enfin des petites choses qui me perturbaient visuellement j’avais besoin d’être certaine que ça n’allait pas être hors budget. Elle avait un défaut pas de chambre au niveau 0, niveau 0 étant déjà surélevé pour une revente c’est un peu compliqué de nos jours. L’entreprise n’étant pas disponible, j’ai donc contacté une tata que j’ai connu grâce à une copine, perdue de vue mais vite retrouvée mdr (j’étais au taquet)… son mari travaille dans le bâtiment, je lui fais confiance, je l’ai vu rénové leur maison et l’agrandir : on l’appelle papi pape!

Allô papi Pape, je lui raconte nos aventures, pas de soucis je suis en congés la semaine prochaine c’est quand vous voulez ! RDV pris, le jour J il était en avance, il a fait le tour de la maison, 2/3 questions puis nous sommes arrivés en même temps que l’un de ses amis ayant une entreprise de peinture. J’avais souhaité avoir un devis peinture rapidement car la façade était défraîchie ça me gênait beaucoup ! on a fait le tour intérieur/ extérieur, questions réponses etc… la consommation au fioul et la fissure sur le mur n’avaient pas de réponse / pas de réponse satisfaisante. JF sentait la sentence arriver, moi j’étais zen, mon cœur faisait DOUDOUDOU pour cette maison mais pas DOUCOUDOUCOU, je m’y étais attachée sans m’attacher donc émotionnellement pas de problème… l’agent immobilier avait senti sa commission s’envoler …

On se rapproche de la zone de stationnement papi pape blablate en long et en large, je coupe court, papi si c’était toi tu achèterais oui ou non ? pourquoi ? NON je n’achèterais pas les murs ne sont pas isolés il y a 0 isolation il avait posé la question l’agent immobilier s’était débattu sa réponse : j’ai aussi une vieille maison et je l’ai isolé, il y a un mur porteur qui t’empêchera de déplacer la cuisine comme tu le souhaites, la toiture n’a pas été changé comme ils disent, ils ont changé quelques tuiles et c’est un projet qui a été mené par mon entreprise …. La fissure sur le mur n’est pas rebouchée alors qu’ils ont essayé mais la raison n’est pas claire, vous êtes jeunes avec des enfants, je connais cette maison par cœur je suis natif de cette commune ça sera un gouffre de temps et de finance, difficile à chauffer, ils doivent chauffer le bas mais pas le haut (il y avait 1 étage et demi) ! fin du Game… bon j’avoue j’ai raté une très belle pièce pour un beau dressing (je vous monterais à l’occasion sur Instagram en stories j’ai tout filmé) ! C’était 160m2 mais j’avais l’impression que c’était vraiment beaucoup plus … ah oui les pièces mansardées ne comptent pas car la suite parentale était grande!.

Avant ce RDV, j’avais dit à JF c’est la dernière visite de maison si on ne l’achète pas retour à la case départ de la construction et on ne change plus ! trop de recherches et de dispersions ! bref j’étais un peu fatiguée!

Et hop nouvelle alerte recherche terrain 

Périmètre élargie comme mon JF a changé de site de travail, nous sommes en juin, premier terrain à 5km, désolé madame la personne avant vous a confirmé l’achat, deuxième terrain (déjà disponible il y a 2 ans toujours pas vendu) pas le coup de cœur 2/3 voisins passent par chez vous chemin partagé !, troisième terrain à OMG à califourchon mais qui peut construire là-bas (je vous le montre à l’occasion), quatrième terrain le voisin chez vous, vous chez le voisin la voiture dans la rue enfin bref ! un cinquième déjà en vente il y a 2 ans également mais jamais vendu, je ne vous raconte même pas comment j’ai retrouvé les coordonnées du vendeur, on a sonné chez une voisine de ce terrain, on a recherché sur Google earth en zoomant sur les rues et nous avons trouvé un panneau de vente d’il y a 2 ans, retrouvé la société foncière, qui a retrouvé le vendeur il n’était plus en vente, bon c’était en bord de chemin de fer. bref j’étais en mode inspecteur gadget… si vous perdez quelqu’un de vue, sans prétention contactez moi …. J’étais pire qu’une détective !😂

Mi juin, je repère un terrain, 2 jours plus tard, nous sommes d’anniversaire chez So, je lui en parle elle me dit qu’il a été vendu hier… Mama na ngai, moi vouloir terrain, terrain pas attendre moi pourquoi ? au congo ça s’appelle les FOUANGA. Entre temps, j’avais repéré des offres terrain + maison sur Leboncoin, annonce partagée par un constructeur j’avais laissé un message. So m’envoie un message en fait, Nadia c’est une erreur de ma part, il y avait 2 lots de 2000 m2 l’un a été vendu, le second reste à vendre. Elle nous donne les informations, on le repère. À 3 minutes max de voiture de Morlaix mais isolé dans un chemin de campagne, on bifurque à droite dans un petit chemin, on arrive sur une première maison habitée par un policier (congossa de papy pape, il connaît tout le monde ici), une deuxième maison construite il y a 10 ans dont les propriétaires n’ont jamais mis les pieds dedans même pas une fois (ça fait film d’horreur quand même), en troisième position, les terrains à vendre (l’un devant l’autre selon le découpage futur) et puis une maison à vendre en bout, en bord de route mais assez isolé: on veut s’engager mais on réfléchit quand même, pas de car scolaire pour les enfants, petite petite commune entre 2 communes il faut une dérogation d’école pour les enfants …. On veut ce terrain mais on ne se lance pas, on y retourne plusieurs fois mais on ne s’engage pas ! Ça veut dire quoi ça on est dans le DOUDOUDOU ou le DOUCOUDOUCOU ! ? on ne sait plus !

Cet agent commercial qui a tout fait basculer

J’avais en réalité reçu un appel un vendredi de la société de construction que j’ai contacté via leboncoin, j’étais en conférence téléphonique (télétravail oblige) et je n’avais pas décroché. Je n’ai pas donné suite parce qu’on m’avait dit qu’ils n’ont pas de terrain ils mettent juste des annonces comme ça … vous sentez la fin de l’histoire ou non ? vous voyez le terrain venir ou pas ? j’ai quand même décidé de la recontacter après quelques jours. RDV mercredi à domicile, c’était le lendemain de la dernière visite de la maison « ancienne école » en fait., nous avons échangé sur notre projet, notre budget, de la difficulté de trouver des terrains, elle m’a expliqué que les annonces terrain + maison c’était pour booster les prises de contact mais en parallèle elle démarchait des agences et des vendeurs de terrain…le terrain de « campagne » que nous visions était très bien mais qu’il y a aussi une annonce pas très loin dans une zone inespérée peut être un terrain disponible sur les quatre publiées le vendredi, on était mercredi … appelez ce notaire c’est lui qui se charge de la vente, bonne chance, si OK contactez moi!.

Et mon cœur fait DOCOUDOUCOU !

Allô le notaire, oui, j’appelle pour le terrain lot n° 292, oui disponible sous réserve de réception de votre offre d’achat dans la foulée vous êtes 3 dessus ! l’avez-vous vu quand même ? euh euh ! OMG Lelo c’est lelo c’est mon tour che quoi cha ! Pendant que je rédigeais la proposition, So avait déjà été informé et vérifiait les plans etc…. Vas-y m’a t-Elle dit si c’est là où je l’imagine c’est bon! sinon au pire vous vous rétractez après si ce n’est pas bon. C’était le marathon dans ma tête, dans mon corps et je ne vous raconte pas le temps que So me réponde via WhatsApp, la montée d’adrénaline, So est en train d’écrire …. (Mais le message ne vient pas) … vous connaissez tous ce moment non? quand tu attends une réponse la personne écrit, que WhatsApp te signale qu’elle écrit… purée cette aventure c’est pire que l’accouchement à J+5 du terme avec un déclenchement sur Propress ! ça dure une éternité! 30 minutes plus tard l’offre a été envoyée avec ma signature et sans celle de JF.

Nous sommes le 24 juin 2020, il est 12h45, j’envoie une offre d’achat de terrain en toute excitation. En fait nous n’avions pas vu le terrain, j’ai transmis une offre à l’aveugle, nous l’avions vraiment vu le soir après mon premier mail, ensuite JF a signé, deuxième mail envoyé avec les 2 signatures. Enfin, il a fallu 3 longs jours d’attente (like 50 jours) pour avoir une réponse : offre enregistrée et transmise au vendeur, on vous contacte pour la signature !

Le 09 Juillet 2020, nous avons signé la promesse d’achat et l’aventure se poursuit… c’est un peu un baby 3 puisque ça fait 9 mois que ça dure…… 630m2 d’amour, exposition sud ouest!

Xoxo!

Lisbonne, 3 jours de visite chrono avec un enfant

Lisbonne est le premier voyage hors France que nous avons fait avec notre bébé à 10 mois. C’est incontestablement un bon souvenir, son premier vol, son premier long voyage. Et voici le carnet de route de notre voyage 🤍

Nous sommes allés à Lisbonne fin octobre/ début novembre, pendant une semaine où il y’avait une grande convention, les hôtels étaient assez complets et je n’ai eu aucun coup de cœur pour les offres AIRBNB disponibles. Nous avons logé à l’hôtel Novotel Lisboa, c’est un hôtel 4 étoiles avec piscine extérieure, l’hôtel est assez confortable pour les familles même si la chambre n’était pas exceptionnelle pour le prix facturé. Le petit déjeuner, l’espace jeux pour enfants et le restaurant LA BICICLETA sont tops, c’est probablement pour cette raison que je recommanderais cet hôtel à un couple ou des parents avec enfants. Le restaurant est magnifique et les plats proposés sont très bons ! l’hôtel est à 300 m de la station de métro.

Adresse de l’hotel : Avenida Jose Malhoa 1, Lisbonne 1099-051 Portugal

Se déplacer

Nous avons voyagé avec la compagnie Easyjet de Nantes à Lisbonne, il y’a des vols réguliers quasiment tous les jours à bas prix. Sur place, nous avions acheté une LISBOA card depuis l’aéroport, pour 72h, 45€ par adulte, selon ce que nous devions faire c’était assez pratique et nous étions gagnants pour les transports et les activités. Le seul bémol c’est que les transports dans certaines zones sont hyper bondés toute la journée (place du commerce, Belém etc…) avec un enfant fatigué si on n’a pas la patience c’est un peu compliqué. Les UBER ne coûtent pas chers, prennent moins de temps, dans certains lieux, il vaut mieux privilégier le UBER que certains transports en commun et la marche si on a pas de voiture de location.

Nos activités à Lisbonne

Nous sommes arrivés dans la nuit le jour 1 et repartis vers midi le jour 5, les visites étaient donc essentiellement concentrées sur 3 journées complètes :

Première journée de visite

o Trainer autour de la place du commerce (Praca do Comercio ) ensuite s’arrêter à l’arc de triomphe de la rua Augusta. Flaner au bord du tage, il faisait assez beau et chaud, voir les peintres dessiner et écouter des chants.

o Manger au TimeoutMarket, j’ai vraiment adoré le concept, c’est un peu bruyant avec un enfant mais c’est vraiment une expérience à faire

o Prendre l’ascenceur de Santa Justa , il permet d’avoir une vue sur toute la ville, ses toits, les collines environnantes et le Tage , l’accès est prioritaires pour les familles, il y a une zone pour laisser les poussettes, par contre pour monter au dernier niveau accessible les parents doivent le faire à tour de rôle. Ensuite filer sur la place Rossio.

o Boire un verre à Bairro Alto

Deuxième journée de visite

o Visiter la tour de Belém, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco les familles avec enfants ont un accès prioritaire.

o Visiter le Monastère des Hiéronymites et la petite église qui est juste à coté

o Flâner autour du monument aux Découvertes (Padrão dos Descobrimentos), près du monument on peut acheter des cadenas et les laisser graver sur l’architecture prévue à cet effet qui porte la mention L.O.V.E.

o Goûter les fameuses PASTEIS DE BELEM, elles sont très bonnes mais je n’ai pas aimé l’aspect commercial, très touriste et un peu à la chaîne.

o   Prendre le tramway 28 qui relie Martim Moniz à Campo Ourique, le parcourir de bout à bout

Troisième journée de visite

o Visiter le Panthéon national puis le monastère de Saint Vincent de Fora (attention ça monte, ça monte par ici)

o   Pénétrer dans le métro de Lisbonne et admirer la beauté des stations, traîner dans les quartiers du centre-ville

o  Faire du shopping à AMOREIRAS SHOPPING CENTER

o Terminer la journée au Parc EDOUARDO VII

Manger, c’est le début du bonheur

o Cafe do forte près de la tour de Belém

o La bicecleta, le restaurant de notre hôtel nous a conquis et nous y avons majoritairement mangé

o Timeoutmarket, que je recommande à 100%

Lisbonne est une très jolie ville, assez chaleureuse mais un peu moins pratique avec bébé en poussette (des ascenseurs en panne, peut-être une situation ponctuelle ?) nous avons beaucoup porté la poussette à bras levés (je déteste ça). Ce que j’ai apprécié, c’est la priorité accordée aux parents avec enfants, peu d’attente pour les activités ou les visites et à certains endroits c’est carrément un haut privilège de passer devant tout le monde ! c’est la base me dira-t-on, les loulous ce sacré alibi !

Bon séjour à Lisbonne si vous y allez !